Framapad : le renouveau

image_pdfimage_print

Depuis le lancement de Framapad en 2011, son succès ne s’est pas démenti. Pour preuve, nos serveurs s’écroulent ! C’est pourquoi, depuis maintenant près de 2 ans, nous multiplions les instances d’Etherpad afin de garder un service réactif.

Les soucis à répétition sur notre infrastructure qui ont eu lieu pendant les deux premiers mois de 2015 ont monopolisé notre attention. Du coup, la dernière instance de Framapad, lite5, s’est retrouvée à héberger près de 90 000 pads ! Depuis son lancement à la mi-octobre, cela fait quand même 18 000 pads par mois, soit 600 nouveaux pads par jour, ou 25 pads par heure !

La nouvelle instance, lite6.framapad.org, mise en place il y a peu n’est pas hébergée sur le même serveur que les autres, ce qui devrait permettre de proposer des framapads plus réactifs et moins soumis aux plantages.

Évolution du nombre de pads sur lite6, en semaines :

Nombre de pads créés (lite6)
Évolution du nombre de pads créés, par semaine.

Les problèmes… et leur réponse !

Les pads vides

Un souci que nous rencontrons est la création de pads vides, jamais utilisés. Il s’agit le plus souvent d’une erreur de frappe dans l’adresse du pad lorsque l’on souhaite s’y rendre. Si ces pads ne prennent pas vraiment de place dans la base données, ils la polluent cependant : l’index de celle-ci grossit… pour rien !

C’est pourquoi Luc, notre gentil adminSys/codeur/râleur a codé un plugin Etherpad qui supprime automatiquement les pads vides.

Les pads qui ne servent plus

La base de données enfle toujours plus, alors que de nombreux pads ne sont plus utilisés. Nous recevons aussi de temps en temps des demandes de suppression de pads pour diverses raisons. Notre réponse ? Des pads temporaires !

Le plugin Etherpad Delete after delay, toujours codé par Luc nous permet maintenant de proposer des pads qui s’autodétruiront 24 heures, 7 jours, 31 jours ou 365 jours après la date de la dernière édition (pas la date de création, attention !).

Pour accéder aux framapads temporaires, vous pouvez vous rendre sur :

Ces différentes instances sont également proposées sur https://framapad.org.

creer un pad

Quand à l’instance https://beta.framapad.org elle porte bien son nom, puisqu’elle nous permet de tester certains plugins (commentaires, tableaux…) qui seront ajoutés sur les instances suivant leur intérêt et leur stabilité.

Les vieilles instances

Lite, lite2, lite3, lite4 et lite5 fonctionnent toujours, mais nous ne permettons plus la création de nouveaux pads dessus, étant donné l’instabilité régulière de ces instances (la chanson de JcFrog a bien failli achever le serveur, en lui amenant plein de nouveaux utilisateurs).

Afin de soulager notre infrastructure, nous passerons prochainement ces instances en mode lecture seule : vous pourrez toujours accéder (et télécharger) au contenu des pads, mais ceux-ci ne seront plus éditables. Ce passage en « read-only » sera effectué grâce au logiciel Padro créé par le bouillant Luc (encore lui !) pour répondre à nos besoins. Il faut dire que comme c’est lui qui s’occupe principalement des serveurs, il fait tout pour avoir le moins de problèmes possible !

Vous pourrez également, lorsque la prochaine version d’Etherpad sera sortie, accéder aux révisions sauvegardées de vos pads via Padro.

EDIT : la nouvelle version d’Etherpad est sortie (la 1.5.2) entre la rédaction et la publication de ce billet. Ce n’est donc plus qu’une question de disponibilité de Luc.

Et MyPads ?

Comme indiqué dans l’article publié récemment le développement du plugin de pads « privés » MyPads se poursuit.

Vous devriez pouvoir d’ici quelques jours tester une version alpha du plugin, et nous visons toujours une sortie officielle et un déploiement sur Framapad d’ici quelques semaines.

 

Mais alors, Framasoft fait du code ?

Non, toujours pas. L’inoxydable Luc a codé les plugins et Padro pour répondre à nos besoins et résoudre les problèmes que nous rencontrons, comme tout adminSys en telle situation :-)

Et MyPads fait suite à notre campagne de financement participatif : Framasoft a pu passer un contrat pour faire développer MyPads grâce à ce financement, mais ce n’est pas Framasoft qui produit le code.

Pierre-Yves Gosset est le délégué général de l'association depuis 2008. Tel un contrôleur aérien, il coordonne les différents projets de l'association en s'assurant que les avions décollent et atterrissent (à peu près) à l'heure.

17 Responses

  1. Cascador

    Hello,

    Erreur 404 sur logiciel Padro à remplacer par https://git.framasoft.org/luc/padro

    Tcho !

  2. Merci de ce petit point d’info sur votre situation.
    c’est chouette ce que vous faites

    A+

  3. Giome

    Merci pour tout ce que vous faîtes 🙂

  4. Petite faute,
    Quand à l’instance https://beta.framapad.org =>
    Quant a l’instance….

  5. bruno-legrand

    Désolé mon commentaire n’a pas de rapport direct avec Framapad (félicitation pour l’avancement et les progrès dans le projet, bon courage ! 😉 ), je voudrais savoir s’il vous plaît l’avancement pour le Framasite (le moteur de blog/site), si je pourrai savoir aussi l’avancement de Framasearch et Framamail ce serait trop cool et vraiment sympa.
    Bon courage pour tout vos projets, et merci pour tout ce que vous faîtes.

  6. Sylvain

    C’est vachement bien tout ça.

    Petits regrets:
    https://github.com/ether/etherpad-lite/wiki/Sites-that-run-Etherpad-Lite => framapad est noté comme out of date.
    – Je n’ai pas vu de doc d’install en français. (Non pas que ça me gène, mais ça explique peut être la charge sur les serveurs de framasoft)

    Au passage: Je me demandais s’il existait un Dockerfile pour avoir une copie de framapad en local sans me fatiguer. C’est un choix de ne pas en faire un ou simplement pas prioritaire?

  7. Lucien

    Bravo, félicitations et mille merci à toute la Framagalaxie, aux Framacitoyens.

  8. xavier

    Bonjour,
    Je travaille actuellement sur la mise a disposition de tablettes dans un collège et ils souhaiteraient disposer d’écriture collaborative. J’ai vu que divers établissements utilisent framapad. Y a t’il la limitation a 16 utilisateurs comme j’ai pu le voir a certains endroits (j’ai vu qu’elle n’y est plus dans etherpad).
    Est-ce viable de proposer Framapad à un client tel qu’un collège?

    Merci 🙂

    • Xavier : non, il n’y a plus cette limite à 16 utilisateurs (qui date de l’ancienne version du logiciel) sur la « nouvelle » (2013) version de framapad.org

      Vous pouvez parfaitement l’utiliser à l’école (c’est déjà le cas de centaines d’établissements).
      Pensez juste, si beaucoup de vos collègues/écoles l’utilisent, à demander au rectorat/collectivité de mettre en place une instance de Framapad dédiée à vos usages (nous pouvons les y aider). Car Framasoft est une association qui vit des dons. Et … comment dire… la conjoncture actuelle fait qu’on ne peut pas vous garantir que nous existerons toujours dans un an ou deux. Donc, l’autohébergement est LA solution.
      Un rectorat pourrait parfaitement mettre en place un service « pad.académie-bidule.fr » servant toutes les écoles d’un territoire pour un prix annuel dérisoire.

      • Xavier

        Merci de votre réponse. Quand vous parlez d’auto-hébergement vous parlez du serveur Etherpad en LAN?
        Vous parlez également de prix annuel dérisoire, de quoi s’agit-il?

        • Olm-e

          une instance de etherpad peut facilement être installée avec un RaspberryPi ou un Olinuxino-Lime A20 (https://www.olimex.com/Products/OLinuXino/A20/A20-OLinuXIno-LIME2/open-source-hardware) , l’installation de YUNOHOST (https://yunohost.org) dessus (https://yunohost.org/#/install_on_raspberry_fr) et etherpad (voir sur cette liste d’applications : https://yunohost.org/#/apps_en ) ensuite en quelques clics …
          le tout pour moins d’une 50aine d’euro (RaspberryPI)

        • La réponse de Olm-e est tout à fait valable, mais je parlais d’un « auto hébergement académique » : c’est sympa pour nous de voir que de centaines ou des milliers de profs utilisent Framapad, mais … euh… ça ne serait pas plutôt à l’éduc nat de gérer ce type de service, plutôt qu’à une association ?

          Par exemple, le CDRP de Versailles propose des pads (avec l’ancienne version par contre) : http://etherpad.crdp.ac-versailles.fr/

          Donc, on pourrait très bien imaginer un serveur de pad par académie, ou (par exemple) un pour les universités lyonnaises, etc.

          Pour le coût, ces structures ont déjà tout ce qu’il faut pour le mettre en place en interne (j’ai jamais vu une académie sans serveur) et au pire, deux serveurs dédiés à 80€HT par mois (le second pour le backup), et tu peux héberger des dizaines de milliers de pads. Et s’ils ne savent pas faire, on (Framasoft) peut même faire l’installation *et* l’hébergement pour eux contre quelques subsides. (Nous avons par exemple mis en place un serveur de pad pour Sesamath, et un autre pour Wikimedia-France).
          Bref, le coût à l’entrée varie entre 0€ et 5 000€ / an (suivant si tu fais tout toi même, si tu prends un serveur dédié, si tu sous-traite, etc…)
          Rapporté par élève, ça tend quand même très vite vers zéro…

  9. Génial tous ces changements,
    Mais avez-vous une deadline pour le passage des vieilles instances en lecture seule ?
    Alban

  10. Clément

    j’essaye d’acceder a un pad mensuel et il retourne l’erreure suivante … :

    403 Forbidden nginx/1.6.2

    une explication une solution ?? (c’est plutot urgent…)

  11. Bravo et merci.
    Si utile et toujours en évolution, merci encore à vous les travailleurs de l’ombre qui nous permettent de travailler en pleine transparence et surtout collaborativement.
    Yo !