Longue vie au bébé de Gwen Stefani

Classé dans : Libr'en Vrac | 12

Temps de lecture 1 min

image_pdfimage_print

Dennis Stefani - CC by-nc-ndAyant constaté que ce blog avait du mal à attirer de jeunes lecteurs, j’ai décidé d’ouvrir une section people en commençant ici par Gwen Stefani chanteuse semble-t-il assez populaire chez certains d’entre eux.

Plus sérieusement il s’agit juste de souligner la démarche originale de ne pas réserver pour un pont d’or la première photographie publique de son nouvel enfant né l’été dernier et prénommé Zuma Nesta Rock Rossdale (sic !) à un magazine (comme c’est devenu la lucrative coutume) mais de l’offrir à tout le monde via son site internet et une licence Creative Commons (ici la By-Nc-Nd). J’ajoute que si j’en juge par le nom de l’auteur de l’image, Dennis Stefani, on reste en famille et un peu d’intimité dans ce monde de voyeurs ne peut pas faire de mal.

12 Responses

  1. psychoslave

    Une personne qui ne fait ni de logiciel libre ni même d’œuvre sous licence libre mérite-t-elle un telle publicité sur un site comme framasoft ?

    Encore une fois on peut regretter le fait que les Creative Commons rendent encore plus flou la distinction entre le libre et le gratuit en proposant sous un nom commun des licences libres et non libre.

    D’ailleurs où sont les possibilités de créativité commune avec cette image qu’on a tout juste le droit de copier ? Peut-on seulement en changer le format ou la résolution ? La CC-by-nc-nd, une licence qui porte bien mal son nom…

  2. deadalnix

    Je ne voit pas ce qu’il y a de glorieux à ne pas vendre un événement comme avoir un enfant . . .

  3. André Cotte

    C’est en se montrant intransigeant qu’on fait fuir ceux qui n’ont pas encore adhéré complètement au libre.

    Pour moi, vaut mieux une CC-by-nc-nd qu’un Tout droits réservés. Pour faire un long voyage, il faut toujours faire d’abord le premier pas.

    Je ne connais pas cette Gwen Stefani mais je lui dis Bravo!

  4. samuel

    Le framablog glissait déjà doucement dans le "people" lors de son article sur les "stars qui ont fait le libre" en oubliant les fourmis travailleuses de l’ombre … mais là j’ai l’impression qu’on continue la descente … Framablog essaye-t-il de devenir un magazine people (MAIS libre attention !!!) ??? Cà sert à rien car lorsque je vais chez mon coiffeur, j’ai déjà du "people libre" … bon, ok, je fais mon rabat-joie là maintenant mais dans 5 minutes, je vais aller sur "deezer" écouter "Don’t speak". En tout cas, le p’tit moustique sur la photo va peut-étre devenir le "obelix" du libre en étant tombé dedans quand il était petit !!! Donc pour sa vie de "geek", je lui transmet ce lien : http://www.babygo.fr/ qui est un moteur de recherches spécial pour les enfants dont le contenu est donc filtré pour ne pas tomber sur des sites web pour adultes (vous savez les sites web violents qui parlent de travail le dimanche, de "casse-toi pov’con",…etc)

  5. Erman Cal

    Je suis fatigué des classiques interventions des gardiens du temple libre.

    Le star-system (les stars + les médias qui en parlent + les veaux qui les regardent béatement) est un véritable fléau de nos sociétés post-modernes.

    Cela occupe (et détourne) bien trop de gens pour les empêcher de réfléchir et demeurer des consommateurs passifs.

    Dans ce contexte, voir une licence Creative Commons utilisée consciemment par l’un des membres de cette caste, je trouve que c’est positif même si ok ça reste symbolique.

    Donc pour moi c’est quand même une info intéressante.

    D’ailleurs pour revenir sur ce star-system, c’est exactement ce que va casser la musique à l’ère du numérique et les Creative Commons (libres ou pas) y auront contribué pour beaucoup.

  6. psychoslave

    Je ne suis pas un farouche opposant total au licences nc/nd, je suis d’accord qu’elles permettent un pont vers le libre et donc d’y emmener des gens.

    J’avais moi même commencé par publier sous CC-by-sa-nc avant d’utiliser la LAL.

    Ce que je trouve dommage dans les CC, c’est surtout l’utilisation d’un terme commun pour des licences qui ne partage pas les mêmes principes. D’autant que lorsqu’on ne laisse que le droit à la copie, on peut difficilement prétendre encouragé la créativité par tous.

    Ce montrer trop intransigeant peut faire fuir du monde et se montrer trop laxiste peut noyer les idées qu’on essai de défendre dans une quête à la popularité.

  7. Samuel

    Les tracs publicitaires qui encombrent ma boite aux lettres tous les matins sont aussi sans doute "Creative Commons" ! GENIAL, non ? Les discours de Guaino sont aussi peut-étre "Creative Commons" ! GENIAL !!!
    Mon dictateur préféré, c’est Staline car il s’appuie sur une philosophie GÉNIALE : le communisme. Quand les créateurs de logiciels libres nous montre la lune de la Culture, un article de framablog regarde le doigt de la licence. … Si j’avais été américain, j’aurais voté Obama mais le voir faire son discours en présence sur scène de sa famille … çà me gache quelque chose … cà me rappelle trop un certain "Bonne chance papa …". Est-ce que je vais travailler avec mes enfants dans les couloirs de mon entreprise ? (…ok j’ai pas d’enfant mais quand meme !!!). L’instrumentalisation de nos instincts, de nos émotions … Désolé de faire l’avocat du diable. En plus je me force un peu, je suis un peu sadique car j’aime beaucoup cette chanteuse. Mais je suis un peu tétu et je m’accroche à mes reflexes de DISCERNEMENT. Gardien du temple ? Je ne sais pas ? … par contre je trouve que l’auteur de l’article me fait penser à un autre type de gardien : "Videur de boite de nuit" qui te fait rentrer dans la soirée sur le seul critère des apparences … Tenue correcte exigée !!! …
    J’exprime juste mon avis à chaud donc ne vous agacez pas trop ceux qui ne sont pas d’accord. Je déballe tout mais demain en me relisant j’aurais sans doute éclairci ma pensée et mes propos seraient alors mieux formulés. Je renouvelle par ailleurs mon respect pour le framablog qui a le mérite d’ouvrir des débats et ceci sans filtrage car aucune inscription n’est nécessaire pour participer aux commentaires. Chapeau pour çà. Qui aime bien chatie bien.

  8. aKa

    @psychoslave

    > Une personne qui ne fait ni de logiciel libre ni même d’œuvre sous licence libre mérite-t-elle un telle publicité sur un site comme framasoft ?

    Est-ce que cela s’applique également au récent livre de Philippe Aigrain "Internet et Création" qui ne parle pas de logiciel libre et qui n’est pas sous licence libre ?

    http://www.framablog.org/index.php/

    Cet ouvrage ne mérite-t-il pas un peu de publicité en pleine tourmente de la loi Hadopi ?

    Amicalement, aKa

  9. Zef

    Erman Cal a très bien résumé la situation. Même si j’ajouterais que c’est certainement plus le webmaster du site que "l’artiste" qui est au fait des licences CC, enfin j’imagine. Mais sur le principe de la part d’un tel produit de l’industrie musical, c’est toujours un geste qui mérite d’être et encouragé.

    Et puis une naissance, même avec un nom au moins aussi compliqué que les licences CC, c’est toujours une bonne nouvelle. 😉

    En résumé, ça pisse pas loin, mais c’est déjà bien. Ce que semble suggérer cette photo d’un petit bonhomme qui tire la langue.

  10. psychoslave

    @aKa

    Le livre est sans doute intéressant pour les personnes qui ne sont pas encore au fait du libre ou des problèmes des menaces que pose les nouvelles lois sur les MTI (Monopoles Temporaires sur l’Information, terme bien plus pertinent que «propriété intelectuelle»).

    En cela, je vois le rapport avec le libre et l’intérêt d’en parler, la partie intéressante étant le contenu. Il n’y rien de comparable avec cette photo dont le contenu n’a aucun rapport avec le libre, pas plus qu’elle n’est libre.

  11. Julien

    Si je prends une super photo d’un paysage, d’une corbeille de fruits, d’un groupe de personnes anonymes dans la rue, je la diffuse sur le net avec une licence très ouverte. Normal !
    Si c’est un portrait, qui plus est d’un enfant, de célébrité, qui risque de finir retouchée, ou diffusé dans un magasine grand tirage, l’utilisation d’une licence plus fermée est PARFAITE !
    Les licences CC étaient inconnues il y a encore quelques mois. Aujourd’hui, cet outil qui permet de clarifier les Libertés de chacun est utilisé correctement et c’est tant mieux ! Ouvrir son travail aux autres n’a de sens que si il existe la possibilité de limiter totalement ou partiellement l’accès à celui ci. La plupart des logiciels libres imposent une licence type Share Alike.
    Cet article marque la pertinence de CC. Merci.
    Cldt, Julien.

  12. Earered

    @André Cotte
    >Je ne connais pas cette Gwen Stefani mais je lui dis Bravo!

    Les plus anciens la connaissent probablement comme chanteuse du groupe No Doubt (don’t speak, ex-girlfriend, spiderweb, etc. chansons qui ont eu un certain succès).