Le 27 mars, remercions les developpeurs de nos logiciels libres préférés !

Classé dans : Libres Logiciels | 7

Temps de lecture 3 min

image_pdfimage_print

Pasotraspaso - CC byJour de ceci, jour de cela… autant vous l’avouer, je suis parfois un peu las de ces journées commémoratives. Mais que l’on ne se méprenne pas. Je ne dis pas cela parce qu’aujourd’hui c’est la… journée internationale de la femme  !

D’ailleurs à ce propos, je ne sais pas chez vous mais chez moi (en Italie) la tradition c’est d’offrir un brin de mimosa[1] à la gente féminine. Résultat des courses, je descends voir mon fleuriste ce matin, et de choisir un brin certes un peu chétif mais d’un jaune éclatant… Ce sera… trois euros mon bon Monsieur  ! Wow, je confirme c’est bien la crise. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui demander si il se souvenait du prix du brin de mimosa en lires avant le passage à l’euro. Et lui de partir sur une longue diatribe arguant du fait que c’était en amont, à la production, que le prix avait augmenté, que lui répercutait sans marger, etc.

Mais ce n’était du tout de cela dont je voulais vous entretenir. Le seul point commun c’est cette histoire de journée commémorative. Un obscur blogueur du nom de Solarius vient tout seul de décréter le dernier vendredi du mois de mars, le «  Thank a dev day  », que l’on pourrait traduire par la «  Journée de remerciement aux développeurs de votre logiciel libre préféré  » (oui, c’est un peu plus long en français).

La procédure est simple (et itérative)  :

  1. Choisir votre logiciel libre, de préférence parmi ceux que vous utilisez au quotidien et qui vous a déjà rendu mille services.
  2. Trouver le mail de son auteur, ou plus sûrement de ses auteurs. Ce n’est pas forcément facile mais à défaut prendre l’adresse de contact du site officiel du logiciel en question.
  3. Lui écrire pour le remercier chaleureusement en précédant le sujet de votre message du tag «  TADD  ». Ne pas hésitez à lui donner quelques détails de l’usage que vous faites de son logiciel.
  4. Et c’est fini, vous avez échangé un petit sourire entre développeur et utilisateur. Si vous le souhaitez vous pouvez revenir au point 1. pour recommencer avec un autre logiciel ;-)

Voilà une initiative que d’aucuns jugeront peut-être un peu naïves mais qui n’en demeure pas moins fort sympathique. Juste quelques minutes de votre temps qui sera, je puis vous l’assurer, particulièrement apprécié du côté de ceux qu’on ne voient jamais, dont on ne connait généralement pas le nom, et qui eux n’ont pas ménagé leur temps pour aboutir au produit que vous trouvez si pratique à utiliser.

Parce que, bon, au delà de l’anecdote, nous ne sommes peut-être pas si nombreux que cela à avoir déjà accompli une telle action, qu’il s’agisse d’un simple remerciement écrit ou carrément d’un petit don en espèces sonnantes et trébuchantes. Le logiciel libre ne veut pas dire gratuit. Il ne signifie pas non plus manquer de courtoisie en ne témoignant pas de notre gratitude de temps en temps…

Vous me direz  :

  • «  Hey, qu’est-ce que t’en sais toi, le donneur de leçons, que j’ai jamais remercié  ?  »
  • «  Je participe en parlant du logiciel libre autour de moi à chaque fois qu’il m’en est donné l’occasion  !  »
  • «  Va plutôt t’occuper de ta copine pour qui tu râles parce que tu dépenses trois euros  !  »

Et vous aurez parfaitement raison. Du reste, ce n’était pas à vous que je m’adressais mais à votre voisin.

PS  : Si un graphiste passe par là, qu’il n’hésite pas à nous proposer un dessin ou logo libre pour ce «  Thank a dev day  ». Nous le remercierons en décrétant le sixième dimanche de juin, le «  Thank an illustrator day  ».

Notes

[1] Crédit photo  : Pasotraspaso (Creative Commons By)

7 Responses

  1. Olivier

    Marrant cette idée de décider d’une date pour remercier les développeurs. Mais pourquoi pas, c’est surtout une bonne occasion de rappeler que la monnaie dans le libre c’est la reconnaissance 🙂

    … mais comme elle ne fait pas tout encore cet article m’a aussi rappelé que je voulais faire un petit tour ici : http://soutenir.framasoft.org/. Article pas inutile pour Framasoft alors 😉

  2. Eric Bachard

    En fait, je voulais dire que ce qui reste, c’est quand le merci est public.

    C’est bien connu, un dév, ça sort pas souvent de sa tannière 😉

  3. aKa

    Je n’attends pas le 27 et remercie ici publiquement Eric pour tout le boulot qu’il abat pour le projet OpenOffice.org 😉

  4. Forest

    Pas mal ta proposition Harry. Mon esprit tordu me fait penser à des trucs pornos mais c’est pas mal 🙂

  5. Noel Debarle

    Et le jour où on remercie l’auteur du blog qu’on lit le plus, c’est quand ?
    @ plus
    Noël

  6. Eric Bachard

    Merci Noël 🙂

    Je ne savais pas comment le dire, et tu as trouvé les mots qui me manquaient 🙂
    ..et merci Alexis, cela me fait sincèrement plaisir.

    Eric