Dégooglisons Internet : LA conférence !

image_pdfimage_print

En novembre 2014, plusieurs membres de Framasoft sont venus en force au Capitole du Libre de Toulouse pour y répandre bonne humeur, chatons et défense d’un Libre accessible à tou-te-s (oui : même aux Dupuis Morizeau !)

La fine équipe de Toulibre, le GUL toulousaing organisant avec brio le #CDL2014, a eu la bonne idée de capter ces conférences pour en faire profiter les internautes. Voici donc le premier d’une série de trois articles « Capitole du Libre ! »

Dégooglisons Internet : des alternatives libres sont possibles.

Et si Google était le Skynet de 2024 ?

par Pyg.

Après « Et si on quittait Google ? », l’association Framasoft s’est lancé un nouveau défi : « Et si on dégooglisait internet ? ». Évidemment, il s’agit d’un projet ambitieux (qui a dit prétentieux ? ;-)). Cependant, nous pensons réellement que le logiciel libre est la meilleure alternative au monde proposé (imposé ?) par Google.

Framasoft propose déjà plusieurs services alternatifs, Framapad (Google Docs like), Framacalc (Google Spreadsheet like), Framadate (Doodle like), etc. Ces services sont utilisables par tous, librement et gratuitement (Liberté 0), sans publicité, sans exploitation ou revente des données. Mieux, ils peuvent être auto-hébergés, afin de lutter contre la centralisation des données.

Mais ne pourrait-on pas aller plus loin ? Par exemple en proposant, pour chaque service privateur, une alternative libre ? Des services comme Google Groups, Google Forms, Google Search, Youtube, etc. mais libres et respectueux de vos données et de votre vie privée. Et pourquoi pas des alternatives à d’autres géants comme Skype, Dropbox ou même Facebook ? L’idée n’est évidemment pas de concurrencer ces services, mais de montrer que des alternatives existent, et peuvent être mise en place à moindre coût.

Nous ferons donc un bilan de ce qui a été accompli ces deux dernières années, et nous dévoilerons en détail notre Plan de Libération du Monde (rien que ça ! ;-) ).
cyperpolicus

Bonus : Accessibilité, le cas Framadate

Par Armony Altinier et JosephK.

Framadate est un projet de sondage libre porté par Framasoft, mais pas du tout accessible… Enfin, jusqu’à il y a peu.

Tour d’horizon technique des problèmes et solutions apportées.

 

Auteur et comédien, c'est par l'aspect "culture libre" (romans édités par FramaBook) que j'ai rejoint Framasoft. Tout ce que j'écris (romans, théâtre, Guide du connard professionnel -avec Gee- et chroniques vidéos) s'élève dans le Domaine Public Vivant via la licence CC-0.

4 Réponses

  1. Juste une précision : nous avons du retard sur les nouveaux services que nous devions sortir pour fin 2014. Nous avons pris un peu de retard et nous voulions sortir les nouveaux service en janvier 2015, mais nous avons eu pas mal de soucis d’infrastructure depuis janvier (voir http://framacloud.org/blog/ pour plus de détails). Toujours dans les problèmes, Framacalc a un bug depuis sa mise à jour (indispensable suite à la migration dûe au crash du serveur qui l’hébergeait) et nous avons du bloquer ce service (voir http://framacloud.org/news/a-nouveau-des-perturbations-sur-framacalc/).

    La scoumoune quoi 🙁

  2. Bonjour,

    J’envisage de développer un “osmearth”.

    Le coeur du système est une lib développée en C++ (convertisseur format données OSM vers format x3dà, sous licence GPLv3.

    À titre d’ébauche, j’ai déjà fait quelques tests avec le “moteur 3D javascript” x3dom.

    Je cherche des appuis et contributeurs…

    Clément Igonet.

  3. @Clément,
    Peut-être un beau projet mais pas le meilleur endroit pour poster ton annonce.
    Si tu développes un projet opensource, la meilleure vitrine c’est son site.
    Si tu as des ébauches, la meilleure vitrine c’est le code dans un dépot, et un binaire pour l’essayer.
    Tu peux fournir cela sans attente.

    Good luck.

  4. je n’ai pas compris votre message…