Framanotes : vos notes vous appartiennent. For ever.

image_pdfimage_print

Framanotes vous permettra de chiffrer (et de retrouver) sans effort vos listes de courses, de tâches à faire, schémas et photos inspirantes, fichiers perso et marque-pages qui en racontent bien plus sur vous que ce que vous voudriez en dire !

Parce qu’avoir toutes ces petites notes sous la main, c’est pratique. Très pratique. On les arrange sur son ordinateur, on les récupère sur son téléphone quand on a en a besoin en déplacement, et on prend sa tablette pour ajouter trois photos et deux liens le soir depuis son canapé… Mais si tout passe par les serveurs d’Evernote (ou de ses concurrents), ces petits bouts de nos vies sont-ils vraiment en sécurité, demeurent-ils confidentiels ?

Attendez : Evernote, ce sont pas des GAFAM, si… ?

Si, tout à fait.

Evernote est encore, pour l’instant (et à notre degré de connaissance) une entreprise indépendante des géants du Web étatsunien. Néanmoins, l’omniprésence croissante de leur application crée à elle seule un nouveau silo de données, donc un pouvoir important pour leur entreprise. Pour l’instant, leur modèle économique semble reposer sur le paiement de fonctionnalités et d’espace disque supplémentaire.

Le problème, c’est que non seulement leur code source n’est pas libre (donc nul autre qu’eux ne peut en faire l’audit pour savoir ce qu’ils font des informations qu’on leur confie) ; mais en plus cette concentration des utilisateurs leur confère un pouvoir unilatéral. Quand ils décident d’une hausse tarifaire, soit vous obtempérez, soit vous partez…

Les GAFAM ne s’y trompent pas : mieux comprendre vos intérêts, vos travaux, vos futurs achats, etc. a une valeur folle. Depuis la montée en puissance d’Evernote il y a quelques années, Google a sorti son application Keep, Microsoft son OneNote, Apple ses Apple’s Notes… Vous rendre service ET augmenter la valeur de votre profil publicitaire ? Voilà une affaire juteuse !
prise de notes avec un paon domestique

Framanotes : la tortue du chiffrement soulève le lièvre du profilage !

Nous avons donc installé Turtl sur nos serveurs. il s’agit d’un logiciel de prise de notes, mais pas comme les autres. Le principe est simple :

  1. Se créer un compte sur Framanotes.org
  2. Retenir son mot de passe (très important, nous ne pourrons pas vous le retrouver/renouveler !)
  3. Installer les applications sur votre bureau, ordiphone, tablette, etc.
  4. Les connecter à https://api.framanotes.org et à votre compte
    1. Bonus : ajouter une extension Turtl à votre navigateur !
    2. Bonus : utiliser la version Web sur https://mes.framanotes.org
REMARQUE : À l’origine, Turtl est pensé comme un ensemble d’applications se connectant à un serveur. La version Web est donc un hack expérimental : il s’agit du code des applications que nous avons simplement mis en ligne. Selon nos tests, elle fonctionne bien sur Chromium/Chrome, correctement sur Firefox, peu ou pas du tout sur Internet Explorer/Edge. Nous n’avons pas pu tester sur Safari/Vivaldi.

La différence qui change tout ? Turtl vous propose du chiffrement de bout en bout. Cela signifie que c’est l’application qui chiffre lorsque vous envoyez une note, et qui déchiffre lorsque vous la consultez (pas d’inquiétude, tout cela se fait automatiquement, sans que vous ne le voyiez ^^). Votre mot de passe permet l’accès à vos notes en clair, voilà pourquoi nous ne l’avons pas sur nos serveurs et ne pourrons pas le retrouver (sinon ce serait une grosse faille de sécurité) !

Techniquement, cela signifie que, quoi que vous notiez sur Framanotes, nous n’avons aucun moyen de savoir ce que c’est. Même s’il s’agit du meilleur coin à champignons de l’Ariège. Ou de la recette magique pour réintroduire des licornes sur Terre. Vos notes vous appartiennent à vous, rien qu’à vous et picétout !

En plus de cela, Turtl (et donc Framanotes) vous permet de :

  • Créer & modifier des notes textes au format Markdown
  • Donc créer aisément des listes à puces, avec titres, gras et italique
  • Créer & modifier des notes images (jusqu’à 2 Mo par fichier)
  • Créer & modifier des notes fichiers (jusqu’à 2 Mo par fichier)
  • Créer & modifier des notes marque-pages (adresses web)
  • Noter vos mots de passe (allez-y, c’est chiffré !)
  • Trier vos notes par un système d’étiquettes (tags)
  • Rechercher dans vos notes (indexation)
  • Rassembler certaines notes dans des tableaux
  • Partager un ou des tableaux avec vos ami-e-s (qui sont sur Framanotes)

Turtl est codé par Lyon Bros, en Common Lisp pour la partie serveur (licence AGPLv3) et JavaScript (si, si !) pour les applications et la version Web (licence GPLv3). Beaucoup de fonctionnalités intéressantes figurent sur leur feuille de route, donc n’hésitez pas à leur faire un petit don pour les encourager !

Ou alors, faites comme Framasky, qui, pour préparer Framanotes, n’a pas hésité à se retrousser les manches et a contribué au code en ajoutant entre autres un système de traduction (qui sera intégré aux applications dans leurs prochaines versions).

animation framanotes

Framanotes me sert à préparer mon prochain roman (et faire une tarte)

Nous aimons donner des exemples d’utilisations fictifs et un peu farfelus. Ici, nous allons simplement prendre l’exemple de Pouhiou, framaslave de son état, et romancier à ses heures perdues.

Pour écrire son prochain roman, mettant en scène un Incube patron d’un coffee shop, Pouhiou a besoin de rassembler les notes de ses recherches… Il décide donc de créer un compte sur Framanotes.org.

Il a bien lu l’avertissement, et note son mot de passe avec soin, parce que même en tant que salarié chez Framasoft, il sait qu’il n’y a pas de passe-droit possible : il est strictement impossible pour l’équipe technique de le lui retrouver s’il le perd.

Maintenant, il lui faut installer l’application Turtl sur son ordinateur (sous Ubuntu) et son téléphone (sous Android/Cyanogen). C’est simple : télécharger, installer, rentrer son pseudo (avec la majuscule, sinon c’est pas le même) et son mot de passe, et bien inscrire  » https://api.framanotes.org  » dans les « paramètres avancés ».

Bon il est temps de créer sa première note : il fait un résumé des idées maîtresses pour ce nouveau roman, et utilise la puissance du Markdown, un code tout léger et facile à utiliser, pour les mettre en page.

Il en profite pour ajouter dans ses notes quelques liens et photos qui vont l’inspirer dans son écriture : des infos sur les incubes, des photos pour le coffee shop où démarre l’intrigue, et le document pdf du dictionnaire des Furby (puisque son démon sera accompagné de cette peluche possédée). Malin, il prend soin d’ajouter à chacune l’étiquette « Projet Incube ».

Les notes pour le roman de Pouhiou

Dans ses recherches pour les plats servis au coffee shop, il trouve une recette de tarte crue « avocat-citron vert » qui lui fait vraiment de l’œil. (Aux autres frama-enquiquineurs aussi. À tous les coups ils vont demander à goûter pour l’AG, tels que Pouhiou les connaît.) Il décide d’installer l’extension Firefox pour l’ajouter plus facilement dans ses Framanotes… Vu qu’il utilise l’application Turtl sur son ordinateur, l’extension Firefox marche comme un charme ! (il sait qu’elle ne fonctionnera pas avec la version web)

L’application de bureau et l’extension Firefox s’appairent en un copier/coller !

Bon, c’est trop alléchant : il lui faut faire cette tarte. Il crée une note avec tous les ingrédients pour ses prochaines courses. Le problème, c’est que ça fait tache parmi les notes sur son roman ! Pas de souci : il va donc créer un tableau de notes « projet incube », puis un deuxième « courses et achats », pour trier encore plus facilement ses notes !

Une fois dans son magasin préféré, il retrouve le tableau « courses » sur l’application de son ordiphone, et il retrouve le lien vers la recette ainsi que la liste des ingrédients nécessaires… Pratique, ce système !

Par
Par pudeur, Pouhiou n’a pas rajouté « PQ » dans sa liste de courses.

Le lendemain, il est temps de se remettre au travail. Framasky, son collègue à Framasoft, vient justement de lui proposer de partager un tableau de notes des tâches qu’ils ont à faire pour Dégoogliser Internet ! Oh la belle idée !

L’email du partage de Luc.

Il lui suffit de cliquer sur accepter pour que ces notes professionnelles s’ajoutent aux notes perso. Mais seules celles sur le tableau partagé avec Luc seront visibles par ce dernier.

Et voilà, Pouhiou n’a plus qu’à se mettre à l’écriture, aux fourneaux et au boulot ! À aucun moment il ne s’est rendu compte que tous les envois, échanges et réceptions de notes étaient chiffrés et déchiffrés, car les applications Turtl le font directement pour lui.

Chez Framasoft, nous sommes (littéralement) les premiers à « manger la pâtée de notre chien« , c’est à dire à utiliser les services que nous vous proposons. C’est donc avec un enthousiasme non dissimulé que nous pouvons vous affirmer combien ce Framanotes est pratique, utile et respectueux de vos données. Maintenant, c’est à vous de vous en emparer et de nous dire ! (Mais attention : Pouhiou n’envoie pas de parts de tarte par la poste !)

Pour aller plus loin :

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur www.framasoft.org

31 Responses

  1. Hello,

    En quoi c’est décentralisé ? Car c’était pas cela le sujet ? sinon je ne vois pas en quoi cela change du gafa

    • Hello Alex !
      La décentralisation est un des 4 axes de Dégooglisons : nous souhaitons des services Libres, Éthiques, Décentralisés et Solidaires. Ici, la décentralisation vient du fait que tu peux installer Trutl sur ton serveur, que nous partageons notre expérience et t’aidons en cela par un tutoriel.
      Donc, même si (comme moi) tu n’en a pas les capacités, il peut très bien y avoir un hébergement mutualisé qui se forme dans ton entourage : dans ton asso, ton syndicat, ta pme, etc… ou tout simplement auprès d’un hébergeur local (on parle du collectif CHATONS la semaine prochaine sur ce blog ^^).

      J’espère que ça répond à ta question 😉

  2. ismail SEBBANE

    Je suis un accro de keep, je pense que framanotes est une bonne chose mais ça manque un peut de fonctionnalités comparer à keep par exemple de pouvoir créer des check-list et encore créer une alerte (synchronisation agenda) sur une note…

  3. « […] l’exemple de Pouhiou, framaslave de son état, et romancier à ses heures perdues. »
    Vous serez bien gentil de lui laisser plus d’heures perdues, sinon le tome 4 des Noénautes ne va jamais rejoindre Framabook…

  4. Bonjour,

    Peut-on se contenter de créer un compte Framanote et d’utiliser le service comme nous le ferions pour un Evernote ou doit-on forcément s’installer tout le bousin sur notre serveur ?

    Merci 🙂

    • Oui oui, l’ouverture d’un compte suffit, vous pourrez alors utiliser ce compte Framanotes avec les applications ou l’interface web.

      • J’ai créé un compte sur framanotes et installé Turtl sur mon smartphone android mais mes identifiants n’étaient pas reconnus. J’ai donc créé un compte sur Turtl avec les mêmes identifiants. La connexion s’est effectuée mais je n’ai aucune des notes créées dans framasoft.

  5. Oubliez ma question précédente, j’avais mal lu le début de l’article.

  6. Merci milles fois pour ce service super utile, et bravo pour l’intégration dans Firefox, presque mieux que l’appli. Par contre, j’avais cru comprendre qu’avec l’appli on pouvait prendre des notes sans être connectés, et qu’elles se synchroniseraient à la prochaine connexion, mais ça ne semble pas marcher. Du coup, pas possible de prendre des notes quand je suis dans le train ou ailleurs hors réseau. C’est un peu embêtant. Est-ce que c’est correct ou c’est moi qui ai mal fait quelque-chose ?

    • @Philippe: On doit être connecté à internet pour se connecter à l’appli. Par contre, on peut ensuite couper le réseau et continuer à écrire des notes. Elles se synchronisent parfaitement quand on récupère le réseau.

      (Ça reste un peu embêtant mais si j’ai bien compris, les notes sont conservées chiffrées sur le serveur et pas en local.)

      • Elles sont aussi stockées en local sur le navigateur ou l’appli, mais effectivement, on doit être connecté pour ouvrir l’application, c’est un peu ballot, je vous l’accorde.

  7. Merci pour vos réponses. Effectivement, si il y a du stockage local, c’est un peu dommage. Peut être une évolution future ? Je vais utiliser en tout cas, et on verra.

  8. Petite question: Framanotes amènes quoi de plus que Turtl au final?

    • On fait connaître Turtl et on fournit un tutoriel complet pour que n’importe qui avec un serveur puisse s’auto-héberger. Mais sinon, en soit, strictement rien, sinon la mise à disposition d’une interface web.

      • Ok merci bien,
        J’avoue que l’interface web c’est bien utilise, surtout quand je suis sur le PC du boulot par exemple, j’ai pas forcément envie d’installer un client sur le pc…

  9. Super! Trop utile pour remplacer Keep. Je cherchais depuis un moment. J’avais commencé à utiliser SimpleNote, qui paraissait pas mal.

    Il manque dans votre tuto les détails de l’installation sur linux. J’ai récupéré l’archive, mais il n’y a pas de readme, et j’avoue que malgré trifouillage, je n’arrive pas à faire fonctionner turtl, ça ne se lance pas.

    En passant, pour moi, l’un des intérêt de linux, ce sont les dépôts. Alors quand je me retrouve à devoir installer autrement, « à la windows », si ce n’est pas documenté, je suis perdu. 😛

    Merci framasoft!

  10. Très bien et très réactif. Malheureusement ne fonctionne pas hors connexion. En ce qui me concerne je ne peux donc l’utiliser en l’état… une évolution à prévoir ?

  11. Culture Numerix

    Bonjour,
    bravo et merci … pour Framanotes et le reste.
    J’utilise pour ma part QOwnNotes qui est une extension de Owncloud. Ce produit est également très pratique et profite d’une grande communauté très active.
    Je trouve sincèrement l’interface de Framanotes plus conviviale et agréable.
    Les deux produits utilisent Markdown, les tags, …
    J’aimerai beaucoup pouvoir importer ou encore mieux partager mes notes entre les 2 applis …
    Une évolution possible ?
    bien cordialement.

  12. Richard Coffre

    A l’instar d’Evernote, est-ce que Framanotes indexe les fichiers PDF ?
    Je n’ai pas vu cette fonctionnalité mais j’ai peut-être mal lu.

    En tous cas, merci pour ce travail de vulgarisation des alternatives aux GAFA et consorts.

  13. Salut l’équipe de Framasoft, je trouve ça super le boulot que vous faites! Un grand merci, c’est exceptionnel!

    Mais je pense à un truc que vous faisiez il y a des années et qui s’appellait les « WebApps ».
    Je trouvais ça super et je me disais que l’idée allait etre reprise par plein d’autres sites (grosse erreur, lol).
    Et puis je voyais Opera Unite qui permettait de s’auto-héberger (meme si c’était partiellement) et j’avais donc l’espoir qu’une solution grand public et accessible se créé (Espoir en partie réalisé par YunoHost et CozyCloud, mais qui restent non accessibles à ceux qui ne savent pas comment s’occuper un minimum d’un auto-hébergement là ou la grande force d’Opera Unite était d’etre une solution totalement « KISS »).

    Ce qui était super avec vos WebApps, c’était de pouvoir utiliser des instances de logiciels prévus pour etre en ligne (Ex: WordPress) mais en local!

    Mais maintenant que vous avez créé des instances de plein d’autres logiciels comme notamment celle pour Framanotes basés sur Turl, avez vous l’intention de permettre qu’il soit possible d’avoir des instances de tous les logiciels mais hébergés en local?

    C’est à mon avis d’autant plus pertinent à ce jour, que dans cette logique de reprise de controle de nos données, il serait finalement utile de pouvoir à la fois héberger nos instances en local et en plus de pouvoir (en gardant son PC connecté sur le web) y accéder à distance si besoin mais pas forcément.
    Dans mon cas je suis surtout interessé par le fait de pouvoir avoir des logiciels uniquement utilisables en local mais qui pourront etre utilisables à distance le jour ou j’en ai besoin.

    Alors, est-ce que des WebApps « 2.0 » sont prévues sur tous vos logiciels? 🙂

    Merci et à bientot!

  14. Salut l’équipe de Framasoft, je trouve ça super le boulot que vous faites! Un grand merci, c’est exceptionnel!

    Mais je pense à un truc que vous faisiez il y a des années et qui s’appelait les « WebApps » ( https://framakey.org/WebApp/Index ).
    A ne pas confondre (pour ceux qui ne connaissent pas) avec les WebApps de Firefox OS ou WebApps d’autres éditeurs, le concept n’étant pas le même que ceux créées par Framasoft.

    Je trouvais votre idée simple et super et je me disais que l’idée allait être reprise par plein d’autres sites (grosse erreur, lol).
    Et puis je voyais Opera Unite qui permettait de s’auto-héberger (meme si c’était partiellement) et j’avais donc l’espoir qu’une solution grand public et accessible se créé (Espoir en partie réalisé par YunoHost et CozyCloud, mais qui restent non accessibles à ceux qui ne savent pas comment s’occuper un minimum d’un auto-hébergement là ou la grande force d’Opera Unite était d’etre une solution totalement « KISS »).

    Ce qui était super avec vos WebApps, c’était de pouvoir utiliser des instances de logiciels prévus pour être en ligne (Ex: WordPress) mais en local!

    Mais maintenant que vous avez créé des instances de plein d’autres logiciels comme notamment celle pour Framanotes basés sur Turtl, avez vous l’intention de permettre qu’il soit possible d’avoir des instances de tous les logiciels mais hébergés en local?

    C’est à mon avis d’autant plus pertinent à ce jour, que dans cette logique de reprise de contrôle de nos données, il serait finalement utile de pouvoir à la fois héberger nos instances en local et en plus de pouvoir (en gardant son PC connecté sur le web) y accéder à distance si besoin mais pas forcément.
    Dans mon cas je suis surtout intéressé par le fait de pouvoir avoir des logiciels uniquement utilisables en local mais qui pourront être utilisables à distance le jour ou j’en ai besoin.

    Alors, est-ce que des WebApps « 2.0 » sont prévues sur tous vos logiciels? 🙂

    Merci et à bientôt!

  15. Alors là je dis bravo, je suis conquis. L’interface est tellement plus légère, droit-au-but, sans chichi ni « passez au mode premium ». L’intégration dans le navigateur (firefox pour moi) est parfaite, je ne ressens même pas le besoin d’installer turtl sur ma machine. Un grand merci !

  16. Bernard Gineste

    Bonjour,
    Je trouve votre démarche sympathique et salutaire.
    Je voudrais bien migrer d’evernote, que je trouve par ailleurs très pratique, mais je ne peux pas le faire tant qu’IOS n’est pas supporté.
    Avez-vous une idée du délai d’attente pour le partage sur iphone ?
    Merci d’avance

  17. J’aime beaucoup le principe, après Framabag je pensais à tester pour un jour franchir le pas et m’héberger. Hélas il y a un gros problème, c’est que l’appli est sur Google Play. C’est un mauvais choix je pense; A moins que je ne me trompe et qu’elle soit sur FDroid.

  18. Hello,

    Changement de politique chez Evernote :
    https://twitter.com/x0rz/status/808674718949765120

  19. Bonjour, merci encore pour tout le travail effectué. Gros utilisateur d’Evernote, puis de OneNote (que j’abandonne, les fichiers sont tellement lourds que je n’arrive pas à l’utiliser sur un smartphone). J’utilise Framanotes depuis quelques mois, le markdown, j’adore. Mon seul « regret », qu’il ne soit pas possible de télécharger (en upload) plusieurs fichiers à la fois (comme je pouvais le faire avec Evernote).

  20. Bonjour,
    J’ai commencé à utiliser le service framanotes en ligne et aussi via les applications (OS X, Android et Windows) mais j’ai du arreter car les notes ne se synchronisent pas bien entre les machines. Typiquement, je crée une nouvelle note sur mon Mac connecté à internet. Je vérifie que l’applia bien synchronisé avec le serveur, puis je tente de voir cette note sur un autre ordi ou sur mon telephoner Android et là, rien… Meme après plusieurs jours…
    Je suis donc passé à un service de notes textes uniquement appelé protectedtext.com (avec appli Android) en attendat que framanotes (Turtl) soit un peu plus fiable en termes de synchronisation !
    Merci en tout cas pour tout ce travail !

    RomJean

  21. regis garcia

    bonjour,
    je souhaiterais télécharger turtl mais je ne trouve pas de version pour windows 32bits. Pourriez vous m’indiquer comment je dois faire ?
    merci

  22. Colette Mansab

    Bonjour,
    Je commence à m’intéresser aux « Open-Source » après avoir lu sur « Valentina » , sur FCB et là sur « Framanotes » ! Ca m’interpelle bien sûr, mais le problème est que je ne sais par où commencer !
    Je suis une utilisatrice lambda et quelques conseils (soit de lecture sur ce site soit en commentaires) m’aideraient forcément… Suis contaminée par le PC/MAC et tous les logiciels qui vont bien… Il est peut être trop tard déjà ?

Laissez un commentaire