Pour comprendre et commencer avec PeerTube, découvrez le nouveau Joinpeertube.org

Classé dans : Framasoft, PeerTube | 3

Temps de lecture 8 min

image_pdfimage_print

L’année 2022 est décidément celle des refontes de nos sites web : après l’évolution des pages d’accueil de nos services, de notre site degooglisons-internet.org et dernièrement de framasoft.org, c’est au site joinpeertube.org de se refaire une beauté.

« Collectivisons Internet / Convivialisons Internet 🦆🦆 »

Les actions de notre nouvelle feuille de route étant financées par vos dons (défiscalisables à 66 %), vous pouvez en trouver un résumé complet sur le site Soutenir Framasoft.

➡️ Lire la série d’articles de cette campagne (oct. – déc. 2022)

Ce site, lancé le 28 février 2018 et déjà refondu une première fois fin 2019, a pour objectif de faire découvrir et comprendre ce qu’est PeerTube à toute personne qui en aurait entendu parler. Il n’est en effet pas toujours simple pour les internautes habitué⋅es aux plateformes de vidéo centralisées des géants du web de comprendre les spécificités de PeerTube. Si la version 2019 de ce site permettait à des personnes ayant un bon niveau de culture numérique de comprendre ce qu’est PeerTube, ce n’était pas toujours le cas pour une majorité d’internautes.

Afin de confirmer cette impression, nous avons travaillé avec l’agence web La Coopérative des Internets qui a réalisé un audit du site via des tests utilisateur⋅ices et nous a suggéré des pistes d’amélioration. Le JoinPeerTube auquel vous accédez aujourd’hui est le résultat de ce travail en collaboration.

On vous explique ce qui a changé.

Des informations moins nombreuses et plus faciles à comprendre

Les tests utilisateur⋅ices ont mis en évidence que la page d’accueil était trop longue et qu’on y trouvait trop d’informations, dont certaines étaient trop techniques. Pour vous donner un exemple, la phrase d’accroche « un logiciel libre pour reprendre le contrôle de vos vidéos » n’était pas bien comprise. En l’utilisant, nous supposions que les personnes arrivant sur le site étaient familières avec le fait qu’un logiciel peut fournir un service en ligne (mode Software as a service). Ce qui n’est évidemment pas le cas d’un nombre important d’internautes.

Nous avons donc simplifié le vocabulaire utilisé : vous ne trouverez plus mention de « logiciel », PeerTube est désormais un outil qui permet la création d’une plateforme vidéo (et pas d’une « instance », terme que seul⋅es les connaisseurs comprenaient).

Nous avons aussi simplifié les textes pour qu’ils contiennent moins d’explications. La longueur de la page d’accueil s’en voit grandement réduite ! Et pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir plus, nous avons ajouté en bas de chaque page une section incitant à consulter la F.A.Q. (foire aux questions). Celle-ci est très complète et facile d’utilisation et est désormais directement accessible depuis le menu.

 

screenshot de l'ancienne et de la nouvelle page de JoinPeerTube
A gauche, l’ancienne page d’accueil de JoinPeerTube, à droite la nouvelle.

Un nouveau menu pour différencier les usages

Sur ce nouveau JoinPeerTube, de nouvelles pages sont apparues, d’autres ont été supprimées ou modifiées. L’objectif de cette restructuration est d’accompagner davantage les internautes dans leurs usages spécifiques (par exemple, ne pas proposer des informations sur la publication de contenus à une personne qui veut simplement regarder des vidéos).

Screenshot de l'ancien et du nouveau menu de JoinPeerTube
A gauche, l’ancien menu de JoinPeerTube, à droite le nouveau.

 

La nouvelle page d’accueil s’intitule désormais C’est quoi PeerTube ? car nous avons limité à l’essentiel les informations y apparaissant. Utile à tout le monde, cette page permet, en quelques lignes, de comprendre ce qu’est PeerTube (enfin on l’espère !). La section Qu’est-ce qu’on trouve sur PeerTube ? permet de découvrir des contenus de qualité sélectionnés par nos soins. En proposant deux sélections différentes (l’une vous recommande des plateformes PeerTube, l’autre des vidéos hébergées sur différentes plateformes), nous espérons permettre une meilleure compréhension de l’outil.

screenshot de la nouvelel section présentant nos sélections
La nouvelle section présentant nos sélections de contenus (plateformes et vidéos)

 

La nouvelle page Parcourir les contenus propose de chercher parmi les 600 000 vidéos et 1 000 plateformes du réseau PeerTube. Ce moteur de recherche intégré utilise SepiaSearch, le moteur de recherche que nous proposons depuis septembre 2020. Les résultats y sont désormais affichés en fonction de leur type (parmi vidéos, chaînes et listes de lecture), ce qui est vraiment pratique.

La page Publier des vidéos s’adresse aux vidéastes. Après avoir expliqué en quelques lignes l’intérêt de diffuser ses vidéos via PeerTube lorsqu’on est vidéaste, on y explicite les deux manières de rejoindre PeerTube :

  • en créant un compte sur une plateforme PeerTube
  • en créant sa propre plateforme PeerTube.

screenshot de la section "Je me lance sur PeerTube"

La première méthode vous dirige sur la page Trouver une plateforme PeerTube qui vous affiche une liste de plateformes en fonction de plusieurs critères : type de profil (le profil vidéaste ne propose que des plateformes ouvertes à l’inscription), thématique(s), mode de traitement des vidéos sensibles et langue.

La seconde méthode vous dirige vers le site de documentation technique de PeerTube (principalement en anglais) où les personnes ayant des compétences techniques trouveront tous les éléments pour se lancer dans l’hébergement de leur propre plateforme PeerTube.

La page dédiée aux actualités de PeerTube est, elle, toujours accessible dans le menu. Si vous souhaitez connaître les fonctionnalités offertes par les dernières versions, c’est là qu’il faut cliquer !

Développer la contribution

On le rappelle, PeerTube est un outil libre auquel vous pouvez contribuer de nombreuses manières. La communauté de contribution autour de PeerTube est déjà bien active, que ce soit pour suggérer de nouvelles fonctionnalités ou améliorations, nous transmettre des rapports de bugs, créer des plugins et des thèmes, traduire les interfaces, améliorer la documentation, réaliser des tutoriels d’utilisation ou répondre à celles et ceux qui rencontrent des difficultés à l’utilisation de l’outil.

En cliquant sur le beau bouton orange Contribuer situé dans le menu, on vous propose de découvrir trois manières de contribuer facilement au projet :

screenshot de la section "Contribuer à PeerTube"

Première proposition : suggérer une fonctionnalité ou une amélioration de l’outil sur le site Let’s improve PeerTube ! (en anglais), lancé en juillet dernier. Nous avons besoin de savoir ce qui manque aux créateurs de contenu, aux amateurs de vidéo et aux personnes non-tech. Selon vous, quelles fonctionnalités pourrions-nous développer pour rendre l’usage de PeerTube encore plus simple et agréable ? Si vous n’êtes pas forcément inspiré⋅es, vous pouvez toujours voter pour l’une des 90 propositions déjà postées. On en profite pour remercier toutes les personnes à l’origine de ces propositions et toutes celles qui sont allées voter.

Deuxième proposition : participer au financement de PeerTube. Vous le savez sûrement déjà, PeerTube est un projet financé par Framasoft, donc par les dons des personnes qui nous soutiennent. Framasoft assure, entre autres, la gestion budgétaire et le développement du projet. Le succès croissant de PeerTube implique un travail toujours plus important de maintenance et de réponses aux personnes qui l’utilisent. Vous pensez que nous allons dans le bon sens ? Alors, si vous en avez l’envie et les moyens, nous vous invitons à faire un don.

Troisième proposition : participer au développement de PeerTube. Que vous ayez des compétences en programmation ou non, il y aura toujours de quoi faire pour contribuer. Nous avons listé sur une page dédiée (en anglais) comment vous pouvez nous aider. N’hésitez pas !

Faciliter l’utilisation de PeerTube

Les premières versions de JoinPeerTube mettaient en évidence en quoi PeerTube est un chouette outil technique et nous a permis de le valoriser auprès des personnes ayant des profils techniques. Maintenant qu’il existe plus de 1000 plateformes PeerTube, notre nouveau cap est de toucher un public plus vaste, moins à l’aise avec le numérique, afin de lui permettre de comprendre aisément ce qu’est PeerTube. On espère donc que cette nouvelle version du site vous sera utile et facilitera l’utilisation de PeerTube.

Pour celles et ceux d’entre vous qui se demanderaient où on en est du côté du développement de PeerTube, on vous rappelle qu’une version 4.3 est sortie en septembre dernier. Sachez aussi qu’une version RC (Release Candidate) de la V5 est désormais disponible. Si tout va bien, nous publierons la nouvelle version majeure de PeerTube d’ici deux ou trois semaines (le temps de corriger les bugs que la RC va faire remonter). Nous vous annoncerons par ici toutes ses nouveautés très prochainement…

Barre de dons de Framasoft au 29 novembre 2022 à 54 808 € sur 200000€.

À l’heure où nous publions ces lignes, nous estimons qu’il nous manque 145 100 € pour boucler notre budget annuel et nous lancer sereinement dans nos actions en 2023.

Si vous le pouvez (eh oui, en ce moment c’est particulièrement compliqué), et si vous le voulez, merci de soutenir les actions de notre association.

 🦆 Soutenir Framasoft

Ressources à consulter

Suivre Framasoft:

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc.) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur framasoft.org

3 Responses

  1. Pierre

    Superbe refonte ! Merci d’avoir mis côte à côte les pages avant et après la refonte, ça permet de bien se rendre compte des changements apportés.

    Deux réactions à chaud après avoir visité la page :

    1. La phrase d’accroche est « Une alternative aux plateformes de vidéo des GAFAM ». Est-ce que les utilisateurices lamda savent ce que signifie l’acronyme GAFAM ? ([mode Web dev on]Il n’y a même pas de tag HTML « abbr » le définissant comme tel et permettant de savoir que ça signifie « Google Apple Facebook Amazon Microsoft »[mode Web dev off])
    2. C’est en lisant le présent article que j’ai découvert la partie « Vidéos hébergées sur une plateforme PeerTube ». Durant ma première visite, j’avais pourtant bien vu les exemples d’instances, mais je n’avais pas remarqué qu’on pouvait basculer vers l’affichage de vidéos. Je ne sais pas si c’est parce que les liens ne sont pas suffisamment mis en avant, ou si c’est juste parce que j’ai du caca dans les yeux 😀

    Bonne continuation et bravo !

  2. Andréas

    Bravo pour la refonte, c’est un sacré boulot que de sa placer dans la tête de non technicien et c’est parfois nécessaire de faire appel à un regard extérieur.

    Je trouve la nouvelle page vraiment plus claire.

    Par contre, j’ai toujours le même soucis lorsqu’il s’agit de fedivers : quelle « plateforme » (pas instance on a compris) choisir ?
    Alors, votre outil aide un peu, mais en fait ce que je recherche en tant que créateur de contenu, c’est avant aussi des choses qui ne se comptabilise pas.
    Genre : est-ce que l’instance va être stable dans le temps ? En gros, est-ce que mon contenu sera toujours accessible dans plusieurs années. On ne peut pas le savoir mais entre un instance qui a démarrée il y a peu et gérer par un ado qui a voulu tester peertube et une instance mature gérer de manière collaborative et pérenne y a sans doute une différence.
    Et ce genre d’info, disons de « qualité de service » est difficile à trouver.
    Il y a bien sur d’autres questions comme : est-ce que la lecture de contenu est fluide (serveur bien dimensionné), est-ce que le site est bien administré au niveau technique (bon on peut déjà voir la version utilisée pour savoir si c’est mis à jour) et au niveau humain (gouvernance, modération).

    En gros, quand on choisit youtube, on sait à quoi s’attendre : une modération faite à la hache et souvent au détriment des petits et des « alternatifs » face aux demandes des géants de l’industries, un service de qualité au niveau de la bande passante et de la disponibilité, une monétisation (ou du moins la pub) parfois forcée (voir le cas de blender) etc.

    Quand je veux choisir une instance peertube, je ne sais pas tout ça.
    Un peu au pif, j’ai pris : https://video.ploud.fr mais je ne sais pas si c’était un bon choix.
    Et vous, vous faites comment pour choisir votre instance ?

    Peut-être faudrait-il imaginer un système de « badge » (genre « Bon débit », « Bon uptime », « modo sympa » etc.) ou un mécanisme de réputation basé sur des retours utilisateurs ?

    En tout cas je trouve le projet toujours aussi génial, j’avais contribué un tout petit peu au début, mais bon c’est un vrai boulot, si vous avez besoin d’un nouveau dev dans l’équipe ça me botterait bien :D.

  3. peertubefan

    Et le nouveau site ne marche toujours pas sans javascript 🙁

    J’adore ce que vous faites mais c’est quand même tristement triste de devoir autoriser du bousin de JS qui bouffe le peu de CPU/RAM que j’ai pour juste lire de l’information… même expérience avec Mobilizon soit dit en passant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *