Windows 10, GNU Linux et Framapack : passez à la vitesse Libre !

Classé dans : G.A.F.A.M., Libres Logiciels | 48
image_pdfimage_print

La sortie d’un nouveau windows est toujours une belle nouvelle pour nous… C’est l’occasion de dire à notre entourage « quitte à devoir changer vos habitudes, pourquoi ne pas passer sous GnuNux ? »

Cet argument a beau faire mouche, il ne fonctionne pas tout le temps auprès des Dupuis-Morizeau (ça faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé de notre sympathique famille-témoin Normande, hein ?). Qu’à cela ne tienne, on est parés à tous niveaux.

Image : blog de rmarquez
Image : blog de RMarquez 22

Microsoft, vous nous avez gâtés <3 !

Vous avez probablement lu une pléthore d’articles sur cette nouvelle sortie et les aberrations fonctionnalités qui l’accompagnent. Il faut dire que les arguments de vente et les choix stratégiques de la firme de Redmond sont autant de raisons de passer au Libre. Plutôt que de tout réécrire, voici un petit inventaire à la Prévert des raisons qui peuvent faire mouche…

Mais si vous voulez malgré tout rester sous Windows…

…on peut l’entendre ! Y’a des moments où on n’a pas le choix, pas l’envie, où on se sent pas les épaules… Essayer de vous culpabiliser sur ce point, ce serait juste créer un dogme, une morale, un “bien” et un “mal” se substituant à votre esprit critique.

Néanmoins, quitte à réinstaller Windows, pourquoi ne pas en profiter pour y utiliser un maximum de logiciels Libres ? Et ce n’est pas compliqué, pour cela, il y a Framapack !

L’équipe de Framasoft tient à chaleureusement remercier Pyves, un de nos framacolibris pour ce magnifique boulot réalisé sur RevealJS via les dessins de Gee. Cette présentation est sous licence CC-BY-SA, n’hésitez donc pas à la partager largement et librement autour de vous.

La voie est Libre !

Chez Framasoft, nous croyons à la politique du meilleur effort. Il peut être difficile d’effacer le M de GAFAM de sa vie, et d’arrêter Windows. Pourtant, les arguments contre son utilisation ne manquent pas… et si l’envie vous en prend, vous trouverez certainement une communauté près de chez vous pour vous aider à passer sous GNU/Linux et installer un système d’exploitation qui respecte VOS libertés.

Néanmoins, il est aujourd’hui très facile d’installer un maximum de logiciels Libres (donc qui respectent vos libertés à vous) sur votre ordinateur… C’est souvent le premier pas qui a permis à nombre de Linuxien-ne-s de cheminer sur cette route parfois longue, mais dont la voie est, et reste, Libre ;)

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur www.framasoft.org

48 Réponses

  1. vive le logiciel libre et vive linux !

  2. Coup de chance, parfois, souvent, les gens ont une suite bureautique qui n’est pas MSO et un navigateur autre que IE.
    Voire VLC en lecteur multimédia.
    Les plus gros du travail de mise en avant des logiciels libres est alors bien entamé 🙂

  3. Il y a quelques logiciels récalcitrants qui n’ont pas leur équivalent sous Linux. WINE est la solution et pour les plus récalcitrants, il reste la solution d’une machine virtuelle, avec un windows dédié (idéalement pas connecté au net, comme ça pas de cochonnerie dans la VM ni de mouchard).

    • Pas très “grand public Wine ou une VM”, pour les Dupuis-Morizeau.
      Demande un minimum de configuration et d’assistance.
      Sans compter que tu as (peu mais quand même) des trucs 100 % récalcitrants (encore trouvé un truc hier où j’ai dû faire du Win7).

      • Il y a aussi PlayOnLinux ( à la base pour les jeux ) de mèche avec WINE qui peut aussi faciliter son utilisation 😉

  4. Tant que tous les jeux vidéos ne tournent pas sur Linux, il n’y aura pas d’exode ^^

    • Certes. À cette occasion, je me permet de préciser que le dernier block buster de chez Warner “Batman Arkham knight” sera dispo sous linux cette automne et que bien d’autres jeux de gros studio y sont déjà dispo.

      Et que Steam, le plus gros vendeur de jeux dematérialisé, lance avec son studio Valve un ordi dédié aux jeux et sont os est SteamOS : une distrib GNU/linux. Les jeux que le studio sortira auront pour objectif d’être jouable dessus 🙂

      • J’appuie tes dires, mais en ce qui concerne le petit dernier des frères Warner, je ne sauterais pas vraiment de joie. La version PC du même titre aura été une aberration telle que la simple évocation d’une éventuelle version GNU/Linux me fait (personnellement) assez peur. Elle risque de ne faire absolument pas honneur au manchot, même si il s’agit juste de porter le jeu pour qu’il soit jouable sur les Steam Machines lorsque ces dernières arriveront sur le marché. :-°

    • je ne suis pas un gros joueur mais l’occasion, sous Xubuntu, Counterstrike, Football Manager 2015 et Bordelands 2 tournent très, très bien ^^

  5. En tant que joueur régulier, il ya beaucoup de jeux sous linux ; assez de jeu pour ne pas avoir assez de sa vie pour les finir tous ; et pour les autres pour jouer avec copains windowsiens, avec wine c’est faisable. Et avec playonlinux, il y a 0 configuration à apporter. Des initiatives comme le “Humble bundle” et GOG offre une centaines de jeux de grande qualité compatibles GNU/Linux.

    Du côté jeux libres, il y a moins, mais néamoins de superbes jeux : les mods springs de Total Annihilation attireront les joueurs de bon niveau en RTS (newb passez votre chemin :p), et il y a Xonotic pour un FPS de qualité aussi, et bien d’autres. Cela dit il est vrai qu’ils sont moins sexy que les gros blockbuster ; pour ce que j’en dis pour les jeux multi au moins, ce n’est jamais une question de jeu pour le fun, mais de joueurs.

  6. Dans les récalcitrants, Business Object XI au taf … 🙁

  7. Franck YEDAGNE

    J’aime le libre et je boss sur windows. Linux est une véritable alternative a windows mais vous n’avez pas beacoup d’argument pour convaicre les utilisateurs Lambda et ce article en est une des illustration.
    L’utilisateur Lambda veut entendre les mots comme simplicité, efficacité, convivialité, optimisation, productivité, sécurité, modernité, évolutivité et innovation. Et c’est ce que propose Windows dans ses pub et son marketing…
    Exple concret : l’indispensable Solitaire devient payant (soit vous payez en regardant de la pub, soit vous prenez un abonnement). Microsoft n’as pas entendu parler des jeux Libres sur Framagames… bah c’est cool pour les linuxiens mais c’est barbant et ennuyeux pour l’utilisateurs Lambda. Un alors que windows rend ses jeux desormais payant via ses publicités, linux rend des centaine de jeux entièrement gratuit. Moins de mot plus claire et cela montre la supériorité de linux. Depuis plusieurs années on se moque de Windows mais la réalité est la, il est ultra majoritaire sur le segment utilisateur final. c’est donc a nous de changer de stratégie Marketing, adoptons les code de windows applique a la sauce linux et nos proches suivront facilement. PS j’aime LibreOffice mais franchement je prefere bosser sur office pour sa convivialité et sa compatibilité avec mes autres amis et collaborateurs.

    • Moi aussi je suis obligé de bosser sur Windows et en plus je suis un gamer donc Windows oblige (pour mes jeux). Cependant je suis un grand partisan du logiciel libre.
      Et je me suis vite rendu compte que ce qu’il manque à Linux c’est essentiellement du marketing. Il faut dire ce qui est : sur Linux pas besoin d’aller chercher sur internet d’autres logiciel puisque les principaux sont déjà installés ou pré-installés, Firefox est le navigateur par défaut (parfait), LibreOffice est déjà installé, si on veut vlc il suffit d’aller dans la logithèque et il s’installe en 2 sec…
      En plus, un point que tiens à préciser, il n’y a pas de mises à jour forcées, c’est à l’utilisateur de décider quand les installer. Et puis il n’y a pas vraiment de grosses configurations à faire. Je me souviens de la première fois que j’ai installé Ubuntu sur mon PC, je n’ai presque rien eu à faire et niveau connexion internet je n’ai jamais eu de problème.
      Bref tout ça pour dire que Linux (ici Ubuntu) est beaucoup plus simple d’utilisation que Windows (pour un utilisateur lambda).
      Après pour ceux qui ont des cartes graphiques un peu puissantes ou autres, là ça devient un peu plus compliqué s’il y a un problème.

  8. Je viens de faire la mise à jour sur l’ordi de ma fille… Windoz 10 en installé… Mais elle me réclame ubuntu…

    J’ai plus qu’à croiser les doigts pour arriver a faire un bon dual boot…

    • Gloire à ta fille !

    • nunusk tounux

      La brave petite! 🙂

    • GÉ-NIAL ! Elle a tout compris ta fille 🙂
      J’espère que tu as pu réussir ton dual-boot

    • rend lui service et zappe le dual boot j’ai mis mint (un peu par accident j’avoue ^^ ) mais les accidents peuvent etre des miracles en fait stable rapide simple efficace et tout les argument qu’une société de com cite pour windaube sont la sur linux faut arreter le mythe du “par les geeck pour les geeck”

  9. @Franck : si GNU/Linux devient un windows gratuit, alors merde à ses utilisateurs. S’ils n’acceptent qu’un duplicat du merdier existant, alors qu’il y restent dans leur caca. Je pense qu’on peut se borner à parler à ceux à qui éthique et solidarité parlent ; les blasés de l’autre monde, qui pensent que si on paye tout leur est dû, qui exigent qu’on comprenne et réparent à leur place ; eux, eux, n’ont qu’à rester sous windows et tant pis.

    • Hum, l’idée c’est pas d’en faire un Windows mais de mettre en avant des atouts qui sont présent sur Windows et autours de leurs marketing -bon en gros il faut faire des pubs avec des mec qui danse comme des débiles ^^ -. Après honnêtement passer sont temps sur un terminale pour corriger des problèmes de merdes on peut avoir autre chose à faire… toujours est-il que personnellement il me manque plein de petite chose sur linux quand je souhaite porter mon workflow de travail que j’ai de windows à linux !

    • Quelle vision simpliste et nombriliste. J’ai raison et les autres sont des c..s.

  10. Top la présentation ! merci pyves.
    Et très bonne idée ce framapack !

  11. Autant de commentaires autour des jeux vidéos, je trouve ça épatant. On croirait que Windows est une console de jeux éditée par Microsoft… Oh, wait… 😛

    • perso mon Windows ne connais pas vraiment le réseaux ^^ mais a contrario c’est pas sur mon Mint que je vais faire tourner “skyrim” (cracker bien-sure / ah la la c’est pas bien )
      Et bon avec un Windows 10 c’est clair que :
      1-j’en ai pas (prochain achat de pc monté par pièce/sans OS (et oui ça se trouve).
      2-Au pire si VRAIMENT pas le choix pas de réseaux du tout.

  12. PereDesPeuples

    Il y aune autre raison que les jeux, et ça n’est pas du tout lié à ce que l’utilisateur souhaite ou ne souhaite pas, c’est tout simplement la vicieuse technique de dealer de Microsoft à l’école, pour rendre les gens (et leurs profs) dépendants dès le plus jeune âge.

  13. C’est compliqué Linux ? Personnellement,je viens d’installer un Linux (Mageia) en une demi journée et dans cette demi journée, j’ai eu le temps, en plus, de tondre ma pelouse et de faire un gâteau. Et à la fin j’avais tout ce dont j’avais besoin pour travailler. Essaie un peu de faire ça avec Windows.

    • Effectivement pas fait en une demi-journée pour Windows 10 mais en une demi heure !

      • J’attends une démonstration !
        Il faut télécharger l’ISO, faire une clé bootable, installer et mettre à jour, ca prend bien plus de 30mn. Rien que le phase de màj prend 1/2 journée.

    • Putain vous êtes sur ordinausore en 512k les mecs ou quoi ? perso avec un hotspot de merde
      1- ISO > 1.5 h
      2- Lili USB creator >2 min
      3- Installer Lili et faire la “live” > 1/4 h
      4- Installation OS sans réseaux > 20 min
      5- MAJ (sur hotspot de merde toujours) > 20 min

      Donc en gros 3h avec les pauses pipi/clopes

      alors sur une box qui a une connexion digne de ce nom on divise par 2 a l’aise le temps total voir mieux

      Le téléchargement représentant le “pire” du boulot

  14. GNU/Linux !!! :p

  15. Installer, c’est bien. Mais pour les mises à jour, il faut faire tout à la main ? Comment ça se passe avec le pack ?

    • @Ryzz , t’as simplement une fenêtre qui s’affiche dans tas barre de menu quand des mise a jour sont dispo , ensuite il te suffit juste de cliqué et de rentré ton mots de passe pour que tout s’installe automatiquement 😉

      pour convaincre les récalcitrant a passer sous linux c’est simple , attrapez votre pc portable sous linux , laissé le 5 min a leurs enfants ( sous surveillance quand meme ) ils auront la preuvent que c’est pas dure a prendre en main 😉 pour info ma petite derniere utilise handy linux sur mon vieux pc portable et utilise sans souci ubuntu ou cubuntu sur les autres pc de la maison et elle a 7 ans ! un autre argument de poid aussi , les version éducatives avec tout les outils nécessaire pour les études en fonction de l’age de la maternelle à la fac 😉

      • Moi je dis si tu sais barboter en Windows tu te noieras pas avec Linux ^^

        Faut y aller c’est tout de nos jour c’est du quasi identique pour le lambda en mode graphique

        tu télécharge c’est dans téléchargement (wahou … ^^)
        tu vas sur le net .. bas Firefox (rien de transcendent )
        ton “home” reste ton “utilisateur” en gros quoi
        ta barre de connexion wi-fi, Bluetooth, Horloge, Fond d’écran c’est la même putain
        Si on se sort un peu le doigts du cul et qu’on fais pas le neu-neu voila ….quoi
        Ou alors c’est qu’on sait pas utiliser un Windows non plus ^^

        DANS CE CAS PREND DES COURS D’INFORMATIQUE PUTAIN ^^

        Ou lisez un bouquin ;p

  16. Pour info, Mac OS X est basé sur BSD, une “variante” de Linux (pour faire simple). Du coup, un Ubuntu ou autre distribution équivalente a à peu près les mêmes fondements. Et moyennement un peu de bidouille (pas beaucoup), on peut faire ressembler Gnome à OS X comme 2 gouttes d’eau. Apple n’a plus de réputation à faire en terme de simplicité, robustesse, intuitivité, etc. Eh bien pour les besoins du commun des mortels c’est aussi simple sous Linux!

  17. @QuiTuSais : le noyeau n’a rien à voir avec les interfaces des interfaces graphiques développées par dessus. Ce n’est pas parce que les fondations de deux bâtiments sont en pierre qu’il y a la moindre relation entre l’apparence des deux bâtis visuellement.

    D’ailleurs il y a de nombreux mods pour “cloner” windows ou OSX, indiférement, et quelques tentatives d’interfaces innovantes : ce n’est pas ce qui manque à vrai dire.

  18. L’exécutable d’installation de Framapack installe les applications de manière standard sans demander l’avis de l’utilisateur.

    J’ai essayé par curiosité, même s’il y avait un installeur, chose que, en général, j’évite.

    Cela dit, je ne m’attendais pas à ça. En règle générale, les installeurs proposent de changer quelques paramètres pour personnaliser l’installation, même si les valeurs par défaut sont généralement les meilleures.

    • je viens de remarquer, juste après l’avoir validé, que j’ai oublié une chose que je comptait dire dans ce commentaire.

      C’est que, ôter certains choix à un utilisateur sous prétexte de simplification, c’est aussi débile se jeter dans un bucher (et rôtir vif) juste pour se réchauffer.

      • Framapack n’ôte pas des choix à l’utilisateur, il en propose un nouveau : faire une installation de tout ces logiciels silencieusement en une fois.

        Si l’utilisateur veut télécharger chaque logiciel séparément pour en personnaliser l’installation c’est toujours possible hein 😉

  19. L’objectif de Framapack est justement de ne pas importuner l’utilisateur avec plein de questions.
    Globalement les logiciels proposés ne font rien de plus que placer le logiciel dans ProgramFiles, créer les raccourcis et ajouter quelques infos dans la base de registres.

    L’installeur Framapack.exe se contente de télécharger chaque logiciel et lui passer les options pour une installation silencieuse selon le type d’installeur qui est utilisé. http://unattended.sourceforge.net/installers.php#general

    Lorsqu’il y a une barre d’outils ou des logiciels additionnels proposés (le cas de PDF Creator par exemple qu’on hésite encore à supprimer de la liste ou Filezilla), nous faisons le nécessaire pour empêcher leur installation.

    Pour les curieux, les codes sources du logiciel et du site se trouvent là : https://git.framasoft.org/framasoft/framapack
    Il y avait des options pour le déploiement en réseau mais je ne sais pas si elles existent toujours car Framapack a été en panne pendant près d’un an avant que des bénévoles Quentin Theuret et Alexandre Bintz (merci à eux !) réadaptent le code et configurent le serveur.

  20. @Frank:

    Le monde libre a déjà tenté de séduire le grand public : ça s’appelait « Ubuntu, Linux for Human Beings » (Traduction : « Ubuntu, Linux pour les humains »). Et son succès a été honorable mais mitigé.

    Il semble donc que le Libre s’imposera comme il le fait depuis 32 ans : ligne de code après ligne de code, migration individuelle après migration individuelle. Ainsi, il représente déjà plusieurs dizaines de millions de personnes… Soyons certains que s’il devait échoué, ça serait déjà arrivé depuis longtemps : personne — et moi le premier — n’aurait entendu parlé de Stallman et de son projet GNU tout bizarre ! ^^

  21. … et je n’ai même pas cité Android qui, même pollué par les surcouches de l’éditeur, des constructeurs et des opérateurs, démontre mine de rien qu’un système d’exploitation très majoritairement libre peut désormais détenir solidement les 3/4 d’un marché informatique grand public.

  22. @Nicolas : selon moi Android est l’exemple parfait de ce que GNU/Linux tends à devenir si ses utilisateurs continuent à accepter n’importe quoi dans leur environnement (steam, flashplugin, blobs non nécessaires, provision d’apps via wine…), ou à l’apeller “Linux” et en pensant que c’est seulement une histoire de libération du code ; on perd le contrôle et on dépend d’applications propriétaires (ou avec des licences hybrides) ; à la fin, on baigne dans un “on dit vaguement open source” complètement incontrôlable et qui n’a rien d’éthique. C’est ainsi que je vois android ou ubuntu ; on ne sait plus trop où est la limite, et on ne sait pas comment faire pour la retrouver.

    C’est pourquoi je pense au final que les distro type triskel ou parabola, et même debian, sont des piliers injustement mal considérés de ce qui pourrait être une informatique vraiment libre. Ubuntu/Mint/Manjaro sont de bons produits d’appels, mais ils fonctionnent sur le fait d’être sexy en permettant tout. Je ne sais pas si c’est une bonne habitude à prendre.

  23. Après y a l’idéal et le “débuter” et “vivre tous les jours” ; c’est vrai qu’au final, s’il n’y a pas de base d’utilisateurs pour se mettre ensemble, s’encourager et se faire avancer, alors “l’idéal” ne tient pas une seule seconde face au sexy de ce qui est simple “out of the box”, “just work”, et design.

    Si tout le monde avait un apéro GNU/Linux au mois pour parler libre et de leurs propres aventures, ce serait énorme. Faut être parisien quoi :p

  24. @Otyugh: Je suis d’accord avec tout ce que tu viens d’écrire, sauf sur le sens de la pente. Oui, les distros laxistes et les utilisateurs de logiciels libres non-conscients des enjeux, formerons certainement la majorité dans 10 à 20 ans. Mais ils ne sont pas le bout du chemin : ils constituent en fait une étape.

    Par exemple, migrer en 2019 d’un Android tout moisi à Replicant, ne demandera pas autant d’efforts et de temps que de migrer d’un Windows XP à Ututo en 2009.

    Il y a tellement d’autres exemples à dénicher… Olinuxino… La FFDN… Labriqueinter.net… Déjà une dizaine de distros validées par la FSF !… Ces milliers de personnes (dont moi ! ^^) qui, depuis 2013, ont enfin compris l’intérêt du chiffrement et s’y mettent…

    Donc ne gâchons pas notre plaisir : de micro-victoires en micro-victoires, le Libre s’accroît irréversiblement. C’est sensible d’année en année.

  25. Mais comment faire pour sortir de ce piège et s’installer chez vous, je ne suis pas forte en informatique, pourriez-vous me donner quelques conseils. Merci.

  26. @Enot : à mon sens, le mieux, c’est de venir voir physiquement des gens de ton coin pour échanger. Rien ne vaudra ça, à mon sens : ils pourront prendre ta température niveau compétences et attentes, et te proposer de t’épauler au passage 😉

    Un moyen simple mais pas forcément complet est de voir si tu as quelque chose dans ta région par l’agenda du libre.
    http://www.agendadulibre.org/

  27. Bonjour, je voudrais en finir avec windows et passer au logiciels libres et à linux….. mais voilà, je suis une quiche en informatique… y-a-t-il des formations pour les nazes comme moi?

  28. J’ai regardé le post précedent… oups! et j’ai trouvé ce qui me fallait (je crois..) merci à tous

Laissez un commentaire