Khrys’presso du lundi 11 janvier 2021

Temps de lecture 26 min

image_pdfimage_print

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) ;-)

Brave New World

Spécial Assange

Spécial France

Spécial média et pouvoir

  • Un sketch sur Vincent Bolloré coupé au montage sur Comédie+, chaîne du groupe Canal (huffingtonpost.fr)

    Le sketch de l’humoriste Edgar-Yves a été retiré d’une émission diffusée lundi 4 janvier sur la chaîne privée, a constaté Le Monde.

  • Bolloré et le parti des porcs (lundi.am)

    Pour comprendre, il faut rappeler que 80 % des profits du groupe sont assurés par ses activités africaines. […] C’est dans le sillage des quelques enquêtes sur son empire africain que les rédactions françaises ont commencé à saisir ce que serait l’information dans un monde bollorisé. Le milliardaire répond à n’importe quelle enquête touchant son groupe (spécialement s’il s’agit de ses activités en Afrique) par des “poursuites-baillons” […] Cette technique judiciaire laisse cependant la place à un rachat des grands médias à partir de 2015. Il est somme toute plus simple de terroriser ses employés que de couler financièrement des médias qui laissent filtrer des enquêtes.

  • Invasion du Capitole, rave party, inceste : sur CNews, le trumpisme en marche (telerama.fr)

Spécial fichage

Spécial Covid

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, racisme, violences policières…

  • Une “Force d’appui rapide” composée de CRS va être créée pour faire face aux troubles les plus graves (francetvinfo.fr)
  • « Je ne vais pas risquer de me faire éclater le crâne » : par peur, ils ont renoncé à manifester (slate.fr)
  • À Calais : « Les CRS coupent nos tentes avec leurs couteaux » (humanite.fr)

    le 24 décembre, la justice accordait à la ville le droit d’expulser sous les ponts de son centre-ville. « Ce qu’ils font déjà sans base légale connue ! » s’indigne Sandra Caumel, de Human Rights Observers. Selon l’Observatoire des expulsions des lieux de vie informels, c’est le cas dans 93,73 % des expulsions à Calais et Grande-Synthe.

  • Carte de vœux raciste : un commissaire des Yvelines suspendu à titre conservatoire (leparisien.fr) – la carte de vœux en question
  • Dans l’angle mort des violences d’État : les violences pénitentiaires (lenvolee.net)

    En clair, pour prouver que la police est violente, il faut des images qui passent à la télé.Mais alors, comment « prouver » les violences là où il ne peut pas y avoir d’images : en garde-à-vue, dans les centres de rétention administratifs (CRA), et dans toutes les prisons de France ? Comment « prouver » qu’il y a des violences pénitentiaires tout comme il y a des violences policières ? La parole des prisonniers est une parole infâme, jamais crue car toujours suspecte d’être mensongère, exagérée, nourrie par « la haine de l’autorité ». Lorsque des proches contestent la version officielle après un décès en détention, […] l’administration pénitentiaire et la justice invoquent d’improbables problèmes de santé, la consommation de stupéfiants, des troubles psychiatriques, des violences à l’encontre des surveillants, des tendances suicidaires… Le défunt est systématiquement présenté comme seul responsable de sa mort. Tant pis si des contre-expertises d’autopsie donnent des preuves patentes que la version officielle est mensongère, si on constate des traces de coups ou de strangulation, tant pis si la corde avec laquelle un prisonnier est censé s’être pendu est trop longue. […] Nous sommes évidemment opposés à la loi sur la sécurité globale, qui doit être complètement abrogée, mais nous appelons à l’extension du combat à tous les lieux d’enfermement.

Spécial Résistance(s)

  • Le procès du journaliste Taha Bouhafs reporté pour cause de QPC (liberation.fr)

    Alors que le reporter de « Là-bas si j’y suis » devait comparaître vendredi pour outrage et rébellion, son avocat a déposé à l’audience une question prioritaire de constitutionnalité portant sur ce qu’il estime être une « rupture d’égalité » devant la loi entre les membres des forces de l’ordre et les victimes de violences policières. […] même si les policiers et les personnes qui les mettent en cause sont théoriquement égaux dans la loi, dans les faits, ils sont traités différemment devant la justice. […] Selon l’avocat, cette inégalité de traitement est structurelle et découle de la double fonction qu’exerce le procureur de la République […] « Le procureur a eu connaissance de violences graves sur Taha Bouhafs au cours de son interpellation mais n’a engagé aucune poursuite contre les policiers » […] « Il y a un dysfonctionnement structurel dans notre système judiciaire : très souvent les fonctionnaires de police déposent plainte pour outrage et rébellion pour couvrir des bavures policières. »[…]« J’ai eu la chance d’avoir une vidéo de la scène, sans quoi j’aurais été privé de mon seul moyen de défense », souligne le journaliste de Là-bas si j’y suis.

  • Répression d’État : nous ne céderons ni au chantage, ni à la peur (expansive.info)

    Un groupe de militantes, dont Geneviève Legay, s’insurgent contre la répression politique, les arrestations sans fondement et les pressions exercées contre les personnes cherchant à exercer leur droit à la critique et à la manifestation.« nous n’oublierons pas de tenir le ministre de l’Intérieur, et le gouvernement, responsables du saccage de notre justice et de nos libertés. »

  • « Comme bien d’autres, j’ai été arrêtée le 12 décembre à Paris » – Témoignage et appel à déposer plainte collectivement (dijoncter.info)

    Plusieurs personnes arrêtées ce 12 décembre souhaitent déposer plainte ensemble contre les exactions commises contre elles ce jour-là par la police. Elles appellent toutes les personnes ayant subi la même situation à se joindre à elles !

  • 34 associations et collectifs citoyens saisissent la Défenseure des droits au sujet de la situation des personnes exilées à Paris et en Ile-de-France (ldh-france.org)
  • Sylvie Contini, la prof d’anglais qui a fait reculer Blanquer (cafepedagogique.net)

    “Il est important pour tous les collègues de savoir que les abus de pouvoir ne restent pas impunis”.“Avec la réforme , on nous demande de faire des programmes intenables avec des séquences trop courtes. On n’a plus le temps de faire de la littérature et de la civilisation. On survole et c’est très frustrant. C’est une réforme maltraitante pour les élèves et les professeurs”.

  • Universités : le temps de désobéir est venu. (affordance.info)

    Nous avons des milliers d’étudiant.e.s au bord du gouffre dans toutes les universités. Il ne nous manque que du courage.[…] Je ferai cours dès la semaine prochaine en présentiel. Je serai donc dans une forme “d’illégalité” dont j’assumerai entièrement les conséquences. […] Et si on vient m’expliquer que c’est irresponsable, alors je prendrai mes étudiant.e.s et mes étudiants et je ferai ce que racontait l’année dernière le président : je traverserai la rue. Simplement ça. Car de l’autre côté de la rue de l’IUT où j’enseigne à des jeunes gens et jeunes filles entre 18 et 20 ans qui sont 60 par promo mais dans des amphis de 120 places, de l’autre côté de la rue de l’IUT où j’enseigne, il y a un lycée disposant de BTS et de classes prépa ou d’autres enseignants donnent depuis septembre sans jamais aucune interruption des cours en présentiel à des jeunes gens et des jeunes filles entre 18 et 20 ans dans des classes de 35 places peuplées de parfois plus de 35 élèves.

  • Viols et agressions sexuelles. Affaire Duhamel : l’inceste, une violence systémique (humanite.fr)

    combien faudra-t-il de livres signés Camille Kouchner, Christine Angot, Camille Laurens, de témoignages de Niki de Saint-Phalle, Louise Bourgeois, Claude Ponti, Barbara, pour comprendre que l’inceste est un problème systémique ?

  • Enseignants, aidez vos étudiants à résister à Zoom – Projet GNU – Free Software Foundation (gnu.org)
  • Appel à solidarité avec la traversée navale zapatiste ! (lenumerozero.mediaslibres.org)

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

  • Les ouailles du Capitole. (affordance.info)
  • La chute. (blogs.mediapart.fr)

    Même si l’exemple de Trump est sans doute le pire possible quand il s’agit de s’interroger sur la toute-puissance des réseaux sociaux face à la liberté d’expression, son éviction de pratiquement toutes les plateformes nous donne l’occasion d’élargir le débat bien au delà de sa très triste personne

  • Plates-formes de rééducation (monde-diplomatique.fr)

    que vaut la censure sans rééducation ? Apparemment très inspirés par les pratiques du Parti communiste chinois en matière de contrôle du débat d’idées, les patrons libéraux de la Silicon Valley ont lancé une vaste campagne de rectification à destination des utilisateurs égarés au point de s’informer ailleurs que dans les médias jugés « fiables » et, à ce titre, sponsorisés par les géants du numérique. […] Qu’elles émanent d’une autorité parentale, partisane, épiscopale ou médiatique, les admonestations du type « Ne lisez surtout pas ceci, lisez cela ! » agacent sans convaincre, au grand dam du parti de la vertu. […] En somme, la campagne de rééducation renforce le crédit des « fake news » chez ceux qui y croient déjà et qu’on cherche à instruire du contraire.

  • Permaingénierie : pour une éthique de l’ingénieur dans un monde en déclin (1/2) (usbeketrica.com)
  • Agroécologie et capitalisme ne sont pas conciliables (reporterre.net)
  • Ce Sang Impur (zist.co)

    Tout cela, tant de siècles de combats, de luttes, de résistance, de stratégies, pour enfin être libre. Tout cela pour crever du cancer. Parce que l’eau. Parce que la terre. Parce que toute chair animale est empoisonnée. Que les légumes et les fruits que nous plantons sont empoisonnés.[…] Nous y étions presque.Comment expliquer un tel déni d’humanité au 21e siècle dans le Pays des Droits de l’Homme ?

    Photo d’illustration du magazine Zist
  • « Il faut changer notre logiciel intellectuel » (alternatives-economiques.fr)

    Le chômage est un choix de société. Le système a besoin du chômage pour imposer des conditions de travail à des gens qui, sinon, ne les accepteraient pas. Dans une société décroissante, l’enjeu important est de sortir de la centralité de la valeur travail. Ce qui entraîne une réflexion sur la façon de consommer moins, et donc de vivre mieux. La relance post-coronavirus ne doit pas être une occasion de relancer les boulots inutiles.

  • L’Information, un enjeu de solidarité internationale ? (ritimo.org)
  • Travail, famille, Wi-Fi – Bienvenue dans la société sans contact ! (monde-diplomatique.fr)

    « Toutes ces choses qui sont mises en place autoritairement, la télémédecine, les déclarations d’impôts par Internet, le téléenseignement, les attestations par QR code… Tout ça permet aux autorités de tout savoir sur nous : travail, revenus, aides sociales, compte en banque, situation géographique… On n’aura plus accès à rien sans smartphone. C’est vraiment une vision de l’enfer » […] « Nous sommes passés du ludique aux menottes. Notre génération aura profité des bonnes choses d’Internet (les films, les blogs, les partages de connaissances), mais qu’en sera-t-il de la prochaine ? »

  • La société des boîtes noires s’étend (internetactu.net)
  • Le totalitarisme numérique de la Chine menace toute la planète (reporterre.net)

    les élites économiques n’ont de cesse de vouloir « rattraper la Chine » en matière d’intelligence artificielle et de big data […] on imagine difficilement à quoi pourrait ressembler, même sans le décorum autoritariste post-maoïste, une déclinaison démocratique de cette infrastructure de contrôle social.

  • Building Better Technology Together : Audrey Eschright on Open Source and Organizing in Tech (logicmag.io)

    The technology industry has landed at this point where it is not separable from prisons, policing, and surveillance. If companies are there to make the profits, do the launch, and get the return on investment, they are going to be doing this work. […]We have to get rid of ICE. If we don’t want Palantir helping DHS identify immigrants to put in cages, we have to get rid of Palantir and DHS […] the tech industry will have to find a way to make money some other way.

  • Comment un fermier-trader a pris en otage 98 % des oignons américains (korii.slate.fr)

    La manipulation du marché a été telle que le Congrès américain a décidé par la suite d’interdire la vente de futures d’oignons, en votant la bien nommée Onion Futures Act. Une interdiction unique, encore en vigueur à ce jour.

  • Dégouverner ? (internetactu.net)
  • Dans nos sociétés capitalistes, la solidarité est devenue improductive (liberation.fr)
  • Exercice : à quoi ressemblerait un programme anarchiste ? (fr.crimethinc.com)
  • Depuis le Chiapas insurgé : « Déclaration pour la vie » (lundi.am)
  • Synchronized violin players reveal uniqueness of human networks (arstechnica.com)
  • Si nous ne nous développons plus dans une coquille, c’est grâce aux virus (theconversation.com)

    L’histoire serait vieille de plus de 150 millions d’années : les ancêtres des mammifères, qui pondaient des œufs, ont attrapé « un virus ». Le matériel génétique de ces ancêtres a intégré des séquences génétiques de virus. […] Ces séquences virales ont permis la fabrication de protéines qui ont sonné le glas de la coquille et l’avènement d’un nouvel organe : le placenta.

  • Les gens pensent mal : le mal du siècle ? (zet-ethique.fr)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).

4 Responses

  1. Stéphane Bortzmeyer

    Le lien vers l’article « Un pionnier du bitcoin estime que cette cryptomonnaie est un « désastre » » fait un 404 et, sur le site de 01, je ne trouve pas d’article ressemblant à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *