1

Khrys’presso du lundi 31 mai 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial médias et pouvoir

Spécial “pass sanitaire”

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, État policier, montée de l’extrême-droite…

Spécial Résistance(s)

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Le livre de la semaine

  • Le plaisir effacé, clitoris et anarchie – Entretien avec Catherine Malabou (lundi.am)

    « L’émancipation nécessite de trouver ce point de basculement où pouvoir et domination se subvertissent eux-mêmes. »[…]La domination au fond c’est ça : l’impossibilité de dire « jette mon livre », s’imposer toujours comme le maître, la personne ou l’instance dont on ne peut pas se passer, à laquelle il faut continûment se référer.

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).

tasse blanche remplie aux 3 quarts de café unpeu mousseux. À ses côtés, un chocopain, sur fond de table en bois clair.
Photo « café et chocopain du matin » par Natouille, licence IV




Khrys’presso du lundi 24 mai 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial médias et pouvoir

Spécial “pass sanitaire”

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, État policier, montée de l’extrême-droite…

Spécial Résistance(s)

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les livres de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 17 mai 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial Palestine

Spécial France

Spécial médias et pouvoir

Spécial “pass sanitaire”

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, État policier, montée de l’extrême-droite…

Spécial Résistance(s)

Soutenir

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

  • Un autre monde numérique est possible (blog.mondediplo.net)

    Finalement, le milieu numérique actuel n’est pas aussi favorable à l’innovation qu’il le prétend : il abhorre les institutions et les associations qui ne respectent pas les règles fixées par les grands intermédiaires.[…] il est incapable de s’imaginer ce à quoi pourrait ressembler l’équivalent numérique du musée ou de la bibliothèque […] c’est leur mainmise monopolistique sur le pouvoir politique, et par là-même, sur notre imagination institutionnelle, qui constitue le plus grand problème pour la démocratie. Et ce n’est qu’en redistribuant ce pouvoir, plutôt que de se repaître de solutionnisme béat, que nous pouvons espérer les dompter.

  • Les médias sociaux ne sont pas des espaces démocratiques (framablog.org)
  • La fin du monde vue par le capital financier (terrestres.org)
  • Aux origines de l’irresponsabilité pénale des fous (theconversation.com)
  • Rends le bisou ? (medium.com)
  • Rire avec fox news (imagesociale.fr)
  • L’engagement littéraire des années 1970 : l’exemple des féministes (theconversation.com)

    L’histoire sociopolitique d’un côté, l’histoire culturelle et littéraire de l’autre, ont été écrites (presque) sans les femmes. Puisque le domaine politique, au début du XXe, est un domaine presque exclusivement masculin, la notion d’engagement est pensée comme une notion masculine – ce qui est rarement remarqué comme tel, et tombe comme une sorte d’évidence.

  • Le patriarcat, une religion d’inversion (revolutionfeministe.wordpress.com)

    Dans tout système de domination, paradoxalement, ceux qui détiennent le pouvoir ne sont jamais coupables ou responsables de quoi que ce soit, les catégories dominées étant par définition fautives et désignées comme boucs émissaires.[…] C ’est le langage qui construit cette réalité inversée, et ceux qui ont le pouvoir de la construire sont ceux qui contrôlent le langage […] Ce caractère intrinsèquement prédateur, parasitique et exploiteur de la catégorie dominante, le « sale petit secret » du patriarcat, doit rester secret autant que possible, et c’est là qu’intervient la violence symbolique du discours inversif, dont la fonction est d’opérer une positivation systématique de cette négativité fondatrice.

  • Lettre au Réseau Mutu à propos de ReinfoCovid et des anti-masques (labogue.info)

Le livre de la semaine

  • Et la modernité fut masculine – La France, les femmes et le pouvoir 1789‑1804 d’Éliane Viennot. Un ouvrage passionnant, de la Révolution Française au Code Civil napoléonien.

    les hommes au pouvoir, nourris de l’idéal rousseauiste de la « séparation des sphères » autant que d’Histoires de France vidées de toute référence faite aux femmes, n’ont eu de cesse de renforcer le « privilège masculin » – et cela quels que soient les désaccords existant entre eux. Mettant fin à des pouvoirs féminins séculaires, réservant la citoyenneté et les améliorations du système scolaire aux seuls hommes, ne pensant qu’à conforter leurs positions en légiférant sur le divorce et l’héritage égalitaire, travaillant à un Code civil garant des puissances paternelle et maritale, s’activant à faire taire les contestataires, ils ont jeté les bases d’un ordre masculin qui, sous couvert d’égalité, de liberté et de modernité, perdurera jusqu’à la fin du XXe siècle en essaimant dans une bonne partie du monde.

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 10 mai 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial pouvoir et médias

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

  • Pourquoi la France compte plus d’ultrariches que la Chine ou l’Allemagne (bfmtv.com)
  • La sous-traitance de services publics représenterait, chaque année, l’équivalent du quart du budget de l’État (franceinter.fr)

    160 milliards d’euros : c’est ce que représenterait la sous-traitance de services publics chaque année. L’estimation est réalisée par le collectif “Nos services publics” qui vient de se créer. Il regroupe une centaine de hauts fonctionnaires qui dénoncent ce qu’ils estiment être des dysfonctionnements.

  • Ehpad : la “maltraitance institutionnelle” pointée du doigt par la défenseure des droits (telerama.fr)

    Dans un rapport publié ce mardi, Claire Hédon juge que les droits des résidents en Ehpad sont “grandement entravés” depuis le début de la crise sanitaire et met en cause les directions d’établissements, mais aussi l’État.

  • La question L’insécurité est-elle vraiment « très alarmante » ? (alternatives-economiques.fr)

    Manque de chance, le lendemain de cette prestation radiodiffusée, le ministère de l’Intérieur publiait les statistiques sur « l’insécurité et la délinquance en 2020 ». Des chiffres on ne peut plus officiels qui ne vont pas vraiment dans le sens de notre diseur de mauvaise aventure.

  • Écriture inclusive : Jean-Michel Blanquer prend la tangente du point médian (telerama.fr)

    L’Éducation nationale manque cruellement de profs, la réforme du bac prend l’eau, les protocoles sanitaires se multiplient, certains élèves décrochent… mais regardez là-bas ! Ce ne serait pas la terrifiante écriture inclusive ? La malheureuse est devenue le chiffon rouge préféré des politiques, à agiter dès que l’occasion se présente. Mais de quoi parle exactement Jean-Michel Blanquer ?[…] sa circulaire encourage « l’usage de la féminisation des métiers et des fonctions » et le respect de « l’égalité entre les filles et les garçons, tant par la féminisation des termes que par la lutte contre les représentations stéréotypées » dans le choix des énoncés. Il est même demandé « de recourir à des formulations telles que “le candidat ou la candidate” afin de ne pas marquer de préférence de genre ». Pincez-nous si on rêve, mais il s’agit bien là (roulement de tambour) d’écriture inclusive.


    On consultera à propos de l’écriture inclusive cet article de 2018 (bunkerd.fr) ainsi que cette passionnante conférence (ge.ch), merci, bisou.

  • Vaccination contre le Covid-19 : où en est votre département ? (humanite.fr)

    Si la vaccination en France se poursuit au rythme des 20 derniers jours, 70 % de la population (soit le taux recommandé par l’OMS) sera vaccinée… le 28 juillet 2024.

Spécial répression, État policier, montée de l’extrême-droite…

Spécial Résistance(s)

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

  • “Dès l’instant où le soin dentaire est soumis au joug de la rentabilité, ça ne peut pas bien fonctionner” (frustrationmagazine.fr)

    Notre système de santé dentaire est particulièrement inégalitaire et pourtant on n’en parle peu, comme si la santé dentaire était un à côté, un petit plus comme les massages thaï ou l’aqua-poney. Avec un reste à charge qui augmente avec les années […] pouvoir prendre soin de ses dents est bel et bien un luxe. […] Si on voulait un système plus efficace pour les patients, il faudrait un système hospitalier dentaire, avec des soignants qui soignent sans avoir à se préoccuper de l’argent que leur intervention leur offrira

  • Mal nommer l’université. (affordance.info)

    Ce sont ce que l’on appelle des “signaux faibles” […] En voici quatre. “Microsoft ouvre une école de formation à Nantes” [Avril 2019] “Free lance sa propre université” [Janvier 2021] “Apple annonce un ‘developer academy’ dans une université” [Janvier 2021] “Google va-t-il hacker le diplôme universitaire ?” [Mars 2021] Mais ce qui compte c’est la tendance. Et le glissement du langage. […] De l’autre côté, on a donc un ministère qui profite de l’accumulation de réformes à flux tendu dans un contexte sanitaire et financier alarmant pour l’ensemble du supérieur et de la recherche pour en ajouter une couche et détricoter toute la lisibilité de l’offre de formation en prétextant des harmonisations dont chacun voit bien qu’elles n’ont absolument aucun sens autre que celui d’occuper la galerie et d’achever de noyer les personnels sous des tâches administratives aussi débiles qu’obscures dans des calendriers intenables

  • Nous retrouver. Les p’tites beautés de l’élysée. (affordance.info)

    La capacité d’auto-fellation de chacun d’entre nous n’étant limitée que par le choix de se briser certaines vertèbres dorsales et cervicales, on pourra dira ce qu’on voudra du droit de l’Elysée à s’auto-congratuler par tous les moyens possibles, y compris par le truchement d’une newsletter qui est en termes de contenu et de pertinence aussi proche du vide que possible […] Reste l’obstination des faits. Alors que la stratégie vaccinale est toujours pour le moins soumise à un régime d’aléatoire qui continue de friser souvent avec la défaillance, l’élément de langage du « plateau haut » désigne dans leur novlangue une réalité dans laquelle chaque jour dans la 6ème puissance économique mondiale toujours près de 300 personnes continuent de mourir d’une saloperie de virus pour lequel on dispose (théoriquement) d’un vaccin et viennent s’ajouter au déjà plus de 100 000 morts de cette pandémie en France.

  • Italie : comprendre le soulèvement des années 1970 (lundi.am)
  • Années de plomb : les approximations mensongères du ministre de la Justice (rapportsdeforce.fr)
  • 10 mai 1981 : Cette victoire que l’on n’attendait plus (politis.fr)
  • A Female Vision of Sci-Fi (hyperallergic.com)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les découvertes/mots de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 3 mai 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial projet de loi contre le terrorisme

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, État policier, montée de l’extrême-droite…

Spécial Résistance(s)

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

  • Le centimètre sentimental. (affordance.info)

    Combien de fois perd-on ses clés dans une vie ? Vraiment je veux dire. Pas cette perte d’une minute qui nécessite juste de se déplacer dans une autre pièce ou de se retourner pour les retrouver. Combien de fois ? Combien de fois cette perte revêt-elle un caractère suffisamment urgent, déterminant, éminent, pour que le recours à des technologies avancées de localisation s’impose ou s’avère impérieux et nécessaire ?

  • Ontopouvoir : une histoire du présent – Noé Gross [Note de lecture] (lundi.am)

    le gouvernement par la peur est devenu notre mode de vie, cette tonalité affective qui nous environne, s’autoperpétuant, générant elle-même de la peur, c’est-à-dire son propre effet : la peur est devenue le fondement de sa propre existence comme mode de vie. Les pouvoirs politiques continuent d’exploiter et d’entretenir alors la peur dans ses variantes et son devenir-autonome, car celle-ci est toujours constitutive de l’autorité politique tant elle s’avère utile à l’État pour désigner un ennemi commun ou mettre en place des mesures préventives et préemptives. Dans son développement autonome à devenir un mode de vie, la peur crée une « individuation collective » basée sur elle-même qui devrait nous inquiéter en ce que celle-ci est la marque du fascisme.

  • The Fediverse – What About Ressources? (blog.windfluechter.net)
  • Pourquoi désinstaller Zoom ? (korben.info) – profitons-en pour rappeler des alternatives libres, gratuites et marchant fort bien (et même souvent bien mieux que Zoom, me glisse-t-on à l’oreille) : BigBlueButton ; Jitsi ; Galène (à tester par exemple sur l’instance de ouvaton)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 26 avril 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, État policier, montée de l’extrême-droite…

Spécial Résistance(s)

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 19 avril 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial Assange

Spécial France

Spécial média et pouvoir

  • BFM et “l’affaire est close” : Duhamel s’explique (arretsurimages.net)

    Et voilà donc comment Duhamel, absous par cette chaîne qui n’en finit pas de décréter que “l’affaire est close”, va pouvoir continuer, sur BFM, de s’inquiéter des collégiens sans masque qu’il croise dans la rue, de la “transgression grave” du carnaval de Marseille, ou de considérer (le 6 avril dernier, après son déjeuner clandestin, donc) que les repas clandestins sont un “épiphénomène”. Voilà comment la nomenklatura s’auto-absout, en direct, sous vos yeux éblouis.

  • David Pujadas et LCI s’impatientent de la disparition des fonctionnaires (telerama.fr)

    « Les fonctionnaires eux-mêmes sont pénalisés par ce système archaïque, par le système d’indice qui est gelé. » Ils se pénalisent eux-mêmes à rester fonctionnaires. « Y a pas forcément de gains pour les fonctionnaires dans ce système. » Ils devraient tous démissionner pour devenir contractuels et obtenir le gain d’être payés 27 % de moins.

Spécial loi de Sécurité globale

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, sexisme, racisme, violences policières…

  • Aurélien Taché : «Le préfet Lallement devrait partir pour le bien de la démocratie» (humanite.fr)

    les entraves à la démocratie, et notamment aux droits des parlementaires de pouvoir circuler librement, sont trop nombreuses en ce moment. Ces empêchements sont souvent le fruit d’un seul homme : Didier Lallement. […] la préfecture de Paris est sans cesse condamnée par la justice et le préfet est quand même maintenu. On dit que la France est un État de droits mais ça devient discutable.

  • Une information judiciaire pour « violences volontaires » ouverte après les blessures d’un photoreporter syrien à Paris (lemonde.fr)

    Les faits concernés remontent au 28 novembre 2020 : à l’occasion d’une manifestation contre la loi relative à la sécurité globale, Ameer Al-Halbi avait reçu un coup de bâton télescopique en plein visage alors qu’il couvrait les affrontements entre une partie des manifestants et les forces de l’ordre

  • « Ils m’ont pris ma main ! » (cqfd-journal.org)

    Un jour, possiblement, vous croiserez dans la rue un homme à une seule main. Et si vous osez lui demander ce qui lui est arrivé, il vous répondra peut- être : « C’est parce que je suis allé manifester pour la hausse du Smic. » La répression du mouvement des Gilets jaunes a été un carnage humain. Des centaines de blessures à la tête, des dizaines d’éborgnements, au moins un décès. Des corps de crève-la-dalle, ça n’a jamais valu grand-chose aux yeux d’un pouvoir aux abois. […] Dans Cinq mains coupées, Sophie Divry donne la parole à autant de manifestants ayant perdu une main dans l’explosion d’une grenade Gli-F4. Quand l’Histoire fera le procès de la Macronie, ce livre figurera en bonne place au rayon des pièces à conviction.

Spécial Résistance(s)

Soutenir

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

  • Atlas of AI (internetactu.net)

    Pour Crawford, l’IA est « à la fois une idée, une infrastructure, une industrie, une forme d’exercice du pouvoir et une façon de voir » (pour ne pas dire une idéologie)… Elle est aussi une manifestation très organisée du capital renforcée par de vastes systèmes d’extraction et de logistique, avec des chaînes d’approvisionnement qui couvrent la planète entière. Elle n’est pas une simple technologie. Elle est un objectif.

  • Pourquoi est-il important d’avoir une égalité femmes-hommes dans le monde de l’IA ? (theconversation.com)

    Alors que dans l’industrie et dans l’armée les robots portent plutôt des noms masculins (Syrano, Barakuda), les IA de type « assistant personnel », comme les GPS, parées d’attributs féminins, rendent service, sont à l’écoute, répondent poliment. Y aurait-il un lien entre ces représentations stéréotypées et le manque d’égalité aujourd’hui dans le secteur de l’IA ?

  • Les robots féminins sont les plus humains. Pourquoi ? (theconversation.com)

    Les femmes sont perçues comme plus humaines que les hommes, globalement et par rapport aux entités non humaines.[…]Alors que les robots féminins sont perçus comme plus humains que les robots masculins sur la plupart des mesures d’humanité perçue, nos résultats montrent que les robots masculins sont perçus comme plus humains (que les robots féminins) sur certaines qualités humaines négatives.

  • May Picquerray, la réfractaire – Autobiographie d’une anarchiste (lundi.am)

    Née en 1898, morte en 1983, May Piqueray a traversé le XXe siècle animée par la révolte. Refusant de serrer la main de Trotski ou fabriquant des faux papiers jusque dans les bureaux des autorités de Vichy, côtoyant Makhno, Emma Goldman, Marius Jacob, elle ne cessera de lutter, réfractaire à toutes les injustices.

  • L’Histoire à l’Endroit (zist.co) « L’histoire est écrite par les vainqueurs. »
  • Sur la pandémie actuelle, d’après le point de vue d’Ivan Illich (lundi.am)
  • Casser la propagation du COVID : quelle est la stratégie optimale ? (ird.fr)
  • Comprendre l’enjeu des “cookie walls” (open-freax.fr)
  • Cryptocurrencies and NFTs are an absolute disaster (everestpipkin.medium.com)
  • Free Software Foundation and RMS issue statements on Stallman’s return (arstechnica.com)
  • Le néolibéralisme est-il mauvais pour la santé ? (theconversation.com)

    la caractéristique principale du néolibéralisme est, non pas l’idéal concurrentiel comme logique supérieure de régulation du monde social mais, plus encore, l’idée que cette concurrence doit être produite par l’État. Dès lors, « la croissance est la raison d’État de l’État ». Cela conduit alors à la diffusion progressive de la logique concurrentielle jusqu’à la gestion des affaires publiques ainsi qu’à un renforcement des autoritarismes. […] « À l’État de droit (rule of law) est ainsi substitué le marché du droit (law shopping), en sorte que le droit se trouve placé sous l’égide d’un calcul d’utilité, au lieu que le calcul économique soit placé sous l’égide du droit. »

  • La livraison rapide, ou comment le capitalisme a fait de nous des bourreaux capricieux (frustrationmagazine.fr)

    On ne dit plus « achat », mais « expérience ». A juste titre : à chaque fois que nous effectuons un achat en ligne avec livraison rapide, nous expérimentons et nous faisons expérimenter à autrui la violence et l’absurdité du système capitaliste. […] Quand on est cadre sup’ en France, on s’inquiète de plus en plus de son empreinte carbone et de moins en moins de son empreinte connard.

  • À quoi est due la fatigue oculaire et comment l’éviter ? (theconversation.com)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 12 avril 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, sexisme, racisme, violences policières…

Spécial Résistance(s)

  • En France, un #MeToo différé rattrape une série d’hommes de pouvoir (nytimes.com)

    À ses débuts, #MeToo a été qualifié de produit du puritanisme. Aujourd’hui, une succession de célébrités françaises sont accusées d’abus sexuels – “le premier vrai ébranlement” de l’ancien ordre patriarcal?

  • Féministes, nous luttons contre la répression d’État (blogs.mediapart.fr)

    Le 8 décembre dernier, sept personnes ont été arrêtées et mises en examen pour association de malfaiteur terroriste « en vue d’attaques contre les forces de l’ordre ». Seulement, de l’aveu même des services de police et/ou du parquet qui ont fait fuiter des morceaux de l’affaire dans la presse, aucun projet concret d’« attentat » ne leur est pourtant attribué.

  • Immigration. Cinq préfectures assignées en justice (humanite.fr)

    Dans de nombreux départements, il est devenu impossible de faire une demande de titre de séjour sans avoir à prendre un rendez-vous par Internet. […] Problème : les plannings préfectoraux sont régulièrement saturés. […] Au prétexte de « simplifier » les démarches administratives, les préfectures se transforment finalement en véritables machines à fabriquer des sans-papiers.

  • Restaurants clandestins : ne moralisons pas la bourgeoisie, mangeons-la (frustrationmagazine.fr)

    Le point commun de tous ces gens ? Ils sont ceux qui dirigent la politique sanitaire de la France et la légitiment. Ils donnent des leçons à la terre entière, mettent en œuvre les mesures liberticides que nous connaissons, accusent régulièrement les gens de « se relâcher »…

  • Le travail social dans une grève reconductible inédite (rapportsdeforce.fr)

    Trois jours de grève : du jamais-vu, depuis des années, dans le secteur éclaté du social et du médico-social. […] Exclus du Ségur, en première ligne face à la crise sanitaire, ils revendiquent davantage de moyens, font converger les luttes, et espèrent une montée en puissance de l’union entre collectifs et syndicats.

Soutenir

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

  • Définancer la technologie ? (internetactu.net)
  • Le startupisme triomphant face à sa critique (maisouvaleweb.fr)
  • Se souvenir : Opération Résiliation, par Frédéric Lordon, 31 mars 2020 (blog.mondediplo.net)
  • Critique de la raison gorafique (blog.mondediplo.net)

    À quoi reconnaît-on le gorafique ? À ce qu’il nous fait entrer dans une zone d’indistinction. Il y a du gorafique chaque fois que, confronté à une déclaration politique, on n’est plus en état de déterminer si elle est réelle ou grossièrement contrefaite à des fins d’épaisse caricature. Le gorafique est donc bien une histoire de réalité et de fiction, plus précisément de réalité désormais systématiquement en avance de la fiction […] La nouveauté du temps macronien, abondamment documentée dans tous les registres de sa présence, c’est la chute définitive de toutes les censures, le règne écrasant de ses évidences. Jusqu’à récemment encore, les bourgeois faisaient quelques efforts pour cacher leurs déjections de pensée. Cool de la start-up nation aidant, on n’a plus honte de rien.[…] Le macronisme est un gorafisme.

  • Le blues du Gorafi (arretsurimages.net)
  • Les actrices meurent toujours jeunes (crepegeorgette.com – article de 2017)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).