Marre d’être les gentils ? Nous aussi. Rejoignez le côté obscur !

Classé dans : Dégooglisons Internet, Framasoft | 12
image_pdfimage_print

Ça y est, à force de parler de surveillance généralisée, des révélations de Snowden, de la NSA, ça a fini par arriver.

Au début, c’est juste une activité suspecte sur les disques d’un serveur.

Luc, notre admin-sys paranoïaque, reçoit une alerte. Nous avons un serveur, Marge, qui surconsomme. Ça crépite comme quand le mouvement Nuit Debout utilisait massivement nos services pour s’organiser.

Il demande à Pouhiou de prévenir les utilisateurs via les réseaux sociaux et met le service en panne. C’est Framadate, l’un de nos framachins les plus utilisés. J’aime autant vous dire qu’il ne l’arrête pas de gaîté de cœur ! Il s’attend à voir grimper les tickets au support, alors il prévient JosephK et Framartin que ça va chauffer, et il poste une demande d’aide sur la liste asso, des fois que des bénévoles aient un peu de temps pour aider. Genma répond que c’est pas le moment, qu’il est en pleine conférence. Pyg est dans un train, quelque part dans une zone sans réseau.

Luc détecte l’origine de l’activité suspecte et remonte la piste, comme au cinéma. Voilà que ça le mène de l’autre côté de l’Atlantique. Pas de doute, il y a un petit malin de chez l’Oncle Sam qui essaie d’en savoir plus sur les Frenchies qui veulent un-google-ify the Internets. Ça fait un moment qu’ils nous tournent autour, ceux-là.

Depuis que Pouhiou a donné sa conférence en anglais au FOSDEM, ils ont l’œil sur nous. Tant qu’on faisait les marioles dans la langue de Molière, ça leur en touchait une sans faire bouger l’autre, aux Ricains, mais là ils commencent à nous prendre au sérieux. Évidemment, l’autre détecte vite qu’il est repéré et tente d’effacer ses traces. Mais c’est à Framasky qu’il a à faire !

Tin tin tin ! On aurait dû se douter que Framasky était un black hat.

Avec un coup de main de nos hackers maison, le barbouze au menton carré est vite démasqué. On a tout : son IP, son identité, et sa photo dans l’annuaire de sa High School, quand il était capitaine de l’équipe de crosse et que les cheerleaders se battaient pour lui rouler une pelle. On sait même qu’il est entré au service informatique de la NSA juste après la blessure au genou qui a mis fin à sa carrière de sportif professionnel. Ah ah, y’a pas que vous qui savez croiser des données, et nous on fait ça à l’eau claire, on n’est pas dopés au beurre de cacahuètes !

Alors voilà ce qu’on vous propose : puisqu’ils viennent nous chercher, eh bien il est temps d’organiser la riposte.

Contre l’ennemi, utilisons ses propres armes.

C’est une mission de framacolibris un peu spéciale que nous mettons en place. Vous les hackers, vous les libristes, vous les anonymes, vous les gentils pirates, et même vous les Dupuis-Morizeau, nous vous attendons en masse pour lancer un déluge de uns et de zéros sur les serveurs de nos amis les espions. Finis les beaux discours, finie l’éducation populaire, finis les framaservices de substitution, il est temps que les chatons montrent leurs crocs et aiguisent leurs griffes !

Vous êtes avec nous ? Vous êtes prêt-e-s à en découdre ? Inscrivez-vous sur le forum des framacolibris et faites votre présentation en insérant le mot de passe de l’opération : « #P0I55ON_d_4VRIL ».

 

Rejoignez notre groupe Riposte restante

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur www.framasoft.org

12 Responses

  1. Ha ha!

  2. À s’attaquer à de trop gros poissons, on tombe sur des arrêtes ! 😉

  3. Hé hé, j’ai lu le premier paragraphe avant de me souvenir du jour que nous sommes 🙂

    Bien joué 😉

  4. Trop fort ! J’y ai cru presque jusqu’à la fin de l’article

  5. Trop fort le fait d’avoir utilisé le problème réel sur framadate pour cette blague.

  6. Hahahaha, excellent 😀

  7. Il m’a fallu arriver à la fin de l’article pour me dire « il serait bien de vérifier la date » 🙂 oui je suis un peu lent…

  8. Ahah trop drôle, j’étais à fond dedans hihi

  9. Dommage j’y croyais… d’autant plus que j’ai lu la news 4 jours après!
    Et sinon, quand est-ce qu’on s’y met?

  10. Génial! J’étais prêt à lancer la machine à partage quand j’ai lu la dernière phrase. Bisous les framacopains!

Laissez un commentaire