Framatalk : semez la Discord sur Skype et cie !

image_pdfimage_print

— …on se skaïpe et on en reparle… ?

— Non.

Quand il n’y avait pas (ou peu) d’autres choix éthiques, ce dialogue était inimaginable. Mais ça, c’était avant.

Conjuguons l’affreux verbe « Skaïper » au passé !

Mais si, vous connaissez Skype ! C’est un de ces logiciels/réseaux sociaux/services qui, par défaut, ne se ferment pas quand vous appuyez sur la croix, s’allument dès le démarrage de votre ordi, sont retors à désinstaller et à quitter, vous collent des notifications à tout va et sont installés de base sur votre ordinateur (qu’on vous a forcé à acheter avec un Windows dessus)…

Normal : ce cauchemar de libriste, ce logiciel qui veut contrôler vos comportements au lieu de vous laisser « maîtres » de votre machine, est un des fleurons de Microsoft. Au-delà de la faute de goût linguistique (« Skaïper »… -_- ), le danger est grand. Chaque compte Skype est désormais un compte Microsoft, et leur nouvelle fonctionnalité de traduction automatique de vos échanges audio nous apprend que Microsoft est désormais capable de scanner vos conversations et les transformer en textes. Le texte, c’est facile et très peu coûteux à archiver, à indexer, à analyser… Une manne incroyable pour les publicitaires qui enrichissent les GAFAM sur notre dos !

Microsoft : Do you need a backdoor ?
Microsoft : Do you need a backdoor ?

Au-delà de Microsoft-Skype, le monde des conversations audio/vidéo en ligne n’est pas beaucoup plus reluisant… Facebook déguise son Messenger en appli de téléphone tout en captant vos données sur Whatsapp (sauf si vous faites cela), Google ressert ses Hangouts à toutes les sauces (non mais Allo, quoi !), Apple ne jure que par Facetime… Pendant que Discord (qui a néanmoins le bon goût d’utiliser la technologie WebRTC) grimpe en flèche chez les gamers. Avec plus de 11 millions d’utilisateurs il détrône de fait Teamspeak, et Mumble l’outsider libre… Or nous avons déjà vu avec Microsoft-Skype ce qu’il se passe lorsqu’on laisse trop de monde mettre sa vie numérique dans le panier d’un seul et même logiciel non-libre…

De son côté, la fondation Mozilla annonce la fin de la prise en charge de Hello, un outil de conversations audio/vidéo qui était inclus dans leur navigateur Firefox… mais qui ne le sera plus à partir de la version 49 du panda roux. Et nous, on a envie de lui faire des câlins, au panda roux, tant il en faut pour le consoler.

anim_framatalk

Framatalk : une conversation audio/vidéo en deux clics

Voici donc une solution imparfaite mais libre… et simple ! C’est un des gros avantages de Framatalk : sa simplicité d’utilisation. Nul besoin de créer un compte, il vous suffit d’aller sur Framatalk.org pour :

  1. Créer un salon en saisissant votre nom (l’adresse Web sera framatalk.org/NomQueVousAvezChoisi)
  2. Autoriser votre navigateur à utiliser votre micro et votre caméra
  3. Partager l’adresse Web du salon avec votre interlocuteur pour qu’il vous rejoigne
  4. … et discuter !

C’est aussi simple que ça.

gege-framatalk

Bien entendu, vous trouverez tout un tas de petites options faciles à comprendre, dont :

  • Un tchat pour discuter en mode texte (il vous faudra entrer un pseudo)
  • Un bouton d’invitation à la conversation (partage par email de l’adresse web du salon)
  • Des boutons pour activer/désactiver le micro, la caméra, le mode plein écran
  • Un accès aux paramètres (modifier son pseudo, sa caméra, son micro)
  • La possibilité que Framatalk retienne votre profil de paramètres (il créera un cookie)
  • Les droits de modération du salon (pour la première personne arrivée)
  • La possibilité de protéger le salon par mot de passe (pour le modérateur)

Tous ces détails sont d’un usage intuitif et sont résumés dans la barre des boutons en haut ou à gauche de l’écran de votre salon Framatalk. Tant de simplicité nous permet de tenter un record, ici et maintenant (appelez le Guiness Book !) :

Le tuto le plus court du monde ?

Oui, c’est tout.

Avec Framatalk, vous n’aurez plus à accepter de vous faire skyper contre votre gré.

Libre et imparfait ? — On va quand même le faire…

Soyons honnêtes : la solution que nous vous proposons n’est pas parfaite. Depuis plus de neuf mois, nous avons testé de nombreux services libres, et aucun n’est (pour l’instant et à nos yeux) parfait. Alors entre Vroom.im, Spreed.me, Hubl.in et bien d’autres… nous avons choisi Jitsi Meet !

Framatalk est donc une instance de Jitsi Meet (une parmi d’autres, dont celle des développeurs). C’est un logiciel développé en JavaScript, qui utilise la technologie WebRTC, et qui est sous licence Apache 2.0. C’est surtout le logiciel permettant de créer des salons de discussions audio/vidéo qui a le mieux supporté nos tests et notre cahier des charges.

Cela ne signifie pas qu’il est irréprochable pour autant : d’après nous, l’utilisation est optimale lorsqu’on est deux personnes avec chacun-e un micro-casque. Du coup, pas d’audio/vidéo conférence, pas de visio-conférence à plusieurs pour l’instant (vous pouvez tenter, hein, même que chez nous ça marche ©… mais ça peut planter ^^). Framatalk fonctionne aussi lorsqu’une personne utilise son ordiphone (nous l’avons testé avec Firefox Mobile), mais pas si les deux participant-e-s le font. Nous sommes confiants dans le fait que le développement du logiciel réglera ces soucis dans l’avenir (on l’a mis à jour la semaine dernière : il y a déjà des améliorations !)

Par ailleurs, nous vous conseillons de désactiver l’affichage de la vidéo (le petit bouton « caméra ») si vous n’avez pas une connexion bien solide. Tout simplement parce que les échanges vidéos fonctionnent, mais demandent une bande passante importante (un abonnement Internet de type fibre) si on ne veut pas souffrir de ralentissements et autres voix mécaniques…

Donc voilà : Framatalk est imparfait, et a des limitations que les géants du Web ne connaissent pas. Le problème, c’est que les GAFAM investissent grandement pour s’enrichir grâce à vos données (et donc vos vies) numériques, et qu’il faut réagir et proposer une alternative sans espionnage / profilage publicitaire.

Notre espoir, c’est que plus nous serons nombreuses et nombreux à utiliser Jitsi Meet (ou d’autres solutions libres), plus cela motivera les communautés à trouver des solutions et des moyens. Donc, si le principe vous plaît, n’hésitez pas à aller participer au code de Jitsi Meet !

Pour aller plus loin :

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur www.framasoft.org

24 Responses

  1. Bonjour, j’ai déjà utilisé une instance Jitsi disponible sur Renater (réseau universitaire), y compris en vidéo conf avec succès. Je n’utilise plus que ça en fait, donc ça marche :). Mais en effet, il y a des « ratés ». J’ai l’impression que le seul problème est la bande passante, quand tout le monde à une bonne bande, ça roule. Est ce que Jitsi ne prévoit pas de régler la qualité du flux ? En envoyant une image basse def, ça réglerait le problème, non ?
    En tous cas, à deux ou trois en audio, en effet, ça marche toujours.
    Il y a un gros enjeu autour de ça, merci à vous.
    Stéphane.

  2. Bonjour, j’utilise Jitsi sur Renater (réseau universitaire) depuis un ou deux ans, avec succès, je n’utilise plus que cela, donc, en effet, ça fonctionne ! En vidéo à plusieurs, ça marche, parfois très bien, et parfois moins bien, voire pas tout, en effet aussi. J’ai l’impression que c’est seulement un problème de bande passante, lorsqu’on est tous sur des bonnes connexions, c’est parfait. Si c’est seulement un problème de bande, est ce que le fait de régler la qualité de la vidéo, et de permettre de transférer de la basse définition, ne réglerait pas le problème ?
    En tout cas bravo pour ce nouveau Framachin, c’est une fonction importante.
    Et en audio, c’est déjà nickel.
    Stéphane.

    • Je pense aussi que pouvoir régler la taille/qualité de la vidéo résoudrait pas mal de problèmes.
      En effet sur les deux mêmes machines (sur la même connexion ADSL2+, débit montant inférieur à 1 Gbps) j’ai testé :
      – Framatalk/Jitsi Meet (protocole webRTC) : résultat inexploitable
      – Jitsi (protocole XMPP) : résultat correct, léger retard d’affichage de l’image (inférieur à 1 seconde). L’image est de plus petite taille
      – Linphone (protocole SIP) : résultat excellent avec une image encore plus petite (réglable en taille) de 350 x 280 environ.

  3. Merci beaucoup pour Framatalk, comme je l’ai dit ailleurs, Firefox Hello était de toutes façons louche côté vie privée. Quant à Jitsi Meet, leur plateforme fait appel au cloud d’Amazon, alors ce n’est pas du tout une alternative à Framatalk. Vous devriez l’indiquer sur cette page.
    Peut-être aussi mettre en garde les gens au sujet de WebRTC: un paramètre dans uBlock Origin peut aider.

    S’il faut de la fibre pour utiliser Framatalk en vidéo (et les gens veulent se voir, autrement ils ont le téléphone), Skype reste donc la seule solution dans les cambrousses??

    Jitsi en application doit être un peu lourd (Java) et j’ai l’impression qu’Ekiga ne marche pas très bien. De toutes façons, les gens ne veulent rien installer car ils ont Skype.
    La route est encore longue…

    • « Peut-être aussi mettre en garde les gens au sujet de WebRTC: un paramètre dans uBlock Origin peut aider. »
      De quoi s’agit-il stp ?

      • FanaTIC Libre

        Hugues mohican !
        Je vois que libre fan n’a pas vu ta question, je me permets donc de répondre.
        Dans le « tableau de bord » d’uBlock Origin; dans l’onglet « Paramètres » sous « Confidentialité », la case « Empêcher la fuite des adresses IP locales via WebRTC » peut être cochée (cette fuite est notamment ce qui était reproché à Firefox Hello).

  4. @librefan Il y a les protocoles XMPP (avec Jingle pour l’audio et la vidéo) et SIP. Jitsi supporte les 2. Gajim supporte XMPP dont l’extension Jingle, mais pas SIP. Il y a Linphone qui supporte uniquement SIP, mais existe partout (GNU/Linux, Windows, OS X, Android, et iOS). Cela dit, je n’arrive pas à établir une communication sous GNU/Linux (peut être à cause du pare-feu du routeur ou du fait que je n’ai pas une IP publique), mais Jitsi (sous GNU/Linux) marche chez moi avec des personnes utilisant Linphone (sous Android et iOS), c’est beau l’interopérabilité. Il y a aussi Ring, qui a son propre protocole et supporte SIP. Il y a également le protocole Tox. Quand c’est pour un usage personnel, je fait simple : soit email, XMPP et/ou SIP (en leur expliquant les applications qui vont bien), soit pas de contact numérique, généralement les gens font le petit effort.

    • @RyDroid merci pour tes rappels (et Pidgin ne fait pas de la vidéo?). Mais je me demandais juste quoi proposer de simple (Framatalk, c’est simple) et sans fibre optique (donc sans Framatalk) pour les gens qui veulent se voir entre eux (*pas entre eux et moi*): en particulier Gugus tout nouveau sous GNU/Linux doit pouvoir voir et être vu par sa famille et ses amis qui eux malheureusement restent sous Windows.
      Mais le problème, c’est pas tant les gens tentés par GNU/Linux. C’est surtout la famille et les amis qui ne veulent rien changer à leurs habitudes sous Windows. Les gens diront souvent: « je ne peux pas imposer ça à mes parents, ils ne connaissent que Skype. » Et la famille va dire aux gens tentés par GNU/Linux « Ah, ne change rien, hein? »
      Et Skype est peut-être toujours dans Emmabuntüs, ou Handylinux, par ex.

    • Moi aussi j’ai du mal à faire fonctionner Linphone sous GNU/Linux.
      Comme je teste avec deux machines branchées au même routeur, j’ai fini par réussir en configurant les redirections de ports du routeur (en choisissant un port différent pour chacune des machines). Ça marche au moins pour le chat. Avec la vidéo ça plante dès que la communication s’établit (par contre ça marche si l’une des deux machine est sous Windows…)

      • Bonjour, je n’arrive pas à faire fonctionner Linphone aussi sous GNU/Linux (Raspbian). Je me pose la question : faut-il un compte SIP chez un fournisseur ou est ce que le compte SIP chez Linphone.org suffit-il? J’ai créé 2 comptes SIP sur Linphone.org : un pour mon raspberry pi3 et un pour mon smartphone. Quand j’appelle de mon RPI3 mon smartphone ce dernier sonne bien puis je décroche mais je n’ai aucun son sur l’un et l’autre et j’ai la fenêtre Linphone sur mon RPI3 qui se fige. Avez vous une solution. D’avance merci. Cdlt

  5. Un look un peu à la hangout de google, sans le partage d’écran par contre ?

  6. Il me semble que le partage d’écran est dans la version de développement de Jitsi.
    Framatalk utilise la version stable la plus à jour 😉

  7. Et comment on change de pseudo (j’me suis trompé, quand il m’a demandé) ?

  8. Pour skype contrairement à une idée reçue , il marche sur linux, mais seulement en version navigateur.
    Mais ça reste une bouse qui marche mal, codé avec les pied, pro-apartheid envers les linuxiens, et qui évolue à l’envers (marche de moins en moins bien, là où ces concurrents s’améliore )
    C’est limite si le fait que skype est anti-vie privé, est le moins pire de ces défauts

  9. Ah la la, merci les gars, encore une fantastique initiative !
    Je vais dispenser la bonne parole autour de moi !

  10. JustOpenTheOptionMenuBeforeComplaining

    Alors là je suis surpris. Je pensais que les libristes savaient aller voir les options d’un logiciel pour le configurer selon leurs envies.

    Donc sur skype c’est Tools -> Options (il y a même un raccourcie clavier : ctrl + ,).

    > s’allument dès le démarrage de votre ordi

    Là sur la première pages qui s’affiche on peut désactiver le démarrage de skype au boot de windows.

    > ne se ferment pas quand vous appuyez sur la croix

    On va dans le menu « Advanced » des options et on peut décocher la case qui fait que skype ne se ferment pas mais se minimisent quand on clique sur le X rouge (le « Keep Skype in the taskbar while I’m signed in »).

    > vous collent des notifications à tout va

    Pour les notifications il y a tout un menu dans les options appellé notification. C’est entièrement configurable.

    > sont retors à désinstaller et à quitter

    Pour désinstaller comme tout programme sur windows: This PC -> Uninstall or change a program. Rien de bien compliqué.

    > sont installés de base sur votre ordinateur

    Lors d’une clean install de Windows si ma mémoire est bonne on peut choisir de ne pas l’installer, sinon comme plein de software présent à l’achat, on a toujours l’option de désinstaller.

    —-

    Bref Skype n’est pas parfait et il y a plein de critiques légitimes (espionnage par exemple) mais tout le premier paragraphes n’est que de la mauvaise foi.

    • > Je pensais que les libristes savaient aller voir les options d’un logiciel pour le configurer selon leurs envies.

      L’article s’adresse aux Dupuis-Morizeau qui peuvent être libristes ou pas… pour beaucoup d’utilisateurs, aller fouiller dans le menu de configuration d’un logiciel fout les jetons ou fait perdre du temps.

      Perso, bien que libriste je trouve toujours bizarre qu’un logiciel (libre ou non) minimise la fenêtre dans la zone de notifications alors que le bouton signifie pourtant « Fermer » (la moindre des politesses c’est de m’en informer avant). C’est un peu le même genre de souci d’ergonomie qu’un bouton « Démarrer » qui sert à éteindre l’ordinateur.

    • En fait, votre réponse précise exactement ce que voulait dire ce paragraphe : derrière la configuration par défaut de Skype et le nombre de clics nécessaires pour le maîtriser, il y a une ergonomie et une UX qui ont été pensées… C’est justement cette philosophie d’utilisation et cette façon de considérer l’utilisateur/l’utilisatrice final-e que nous voulions mettre en avant.

  11. J’avais réussi à convaincre mes collègues d’utiliser Jitsi Meet, jusqu’à ce qu’ils aient besoin de communiquer avec des gens qui se connectait avec un iPad… Evidemment, Apple faisant en sorte de ne jamais être interopérable, pas de WebRTC sous iOS. Mes collègues sont repassé sous Skype, qui « marche partout ». Toujours à la recherche d’une solution libre alternative…

  12. @Oliver
    Perso je n’ai aucun souci à utiliser SKype sous nux (Fedora, Mint), et je parle bien de la version application, pas dans le navigateur.
    Je déplore en effet que les alternatives libres soint moins simples et moins efficace, mais ça viendra…

  13. Ne fonctionne sous aucun de mes macs la caméra intégrée n’est pas détectée

Laissez un commentaire