Largage de liens en vrac #2

Classé dans : Libres Logiciels | 5

Temps de lecture 5 min

image_pdfimage_print

Hamed Saber - CC byVu le succès fou rencontré par mon premier largage de liens, je réitère l’opération en réussissant l’exploit d’être encore plus mal classé que le précédent. J’en rappelle le principe  : ils ne sont pas testés (et ne sont donc mentionnés qu’à l’intuition), ne figurent pas encore dans l’annuaire de logiciels libres de Framasoft et sont souvent des nouveautés[1].

  • DreaMule  : Un nouveau client eMule qu’il parait qu’il est bien.
  • Open Source Web Chat  : Un petit module de chat plutôt sexy (Javascript, PHP, MySQL), autonome ou intégré à des forums comme phpBB ou PunBB.
  • OpenX  : Changement de nom (ex Openads) pour cette plate-forme complète de gestion de la publicité sur vos sites web (PHP, MySQL). Devrait intéresser le monde de l’entreprise.
  • WordFlashReader  : Un logiciel qui facilite la lecture des fichiers .txt, .html ou encore .pdf en flashant le texte à la vitesse désirée, en marquant la ponctuation, etc. Si vous voulez m’en faire un retour dans les commentaires, vous êtes les bienvenus (Windows et Linux).
  • Eqonomize  : Un logiciel de comptabilité pour Linux (KDE) qui a ses adeptes.
  • PureEdit  : Je ne sais pas vraiment si on a vraiment besoin d’un nouveau CMS. Celui-ci est bien présenté en tout cas mais à vous de me dire si il apporte quelque chose de plus que les autres.
  • Fastladder  : Un puissant aggrégateur de fils RSS en ligne qui passe sous licence libre (MIT).
  • OpenSource FLV Player  : Comme son nom l’indique un lecteur libre de fichiers .flv (les mêmes que les vidéos YouTube par exemple).
  • GmailAssistant  : Un petit notificateur écrit en Java, utile si vous possédez plusieurs comptes Gmail.
  • Galleria  : Une très jolie manière de présenter des photos sur un site web (en Javascript).
  • TorrentFlux  : Torrentflux est un client BiTorrent disposant d’une interface web et pouvant de ce fait être administré à distance (nécessite LAMP).
  • Preload  : Spécial Ubuntu. Comme son nom l’indique vaguement, il s’agit d’un programme qui permet de lancer un certain nombres d’applications beaucoup plus rapidement en gérant la mémoire à partir de vos propres statistiques d’utilisateur. Il est ainsi dit sur le site qu’OpenOffice.org et Firefox se lancent deux fois plus rapidement avec Preload.
  • Podcast in a Box  : Une petit boite noire (Ubuntu inside) qui permet a priori de faire très simplement du podcast avec une clé USB en particulier en milieu scolaire. Si j’ai bien compris le prof programme son enregistrement ou vient directement avec son enregistrement déjà effectué sur sa clé USB, puis les étudiants mettent leur propre clé USB et récupère le podcast du prof. L’idée ce serait de s’affranchir de toute technicité puisque celle-ci est gérée par la box.
  • Gobby  : Gobby est un éditeur de texte collaboratif en temps réel. Présent directement dans la distribution spéciale éducation d’Ubuntu (Edubuntu) et on comprend bien pourquoi. Disponible également sous Windows.
  • Umbraco  : Encore un CMS, oui, d’accord, mais celui présente l’incongruité l’originalité de reposer sur la technologie Microsoft .NET.
  • SoloWiki  : Un éditeur spécial Wikipédia qui permet de créer et prévisualiser du texte en utilisant la syntaxe Médiawiki. En Java et surtout utile pour travailler ses articles Wikipédia en n’étant pas connecté.
  • MindTouch Deki Wiki  : Une plateforme de wiki pour les communautées et les entreprises. L’interface est particulièrement soignée contrairement à la plupart des autres moteurs wiki.
  • GlassBox  : Très esthétique. Un javascript permettant de faire afficher des fenêtres "glacées" sur vos pages web un peu comme avec du Flash (sauf que c’est pas du Flash justement  !).
  • DVD Rip  : Un logiciel libre un peu particulier puisqu’il s’utilise en surcouche d’un (excellent) logiciel gratuit, à savoir DVD Shrink. Permet de ripper on ne peut plus facilement vos DVD pour en faire des copies dans l’espace de stockage de votre choix (par exemple un disque dur externe). Avec la possibilité de retirer les langues que vous ne souhaitez pas, les bonus, etc. d’où un gain conséquent de place. Uniquement Windows.
  • VirtualBox  : On entend de plus en plus parler de cette solution pour créer des machines virtuelles. Se décline en deux versions dont une est libre. Cf le tutoriel de Zebulon.fr. La société vient récemment d’être rachetée par Sun, c’est vous dire  !
  • andLinux  : Ici ce n’est plus de la virtualisation, c’est mettre directement Ubuntu dans son Windows comme si c’était une application de plus de son bureau Windows. C’est assez étonnant et ça peut faire découvrir GNU/Linux au béotien. Je reste a priori assez circonspect quant à sa réelle utilité mais d’autres sont plus enthousiastes (et si vous voulez tester la chose je vous conseille cette page d’explications).
  • Todo.txt  : On aime aussi la ligne de commande à Framasoft. Voici un gestionnaire de tâches et de projets en pur texte.

Enfin, une excellente nouvelle pour ceux qui pour une raison ou pour une autre ont encore des postes sous Windows  : le portage de ce que d’aucuns considèrent comme la meilleure application GNU/Linux, à savoir le lecteur audio Amarok, est sur le point d’aboutir (via le propre portage de KDE). Les plus témeraires peuvent déjà s’y essayer avec la version preview.

Notes

[1] Crédit photo  : Hamed Saber (Creative Commons By)

5 Responses

  1. Fairytree

    Merci aKa pour tous ces liens. 🙂

    Concernant PureEdit, il apporte effectivement quelquechose d’intéressant au monde des CMS : une interface d’administration "intelligente" qui s’adapte aux tables que l’on crée dans MySQL.
    J’en avais d’ailleurs fait un petit article : http://blog.fairytree.fr/index.php/

  2. DidRocks

    Sympa comme avalanche de liens, merci aKa. Cela doit prendre du temps mine de rien 🙂

    Je voudrais juste préciser que Gobby est un client (qui permet de faire serveur local) et qu’il peut se connecter à des serveurs sobby pour un travail collaboratif plus étendu qu’un simple travail en réseau local.
    Cela permettra à certains de gagner un peu de temps de recherche…

  3. Pilip

    J’utilise VirtualBox depuis 2006 sur Ubuntu, et j’en suis très content. Très facile d’utilisation, à la VMWare. Fonctionne très bien pour moi, notamment au boulot.

  4. Le Mouton Vert

    +1 pour Virtualbox.

    Ca met la virtualisation à la portée de n’importe qui (après un peu de lecture quand même), c’est léger et efficace, pourvu que la demande graphique ne soit pas trop grande.

    Depuis que je l’utilise, j’ai gagné l’espace de deux partoches pour ma Ubuntu 😉

    En tout cas merci pour l’avalanche.

    Sinon, Amarok sous Win… Bonne ou mauvaise chose?
    Je connais effectivement des gens qui en sont venus à GNU/Linux par ce logiciel. Alors combien de transfuges en moins pour la banquise?

    Je ne sais pas si c’est pertinent de dire ça. Je me pose la question…

  5. rberthou

    Merci pour tous ces liens,

    Il est exact que j’aime bien andLinux pour son concept que je trouve plus simple que celui de machine virtuelle. Cela le rend, à mon avis, plus simple d’utilisation pour l’utilisateur "novice".