Geektionnerd : Diaspora

Classé dans : Geektionnerd, Libres Cultures | 8
image_pdfimage_print

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Source  : Les créateurs de Diaspora confient les rênes à la communauté (Numerama)

Crédit  : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Auteur/dessinateur de bandes dessinées (Grise Bouille, Le Geektionnerd, Superflu, Bastards Inc, etc.). Et docteur en informatique (généraliste conventionné secteur 42).

8 Responses

  1. Autant je suis d’accord avec le début ( https://linuxfr.org/users/ploum/jou… )

    Autant je bondis pour la fin. Je ne sais pas d’où vient cette idée que G+ ne fonctionne pas. Pour moi (et d’autres), ça fonctionne plus que bien:
    https://plus.google.com/u/0/1181654

  2. Siltaär

    Et t’en es fier ?

  3. harrypopof

    Diaspora est devenu un projet communautaire… donc il n’est pas mort. Tous les dons qui ont contribué à sa mise en place ne sont pas vains. Inutile de crier « remboursez!! » lorsque d’autres réseaux sociaux vendent ou utilisent nos données avec notre autorisation et participation

    Quoi qu’il en soit, je n’ai pas effectué de don à Diaspora, attendait son apparition avec impatience, m’y suis inscrit et continue d’espérer son essor.

  4. Euh… Quand on fait le développement entre soi, on se fait vilipender, et quand on cède entièrement le code à la communauté, on se fait lyncher ? Un peu de cohérence, que diable.

    Alors certes, le genre « nous donnons le code à la communauté » c’est devenu synonyme de « ce truc ne nous rapporte rien, déclarons-le en mort clinique » dans le monde des entreprises (Symbian, WebOS, OpenOffice, j’en passe) ; mais dans le cas d’un projet d’envergure, quoi qu’on en dise, relativement modeste, mené par une petite équipe depuis longtemps dépassée par son propre succès, on peut quand même adopter un point de vue plus subtil.

    (Même si diaspora* n’est certes pas exempt de critiques – j’ai un article là-dessus en préparation depuis près d’un an.)

  5. yamaplos

    voila, sur WIkipedia
    http://en.wikipedia.org/wiki/Diaspo

  6. tuxmouraille

    C’est ballot d’abandonner le projet juste au moment où Facebook est en train de ce casser la gueule à la bourse.

  7. tuxmouraille

    C’est ballot, juste au moment où Facebook se casse la gueule à la bourse.

  8. Nan, Gee là par contre, tu foires :p

    Peut-être es-tu sur Diaspora* (je ne t’y ai pas croisé), mais déjà, des utilisateurs, il y en a quelques uns (380 000), ensuite, la communauté entière suppliait les fondateurs d’arrêter de faire n’importe quoi et de décider de tout. Ils viennent d’accepter, c’est donc une victoire, pas une défaite. D’autant plus qu’ils restent les développeurs qui font le plus de commit, ils continuent de bosser dessus. Ils acceptent juste de laisser leur pouvoir de décision. Moi, je trouve ça génial.