Au secours, mon livre est sous licence Microsoft !

Classé dans : Dégooglisons Internet, G.A.F.A.M. | 8

Temps de lecture 5 min

image_pdfimage_print

Gwilmore - CC byDans son livre Rapture for the Geeks : When AI Outsmarts IQ, que l’on pourrait traduire par Au bonheur des geeks  : Quand l’IA l’emporte sur le QI, Richard Dooling s’est amusé à imaginer son ouvrage sous un contrat de licence type de logiciels Microsoft en suivant presque mot à mot les termes de son contenu.

Le résultat est à la limite du surréalisme, jusqu’à se demander si ces licences Microsoft ne sont pas intrinsèquement surréalistes, quand bien même uniquement appliquées aux logiciels  ! L’occasion du reste pour certains lecteurs[1] de ce blog sous Windows d’enfin lire « le contrat qu’on ne lit jamais » qu’ils ont passé à l’achat avec Microsoft.

Et si le CLUF de Microsoft s’appliquait aux livres

If Microsoft’s EULA Applied To Books

Richard Dooling – 7 octobre 2008
(Traduction Framalang  : Don Rico et Yonnel)

RAPTURE FOR THE GEEKS  : (VENTE AU DÉTAIL)

CONTRAT DE LICENCE POUR L’UTILISATEUR FINAL (CLUF)

Date de publication  : 7 octobre 2008

1. CONCESSION DE LICENCE. Richard Dooling vous concède les droits suivants, sous réserve que vous respectiez les termes du présent CLUF  :

2. INSTALLATION ET UTILISATION. Vous êtes autorisé à installer, utiliser, accéder à, afficher ou exécuter UN (1) EXEMPLAIRE DE CE LIVRE sur UNE SEULE PERSONNE, telle qu’un adulte, un homme, une femme, un adolescent ou tout autre être humain. Ce livre NE PEUT être lu par plus d’une personne.

3. ACTIVATION OBLIGATOIRE. Les droits de licence qui vous sont concédés au titre du présent CLUF sont limités aux trente (30) premières minutes à compter de votre installation initiale du LIVRE, à savoir son ouverture, à moins que vous ne fournissiez les informations requises pour activer votre exemplaire sous licence, de la manière décrite dans cette page. Il est possible que vous deviez également réactiver le livre si vous vous modifiez ou changez de personnalité. Par exemple, si vous vieillissez et gagnez en maturité, développez une maladie mentale, changez de régime alimentaire, ou recevez des membres ou des articulations artificiels, un pacemaker, des implants, ou bénéficiez d’une greffe d’organe, vous devrez alors réactiver votre licence avant d’être autorisé à pouvoir de nouveau consulter le livre.

4. UTILISATION FRAUDULEUSE. Ce livre contient des technologies conçues pour empêcher toute utilisation frauduleuse ou illégale du livre. Un puce intégrée permet à l’éditeur de scanner vos rétines de temps à autre afin de s’assurer que c’est bien VOUS et VOUS SEULEMENT qui lisez ce livre, et non quelque pirate voleur de livres. Au cours de ce processus, Richard Dooling ne collectera sur vous aucune information permettant de vous identifier personnellement, mais seulement des échantillons de sang, de tissus organiques et de moelle épinière (de force si nécessaire) afin de déterminer votre séquence d’ADN. Si vous ne disposez pas d’un exemplaire sous licence valable du livre, vous n’êtes pas autorisé à lire le livre ni ses mises à jour ultérieures.

5. TRANSFERT DU LIVRE. Vous êtes autorisé à effectuer un transfert permanent du livre à un autre utilisateur final, mais après ledit transfert vous devrez procéder à la suppression de tout souvenir du livre présent dans le cerveau du lecteur précédent. Si le livre était mémorable au point que les souvenirs ne peuvent être totalement retirés du lecteur précédent, exécutez ce dernier avec le moins de cruauté possible (liste des méthodes à employer fournie en Appendice A) et adressez sous pli la preuve de l’exécution et l’acte de décès (avec cachet du notaire) à Richard Dooling, à l’adresse indiquée ci-dessous.

6. RÉSILIATION. Sans préjudice de tous autres droits, Richard Dooling pourra résilier le présent CLUF si vous n’en respectez pas les termes. Dans ce cas, vous devrez détruire tous les exemplaires de ce livre et tous ses composants, détruire toute note que vous auriez prise concernant ce livre, et oublier tout passage du livre que vous seriez tenté de vous remémorer. Si vous trouvez ce livre absolument inoubliable, décapitez-vous et envoyez votre tête par colis postal à Richard Dooling, afin d’obtenir un remboursement de 50$. Veillez bien à joindre l’original de votre facture (pas de photocopie  !), le code-barre préalablement découpé sur la couverture du livre, et le formulaire de remboursement fourni dans votre exemplaire, que vous prendrez soin de remplir avant de détacher et poster votre tête.

7. PROTÉGEZ-VOUS  ! Ne lisez que des livres authentiques achetés chez un revendeur autorisé. Ne téléchargez pas de livres piratés  ! Chaque fois que vous lisez un livre contrefait, vous encourez de graves dangers. Dans une enquête récente, un institut mandaté par Richard Dooling a montré que 25 % des sites Web proposant des exemplaires piratés de livres tentaient également d’installer des espiogiciels et des troyens susceptibles d’endommager votre système d’exploitation et de vous empêcher de consulter des sites porno sur votre ordinateur dans de bonnes conditions.

Assurez-vous que votre exemplaire de Rapture for the Geeks est AUTHENTIQUE  ! Vous bénéficierez alors d’un accès facile aux mises à jour, suites, deuxième et troisième éditions du livre, téléchargements, support technique et offres spéciales. Validez SANS TARDER votre exemplaire de Rapture for the Geeks grâce au Richard Dooling’s Genuine Advantage  !

À présent, si vous êtes sûr d’être en possession d’un exemplaire AUTHENTIQUE de Rapture for the Geeks, il est sans doute sans danger de poursuivre.

Extrait de Rapture for the Geeks : When AI Outsmarts IQ, par Richard Dooling.

Notes

[1] Crédit photo  : Gwilmore (Creative Commons By)

8 Responses

  1. Winael

    Et je vois bien le moment où, alors que l’on est en train de lire un passage bourré d’action palpitant, le Livre se referme et on est obligé de reprendre la lecture depuis le début, sans se rappeler de l’endroit où on en était, voire aussi de tomber sur la Page-Bleue-de-La-Mort et enfin attraper la peste malgré la couverture que l’on a mise sur le Livre.

  2. Kagou

    Simple, efficace, rigolo, à ressortir absolument lorsque l’on tente d’expliquer ce qu’est le libre et donc ce qui ne l’est pas 😉

  3. Wetneb

    Tout simplement excellent 🙂
    Effectivement, c’est une bonne adresse pour faire découvrir les licences libres. Ceci dit, ça reste une comparaison assez manipulatrice surtout quand l’auteur grossit le trait à coup d’énormités déplacées.

    Enfin, quoi que… 😀

  4. Bazo

    Excellent ! je vais faire un article disant qu’un de mes blogs est sous ce genre de licence un jour pour m’amuser

  5. Ptigrouick

    Très drôle… mais en même temps très inquiétant ! Inquiétant car c’est à peine exagéré, et c’est quasiment le genre de licences distribuées avec les logiciels propriétaires. Et le pire c’est que personne ne s’en rend compte, puisque personne ne lit les termes du contrat de licence. Mais les logiciels libres finiront par mettre un terme à ce scandale 🙂

  6. David

    Il n’y a rien de surréaliste dans tout ça. Vous n’êtes jamais tombé sur des livres avec un "interdiction de prêter ou de revendre". Ça existe déjà :D.

  7. Grincheux

    C’est un coup pour rire le "Interdiction de prêter ou de revendre"?
    A ce tarif on ne pourra bientôt plus revendre sa bagnole !?

  8. Aresh

    Théoriquement, les DVD que tu achétes (BlueRay pour les + branchouille d’entre nous) sont soumis au non préte même à la famille et encore moins (comble de l’horreur) aux amis.

    Préte moi ce film en DVD que tu as acheter honnêtement, non, je peux pas c’est interdit par la lois !

    D’ailleurs, un film en DVD ne peux théoriquement pas être diffusé devant + de 5 personnes à la fois et il faut qu’il fasse partie du cercle familiale.