MyPads : lancement de la seconde beta

image_pdfimage_print

Le dernier point concernant MyPads remonte au début du mois. Il était donc temps de donner des nouvelles. Au menu : seconde, et sans doute dernière, bêta mais aussi des avancées significatives.

MyPadsCes dernières semaines

La liste des tâches réalisées est la suivante :

  • Quitter un groupe de pads : dans le cadre des groupes sur invitation, la possibilité de quitter un groupe, pour un administrateur s’il n’est pas le seul administrateur ou pour tout autre utilisateur.
  • Les listes d’utilisateurs : chaque personne disposant d’un compte peut créer des listes d’utilisateurs, lesquelles regroupent, à partir de leurs identifiants, d’autres inscrits à l’instance MyPads. Cela est surtout utile lorsque vous créez un groupe et que vous voulez soit partager l’administration de ce groupe soit dans le cadre d’un groupe restreint, inviter des inscrits à celui-ci. Vous pouvez maintenant ajouter une liste complète d’inscrits au lieu de le faire personne après personne.
  • L’accès aux groupes et pads dont vous n’êtes pas utilisateur ni administrateur, avec ou sans compte :
    • Les groupes publics : l’adresse Web suffit.
    • Ceux protégés par mot de passe : l’adresse Web saisie, le mot de passe est demandé avant affichage des informations.
    • Les données visibles sont filtrées par rapport à un groupe restreint : il n’y a par exemple pas les informations sur les administrateurs du groupe de pads.
    • Pour faciliter le partage des liens, des boutons de partage sont disponibles un peu partout.
  • Le tri des listes de groupes et des listes de pads. Par défaut, ceux-ci sont rangés par ordre de création. Il est dorénavant possible d’opter pour un tri par nom, dans les deux sens.
  • Le module de configuration de MyPads
    • Avec un couple identifiant / mot de passe qui emploie celui de l’administration de l’instance Etherpad ;
    • Lequel permet la gestion des paramètres de MyPads : titre à afficher, taille des mots de passe, paramètres d’envoi de mail…
    • Mais aussi la gestion des utilisateurs : après une recherche par identifiant, il est possible pour les administrateurs de modifier un profil, de changer un mot de passe ou encore de supprimer un compte.
  • Et bien entendu les classiques correctifs et autres petites améliorations.

Fonctionnellement, avant la version stable, il ne reste plus qu’à terminer la gestion de l’envoi des mails par serveur SMTP et ce qui en découle : vérification, selon les souhaits de l’administrateur de l’instance, des adresses mail saisies à l’inscription et récupération de mot de passe pour les utilisateurs.

MyPads recherche testeurs

Maintenant que MyPads est quasiment terminé, il est important que nous disposions de vos retours et de personnes testant la solution afin que nous puissions envisager un passage en production.
Pour rappel, la dernière version de MyPads est mise en place à cette adresse. Attention, car il s’agit d’une adresse de démonstration et les données y sont régulièrement supprimées. Si possible, merci d’utiliser notre instance Gitlab pour effectuer vos retours, notamment les anomalies que vous pourriez rencontrer.

MyPads : beta2

Last point about MyPads development has been done at the beginning of the month. It’s time to give you some fresh news. Here you’ll find : the second, and probably the last, beta version as well as significant progress.

MyPads

Last weeks

Tasks which have been done :

  • Group leaving : in the context of restricted groups, the ability to quit a group, for a non-unique administrator or for any invited user.
  • Userlists : everyone who own an account can now create lists of users. They regroup, by their login, other MyPads node subscribers. This is mainly useful when you create a new group and want either sharing its administration or invite users to participate. You can now add a complete list of users instead of only adding them one by one.
  • Groups and pads access, even if you are not user or administrator, with or without an account :
    • Public groups : you only need the URL.
    • Password protected groups : once the Web address is reached, the password will be asked before displaying any useful information.
    • Visible data is then filtered : for example, for guests there are no details about administrators.
    • To make sharing easier, share buttons are available on many pages.
  • Groups and pads ordering. By default, they are ordered by creation. You can now choose a name order, in both directions.
  • MyPads configuration module
    • With user/password that match Etherpad node administrators ;
    • From where you can handle MyPads settings : title, password sizes, mail sending parameters…
    • And also users management : after a research by login, administrators can update a profile, change a password or remove an account.
  • And of course small fixes and improvements.

About features, before stable version, there are very few things left : finish the mail sending module and then what will be result from : email verification, according to the option checked or not by the admin, and password recovery for users.

MyPads need beta testers

Now that MyPads is almost done, it matters that we can have feedback and people who test the plugin before we deploy it. Please remember that the last MyPads version is available here. Be careful : it’s a demo and data is frequently trashed. If possible, thank you to use our Gitlab website to give us your feedback, particularly bugs you may encounter.

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur www.framasoft.org

2 Responses

  1. Marie-Odile

    Mypads cf : http://degooglisons-internet.org/liste/

    ou MyPads avec un P majuscule ?

    PS : c’est pour les transcriptions (cf : http://wiki.april.org/w/Quoi_de_neuf_chez_Framasoft) et une autre à venir

  2. Yakulu

    Désolé pour le temps de réponse, votre commentaire n’apparait étrangement pas dans le flux RSS.
    Il s’agit bien de MyPads avec un P majuscule. Il y a donc une petite erreur sur dégooglisons 🙂