Khrys’presso du lundi 24 octobre 2022

Temps de lecture 27 min

image_pdfimage_print

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.


Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) ;-)

Brave New World

Spécial femmes dans le monde

  • Une femme de 33 ans crée plus de 1000 biographies Wikipédia de femmes scientifiques inconnues (developpez.com)

    « les gens pensent que les filles ne choisissent pas les sciences parce qu’elles ne sont pas inspirées » […] Plusieurs de ses articles ont été supprimés par d’autres wikimédiens […] Elle a expliqué qu’ils ont dit qu’une poignée des femmes qu’elle a décrites n’étaient pas si connues que ça.Wade a répondu que c’est vrai, c’est le problème : elles devraient être plus connues.

  • « Vous avez Tchernobyl dans le bide » : des femmes se battent face à Bayer pour faire reconnaitre leur calvaire (basta.media) – voir aussi « Leur implant de contraception, c’est de la mort aux rats » : un rapport met en cause Bayer et les autorités (basta.media)

    « L’assemblage des matériaux est un cas typique de corrosion galvanique » engendrant des « produits de corrosion » qui vont provoquer des « réactions inflammatoires différentes face à ces produits ». […] « La crainte de l’ANSM c’est que toutes les femmes implantées aillent se faire explanter – avec le risque anesthésique et opératoire associé –, si on affirme qu’il y a un problème avec l’implant […] Les termes de risque qu’on a employés [dans le rapport, NDLR] étaient systématiquement en dessous des définitions admises en médecine » […] plus de 200 000 femmes en France sont porteuses du dispositif Essure et, au moment de la pose, les médecins ne les ont pas informées des risques liés à leur implantation. […] Pour retrouver un semblant de vie « normale », environ 30 000 femmes ont été explantées à ce jour en France. […] Sans technique de retrait homogénéisée dans un premier temps, la « casse » a été catastrophique, rapportent les associations de victimes. Certains chirurgiens auraient tenté de retirer l’implant en tirant dessus, engendrant une rupture de celui-ci. D’autres opéraient à l’aveugle sans vérifier si l’implant était toujours en place. […] Bayer n’a été condamné qu’une fois à indemniser une femme pour les effets secondaires causés par les implants Essure, en Espagne. Aux États-Unis, face à 39 000 plaintes déposées, la multinationale a préféré débourser plus d’un milliard de dollars en lieu et place du procès. En France, l’association Resist a tenté une action de groupe pour faire condamner le groupe. Leur action a été déboutée en mai 2022.

Spécial France

Spécial femmes en France

Spécial médias et pouvoir

Spécial emmerdeurs irresponsables gérant comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial recul des droits et libertés, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

  • Jane Roe et Gillian Brockell. (affordance.framasoft.org)

    Au lendemain de la décision de la Cour Suprême on semble redécouvrir que les promesses des applications de grossesses et de […] la “MenstruTech” ne sont que l’incarnation d’un cauchemar dans lequel chaque donnée rattachée au cycle menstruel devient un stigmate faisant du corps de chaque femme, une cible. […] Le projet de cette société numérique de la (dé)monstration permanente et des Gorgones politiques qu’elle fabrique, agite et ressuscite, est le projet d’une société de l’assignation. […] Et dans ce cauchemar conscient, c’est nous qui fournissons les données nécessaires aux obtenus, aux attendus. […] ce qui compte c’est que nous devenions nous-mêmes une notification dans un système techno-holistique qui traite les corps comme autant de signaux à disposition du projet politique le plus immédiatement viable et objectivable économiquement, c’est à dire celui d’une oppression. Une oppression presque joyeuse, presque consentie, presqu’insouciante. Mais une oppression incontestablement. […] il n’est aucune entreprise du numérique qui ne conçoive ses produits et services autrement que par le déploiement d’une infrastructure de la surveillance. Or une technostructure, fut-elle celle de la bienveillance, reposant sur une infrastructure de la surveillance, ne sera ni ne deviendra jamais rien d’autre qu’un projet politique autoritaire créant les conditions du maintien de son emprise totale sur nos vies. […] Nous vivons dans des démocraties où les droits des femmes, puis des minorités, au prix de luttes incessantes, apparaissaient enfin et au moins en partie garantis et protégés comme jamais ils ne l’avaient été jusqu’ici dans l’histoire des sociétés développées. C’est précisément ce moment que l’histoire choisit pour nous rappeler que ces droits n’ont jamais été aussi fragiles et dépendants de la décision de quelques êtres obsessionnels qui ne calculent le devenir de l’humanité qu’à l’aune de leurs propres névroses. Ce qui est en soi, la meilleure définition possible d’un algorithme.

  • The Internet Is Not Facebook : Why Infrastructure Providers Should Stay Out of Content Policing (eff.org)

    There are many services, mechanisms, and protocols that make up the internet as we know it. The most essential of these are what we call infrastructural, or infrastructure providers. We might think of infrastructural services as belonging to two camps : physical and logical. […] The logical layer of internet infrastructure is where things get a little tricky.

  • Scanning phones to detect child abuse evidence is harmful, ‘magical’ thinking (theregister.com)

    Security expert challenges claim that bypassing encryption is essential to protecting kids

  • Privacy and freedom should be the legacy we leave, not the opposite (fsf.org)
  • Il y a des cas où la chaine de blocs n’est pas utile (bortzmeyer.org)
  • Post Collapse Computing Part 1 : The Crisis is HerePart 2 : What if we Fail ?Part 3 : Building Resilience (blogs.gnome.org)
  • Recap du thème du mois sur le capitalisme de plateforme (renverse.co)
  • Starting over (maisouvaleweb.fr)

    La chute est […] une perspective avant tout mise en avant par des populations qui en réalité, ont peu de chance de s’y retrouver confrontées. Des populations privilégiées, blanches, occidentales et sans problèmes financiers notables […] les citoyens des pays les plus touchés par le dérèglement climatique […] n’ont pas le luxe d’attendre la fin du monde. Ils sont besoin que des actions soient mises en place immédiatement […] « Starting over », c’est donc assumer la rupture entre l’ancien et le nouveau, mais aussi entre l’ennuyeux et le passionnant. L’apocalypse climatique – si tant est que l’on appartienne aux populations privilégiées […] est plus exaltante qu’une adaptation fastidieuse et monotone aux conditions de vie qu’imposerait réellement un nouveau régime climatique.

  • « Notre dernière chance d’éviter l’effondrement consiste à sortir de cette idéologie suicidaire » (basta.media)
  • Agriculture et alimentation : comment mangera-t-on en 2050 (liberation.fr)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les trucs chouettes de la semaine


Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).