Frama, c’est aussi des humain·es qui s’associent

Classé dans : Contributopia, Frama c'est aussi, Framasoft | 2

Temps de lecture 6 min

image_pdfimage_print

Si Framasoft est connue pour ses Framapad, Framaforms, Framadate, etc. « Frama », c’est – avant tout – une association loi de 1901. Nous sommes donc un collectif d’humain·es, avec nos fragilités, envies, colères, rêves et relations… Tout cela joue forcément sur les actions que nous menons.

« Frama, c’est pas que… »

Pour l’automne 2021, chaque semaine, nous voulons vous faire découvrir un nouveau pan des actions menées par Framasoft. Ces actions étant financées par vos dons (défiscalisables à 66 %), vous pouvez en trouver un résumé complet, sous forme de cartes à découvrir et à cliquer, sur le site Soutenir Framasoft.

➡️ Lire cette série d’articles (oct. – déc. 2021)

Au cœur de l’éducation populaire, des enjeux du numérique ou de la culture des communs, il y a des personnes. Derrière les actions de Framasoft, il y a une association loi de 1901, avec ses 37 membres dont 10 salarié·es. Ces personnes dédient une partie de leur vie et de leur énergie à se retrouver et à contribuer au projet associatif.

C’est quelque chose qu’on n’évoque que trop peu dans nos milieux, mais faire collectif pour faire ensemble, cela demande du temps, du soin, de l’écoute… et donc tout un travail en coulisses que nous voulions, pour une fois, mettre en avant au travers de quelques exemples concrets.

je de cartes Framasoft "des humains qui s'associent"

Vie interne & pandémie

La pandémie que nous vivons actuellement a été très rude pour le milieu associatif et militant, spécialement durant le premier confinement. En effet, le moteur principal des personnes qui font vivre des structures comme Framasoft, c’est la convivialité. C’est le plaisir, la force que l’on ressent à se retrouver pour faire ensemble.

Mais comment se retrouver lorsqu’on ne peut plus sortir de chez soi ? Comment prendre des décisions collégiales dans une période où l’on perd tous ses repères et où la charge mentale est élevée ?

Carte "Vie Interne et Pandémie" avec le texte "Comment faire collectif en confinement, prendre des décisions collégiales à distance sans laisser personne sur le carreau ? Cela demande beaucoup de travail et d'écoute, comme lors de notre assemblée générale auto-gérée de 15 ateliers visio sur 3 mois !"

Par défaut, les membres de Framasoft travaillent à distance : quand 37 membres vivent dans 30 villes différentes, il vaut mieux ! Nous savons d’autant plus l’importance des retrouvailles physiques, et d’habitude nous en organisons deux par an : une assemblée générale (AG) en début d’année, et un « Framacamp » en début d’été.

Ces derniers temps, nous avons organisé un Framacamp en ligne (partagé entre la frustration de ne pas trinquer ensemble et le plaisir de nous retrouver), et une AG découpée en 15 ateliers-visios (pas obligatoires, hein : y’avait des prises de notes et des replays, on n’est pas des bêtes !).

Ces dispositifs représentent un travail important, un coût en temps et en énergies non négligeable, bien plus que s’il s’agissait d’organiser des rencontres physiques. Et pourtant, c’est grâce à cet effort que l’association a pu poursuivre et approfondir de nombreuses actions.

illustration CC-By David Revoy (sources)

Campagnes de dons

Les campagnes de dons, que nous menons chaque fin d’année, sont un temps fort dans la vie associative de Framasoft. Depuis quelques années, notre message est sensiblement le même :

« Voici ce que nous avons fait, voici ce que nous comptons faire, si cela vous plaît et que vous le pouvez, merci de donner. »

Carte "Campagnes de dons" avec le texte "Créer une campagne de dons pour Framasoft est un moment qui mobilise tout le collectif, et pas seulement parce que vos dons font vivre notre association ! Ces campagnes sont, pour nous, l'occasion de faire le bilan de nos actions et intentions, afin de mieux vous les présenter."

Par conséquent, ces campagnes sont pour nous l’occasion de nous mobiliser pour parler de tout ce que nous faisons. C’est commun : il est bien plus agréable de faire, que de raconter ce que l’on a fait. Mais partager l’expérience qui a été récemment vécue, c’est un effort de transparence et de documentation qui est cher à notre cœur.

Ceci étant dit, financer le budget de l’année à venir par une campagne de don, ça n’en reste pas moins un gros travail. Il faut solliciter tout le monde en interne, rassembler les informations à partager, trouver comment on va les présenter… Puis il faut orchestrer toutes les petites mains qui vont réaliser cette présentation, des dessins aux sites web en passant par la rédaction d’un article tel que celui-ci !

illustration CC-By David Revoy (sources)

Équipe salariée

En octobre 2014, lorsque Framasoft lance, pour trois ans, la campagne « Dégooglisons Internet », l’association employait 2 salariés. Fin 2017, c’est une équipe de 7 personnes qui faisait tourner une association métamorphosée.

En effet, cette croissance soudaine a bouleversé tous les équilibres : comment une bénévole peut-elle suivre le travail de 7 personnes embauchées à temps plein alors qu’elle n’a que deux heures de temps libre par semaine à consacrer à l’association ? Quelle est la place des bénévoles quand les salarié·es réalisent beaucoup de travail ? Comment les membres d’un conseil d’administration associatif peuvent-ils apprendre les obligations de leur rôle d’employeur ?

carte "équipe salariée" avec le texte "Grâce à vous, Framasoft emploie une équipe de dix salarié·es. C'est une chance (maintien des serveurs, gestion des projets…), mais aussi une énorme responsabilité. Outre l'administratif, il faut construire une équipe épanouie où il fait bon travailler."

De l’étude de la convention collective aux discussions sur l’application de nos valeurs (humanisme, auto-gestion, non-domination…) : les membres de l’association ont dû beaucoup apprendre ces dernières années.

Aujourd’hui, Framasoft a la chance d’assurer les emplois d’une équipe salariée de dix personnes, avec un fonctionnement proche de l’auto-gouvernance. C’est parce que nous avons enfin réussi à atteindre un certain équilibre que nous faisons le choix – radical – de rester « à taille humaine » et de ne pas ouvrir d’autres postes salariés.

illustration CC-By David Revoy (sources)

Déconne

C’est une constante dans les valeurs partagées par les membres de Framasoft : savoir ne pas (trop) se prendre au sérieux. C’est d’ailleurs amusant lorsque, sur des médias sociaux, des chafouins nous interpellent d’un air pincé : « Je vous pensais un peu plus sérieux que ça, Framasoft ! ». Car, immanquablement, notre réponse est : « Ah mais c’est juste parce que vous ne nous connaissez pas, en fait :p ! »

Carte "Déconne" avec le texte "Lorsqu'on nous prend un peu trop au sérieux (ou que l'un·e d'entre nous a les chevilles qui gonflent), on se rappelle que Framasoft, c'est aussi le service Framaprout (révolte gastro-dadaïste), et des articles du 1er avril ponctués de bêtises."

 

Bonjour, nous c’est Framasoft, l’équipe de gens bizarres qui a pondu le service Framaprout pour tirer la langue à une ambiance politique nauséabonde.

C’est nous qui avons une team consacrée aux mèmes. C’est nous qui publions des articles de blog absurdes, goguenards ou idiots chaque premier avril.

Car à trop se prendre au sérieux, non seulement nous risquerions de voir nos chevilles gonfler, mais surtout nous risquerions d’oublier que nous sommes juste des humain·es face à d’autres humain·es. Or, si nous défendons des valeurs fortes, il n’en reste pas moins vrai qu’au bout du compte, tout le monde fait prout.

illustration CC-By David Revoy (sources)

Découvrez tout ce qu’est Frama !

Voilà qui conclut le focus de cette semaine. Vous pourrez retrouver tous les articles de cette série, publiée entre octobre et décembre 2021, en cliquant sur ce lien.

Sur la page Soutenir Framasoft, vous pourrez découvrir un magnifique jeu de cartes représentant tout ce que Framasoft a fait ces derniers mois. Vous pourrez ainsi donner des couleurs à l’ensemble des activités que vous financez lorsque vous nous faites un don. Nous espérons que ces beaux visuels (merci à David Revoy !) vous donneront envie de partager la page Soutenir Framasoft tout autour de vous !

En effet, le budget de Framasoft est financé quasi-intégralement par vos dons (pour rappel, un don à Framasoft de 100 € ne vous coûtera que 34 € après défiscalisation). Comme chaque année, si ce que nous faisons vous plaît et si vous le pouvez, merci de soutenir Framasoft.

Frama, c'est pas que Framindmap ! C'est avant tout une association, donc des personnes qui font collectif pour pouvoir mieux faire ensemble. Nos actions sont financées par vos dons, alors **découvrez l'ensemble du travail de Framasoft sur Soutenir Framasoft
Cliquez pour découvrir toutes les cartes et soutenir Framasoft.

Pour aller plus loin :

Suivre Framasoft:

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur framasoft.org

2 Responses

  1. lareinedeselfes

    Coucou Framasoft,

    Alors oui, vous n’êtes que des humains , mais fichtre ! diantre ! quelle bande d’humains ! délirante, inventive et prenant soin des unes et des autres. Toujours prête à aller de l’avant, que ce soit l’équipe salariée ou bénévole. Quelle énergie !
    Alors nous, utilisateurices de vos service, nous nous devons de prendre soi n aussi de vous et avoir quelques règles en tête.

    *Ne pas hésiter à mettre un bonjour, merci et un petit mot gentil quand nous vous faisons un retour. ou quand nous avons un souci avec un framabidule.
    *Stopper de juste critiquer une écriture qui nous dérange peut être, mais qui peut représenter l’essence même de la personne qui écrit.
    * Faire un don si l’on peut, et sinon s’investir sur le forum en fonction de ses connaissance (cela peut être juste pour dire bonjour aux nouvelles inscriptions.

    Bref, on a tous la possibilité, à des niveaux différents de faire que ce framamonde soit bien !

    En attendant, je t’envoie des dataloves Framasoft et prenez soin de vous.

  2. Blanche

    Bonjour et merci à vous, oui les petites associations sont entrain de couler…
    Alors il faut y croire même si nous ne sommes pas dans le même domaine.
    Un grand merci à Annie de la ferme des bleuets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *