S’accommoder ou renoncer à Internet Explorer ?

Classé dans : Dégooglisons Internet, G.A.F.A.M. | 42
image_pdfimage_print

L'actu en patates - Martin Vidberg

Ce dessin de Martin Vidberg illustre bien la situation actuelle des navigateurs. En effet si Internet Explorer ne s’était pas retrouvé d’office dans tous les ordinateurs sous Windows (obligeant toute substitution à un acte engagé de téléchargement), nous n’en serions pas là.

Non, ce n’est pas forcément en cliquant sur le gros E bleu de mon bureau que je vais accéder au réseau. Et oui, commençons (avant de voir plus loin) par éradiquer ce cancer du Net que constitue la version 6 du navigateur de Microsoft, qui fit perdre tant de temps et d’argent aux créateurs de sites web du monde entier.

Vous trouverez ci-dessous le témoignage d’un webdesigner, qui ne souhaite plus se faire de cheveux blancs, et qui, constatant la poussée salutaire de la concurrence, a décidé désormais de passer outre et d’ignorer IE.

Et si c’était au tour des utilisateurs de s’adapter, en prenant 5 minutes de leur temps pour installer une alternative  ?

Internet Explorer  : un casse-tête pour les designers Web

Internet Explorer Is To Web Standards What Ebonics Is To Standard English

Chris Berry – 18 avril 2009 – Blog
(Traduction Framalang  : Balzane, Goofy et Olivier)

Chaque fois que je m’engage dans un nouveau projet de design de site Web, je constate l’impact négatif de Microsoft Internet Explorer. Comme je l’ai déjà dit, je ne réponds pas au cliché du casseur de Microsoft typique, et j’estime que l’augmentation constante de la productivité durant les 20 dernières années est pour une grande part à mettre au crédit de l’universalité de leur système d’exploitation et des logiciels Office. Ceux qui se souviennent de l’époque qui a précédé MS-DOS et Microsoft Office se rappelleront l’absence totale de standard qui rendait virtuellement impossible l’échange de documents avec quiconque n’utilisait pas le même système que vous. Je maintiens que leur monopole dans ce domaine a produit des effets bénéfiques pour tous.

À l’inverse, leur domination sur le marché des navigateurs Web a eu un impact manifestement négatif. Bill Gates reconnaît volontiers que son manque de flair vis-à-vis du développement d’Internet au début des années 90 fut l’une de ses plus grandes erreurs stratégiques. Pour compenser son arrivée relativement tardive sur ce secteur, la société a utilisé sa position monopolistique sur les systèmes d’exploitation pour modeler l’évolution d’Internet selon sa propre volonté. En l’absence de standard universellement accepté à l’origine, Microsoft a développé un navigateur qui tentait d’imposer au Web un fonctionnement identique à celui de n’importe quel autre produit Microsoft. Près de 15 ans plus tard, malgré le développement de standards Web largement reconnus, Microsoft n’a pas encore complètement abandonné cette approche. Aujourd’hui, Internet Explorer reste aux standards Web ce que le langage SMS est à l’orthographe.

La fourniture systématique des premières versions d’Internet Explorer avec le système d’exploitation Windows a assuré à Microsoft une acceptation quasi universelle de son produit, malgré ses limitations manifestes. Suivant les statistiques auxquelles vous vous fiez, de 2002 à 2004 Internet Explorer représentait entre 85 et 95  % de l’ensemble du trafic web. En conséquence, les webdesigners n’avaient pas d’autre solution que d’adapter leurs sites aux comportements propres aux navigateurs Microsoft.

Depuis 1994, le Worldwide Web Consortium (W3C) a travaillé à la mise en place de standards Web universellement reconnus et à empêcher de nouvelles implémentations de technologies propriétaires. Selon leur site Web  :

Pour que le Web atteigne son plein potentiel, les technologies Web les plus fondamentales doivent être compatibles entre elles et fonctionner avec n’importe quel matériel et logiciel utilisé pour accéder au Web. Cet objectif est appelé au W3C « l’interopérabilité du Web ». En publiant des standards ouverts (non propriétaires) pour les langages et les protocoles du Web, le W3C ambitionne d’éviter la fragmentation du marché et la balkanisation du Web.

Bien que Microsoft soit membre du W3C, ils ont continué à proposer des produits qui ne remplissent que partiellement cet objectif capital.

Fort heureusement, la domination d’Internet Explorer sur le marché des navigateurs a considérablement diminué ces dernières années, et des navigateurs respectueux des standards comme Mozilla Firefox bénéficient d’une adoption large et rapide. Là encore les statistiques présentent des écarts considérables, mais selon les chiffres du W3C Schools, Firefox représente maintenant 46,5  % du trafic Web, à comparer aux 43,5  % que représentent les différentes versions d’Internet Explorer  : IE6, IE7 et le dernier sorti IE8. Les utilisateurs avancés disposent maintenant d’un large choix de navigateurs respectueux des standards et, cumulés, Firefox, Google Chrome, Opera et Safari représentent maintenant 56,1 % des navigateurs Web. Un pas de géant dans la bonne direction.

Hélas, 17  % des utilisateurs du Web font toujours confiance à Internet Explorer 6, un navigateur datant d’octobre 2001. Combien d’entre nous portent encore les mêmes vêtements ou regardent les mêmes émissions télés qu’il y a huit ans  ? C’est l’année où on a découvert Loft Story et le Maillon Faible. Ces émissions sont apparues, puis ont disparu, mais IE6 lui est toujours parmi nous aujourd’hui. En matière d’espérance de vie, nos années passent encore plus vite pour un logiciel que pour un chien, mais pour diverses raisons IE6 refuse de mourir.

À l’exception des webdesigners et des experts en sécurité, la plupart des gens ne sont pas conscients des limitations importantes d’IE6 ou plus récemment d’IE7. Ils ne comprennent pas combien d’heures et de ressources sont gaspillées avant qu’un site au rendu parfait sous un navigateur conforme aux standards fonctionne aussi sous Internet Explorer. Jusqu’à récemment, bricoler avec les limitations de ces navigateurs était considéré comme un mal nécessaire et peu de designers acceptaient de publier un site si son affichage dans ces navigateurs imparfaits et obsolètes conduisait à une mise en page dégradée.

Compte tenu de la part de marché grandissante des navigateurs respectueux des standards, quelques designers hardis font évoluer leurs habitudes. Cela n’a aucun sens de passer d’innombrables heures à inventer des bidouilles inélégantes et des solutions de rechange disgracieuses pour s’adapter à des utilisateurs qui se cramponnent obstinément à une technologie obsolète. D’un point de vue commercial, il peut être difficile de résister à un client qui insiste pour que son site soit rétrocompatible avec une technologie préhistorique, mais il faut au moins le rendre conscient des coûts supplémentaires importants induits par son exigence.

Selon l’avis de certains, les designers passent autant de temps à obtenir un rendu correct d’un site dans IE qu’à créer le design original. Ceci constitue clairement un gâchis de temps et d’énergie phénoménal et représente une charge financière énorme dont les clients ont rarement conscience. Il faudrait au minimum leur expliquer ouvertement qu’assurer la rétrocompatibilité de leur site avec des navigateurs obsolètes reviendra sensiblement plus cher que la création d’un site conforme aux standards. Tant que les clients ne seront pas au courant que leurs exigences impliquent un tarif très élevé, les utilisateurs d’IE resteront inconscients des problèmes qu’ils causent.

Refuser purement et simplement de prendre en charge les navigateurs non conforme serait plus facile, mais cela ne constitue pas une solution réaliste. Nous pouvons agir pour sensibiliser les internautes néophytes à la nature et à l’étendue des problèmes qu’ils causent. Après avoir créé ce nouveau thème pour mon site, j’ai décidé de ne faire aucune modification pour les utilisateurs d’Internet Explorer. Si vous visitez ce site avec un navigateur respectueux des standards, son rendu sera exactement celui voulu. Si vous utilisez Internet Explorer, la mise en page sera dégradée. Les utilisateurs d’IE7 constateront entre autres qu’en arrière-plan les images et les couleurs ne sont pas assorties, que les boîtes de commentaires ne sont pas alignées avec la marge gauche. Si vous survolez les numéros de pages en bas de l’écran dans IE, vous allez probablement voir leur position sauter de 15 ou 20 pixels. Si vous regardez la page d’accueil ou l’une des pages d’archives, vous allez remarquer des espaces vides supplémentaires entre chaque extrait des billets. Ce sont juste quelques-uns des défauts que j’ai constatés jusqu’ici avec IE7, et je ne me suis même pas préoccupé d’afficher le site dans IE6. Je suppose que c’est bien pire.

Si vous voulez contribuer à débarrasser le monde des navigateurs non respectueux des standards, vous pouvez afficher le logo Bring Down IE6 (NdT  : Meurs, IE6  !). Procurez-vous le vôtre dès aujourd’hui sur Bring Down IE6.com.

42 Réponses

  1. Une partie des utilisateurs d’IE6 sont des utilisateurs qui surfent depuis leur lieu de travail avec un poste sur lequel ils n’ont aucun droit. Ils ne peuvent donc mettre à jour Internet Explorer (voir mieux, utiliser Firefox ou tout autre navigateur), IE6 étant gardé pour des raisons de compatibilité avec l’existant… Tant qu’il y aura des IE6 en entreprise, ça restera un problème….

  2. J’ai taffé dans le web. On comptait plus 30% de temps pour rendre le design compatible IE que 50% mais l’idée est la.

    Je confirme le cout de tout ceci. C’est colossal !

    Sinon en effet, IE6 est très utilisé au travail. on le constate sur les courbes hebdomadaires d’accès aux sites webs. Mais ce n’est pas le cas d’IE7 . Et ce dernier est problématique aussi (bien qu’un peu moins que IE6).

  3. Je suis bien d’accord genma. Néanmoins, le monsieur a raison. En faisant comprendre aux clients que c’est une perte de temps, en ne faisant pas d’efforts pour que les sites persos supportent ces vieux machins, les gens verront que l’affichage est moisi.

    Et que fait quelqu’un quand un site est tellement moisi qu’il ne peut pas l’utiliser? D’habitude ca finit toujours par gueuler. Et quand c’est le boss d’une boite qui passe sur le site et constate que le site est affreux, le sysadmin le sent passer, et mets à jour le bousin sur son parc.

  4. ce sont effectivement les entreprises qui gardent des IE6 et qui mettent le souk. Maintenant, je n’ai plus de scrupules et les applis développées sont OK sous Firefox et éventuellement IE7. Ca ne fonctionne pas sous I6 et quand je fais voir le résultat, on télécharge Firefox pour constater que tout est OK. On ne télécharge pas IE7 car ça virerait IE6 et les applis strictement compatibles IE6 et vitales pour l’entreprise ne fonctionneraient plus ! résultat des courses, firefox installé partout et une fois qu’on a fait voir Adblock+, ça devient l’outil de surf de l’entreprise et IE6 reste uniquement pour l’intranet

  5. "Aujourd’hui, Internet Explorer reste aux standards Web ce que le langage SMS est à l’orthographe."

    C’est violent ça 🙂

  6. Je suis également Web designer. Informaticien touche à tout et "pro" libre (pas dans le sens extrémiste).
    Et bien, j’ai moi aussi décidé de ne pas me préoccuper du comportement idiot d’IE5, 6 et parfois 7. Même si le 7 est moins casse pied que le 6 (quoi que…), dans l’ensemble je passe outre. Ou du moins, je fais le minimum pour que le site soit navigable, mais pas forcément beau.

    J’estime que j’ai autre à faire de mon temps que de réparer les casseroles de MS !

    Je viens d’être embauché dans une boite de dev comme web designer, j’ai expliqué mon point de vue en entretien et nous sommes tombé d’accord sur ce point : IE6 est out, IE7 sera gérer au minimum, on verra avec IE8.

    Avec des clients que j’ai eu en Free-lance, j’ai agis de la même manière et c’est bien passé aussi. Il suffit d’expliquer le problème, et de doubler la facture à cause des rustines obligatoire pour IE, et hop, le client te dis que finalement, c’est pas grave il fera de la pub pour Firefox.

    Bon, ok, j’ai jamais traité avec des gros client, je suis un petit poisson, qui chasse le petit poisson, mais bon, on progresse tout de même 😉

    VIVE LES STANDARDS LIBRE !

  7. Balzane

    Sur les postes d’entreprises, un Firefox portable (http://framakey.org/Portables/Porta… ) constitue une alternative possible à IE, sauf dans le cas extrême de l’interdiction d’exécution de binaires extérieurs. C’est la solution adoptée par 20 à 25 % de mes collègues pour bénéficier d’un navigateur moderne dans une grande entreprise aux machines très fermées.
    Ah oui, il y a des chartes d’utilisation du SI, machin bidule, mais l’utilisateur auquel les admins refusent un navigateur moderne alors qu’il en a besoin, il préfère se donner les moyens de bosser et s’asseoir sur la charte. Et s’il prend la peine de se renseigner sur le site du certa ou secunia à propos des vulnérabilités de ces navigateurs, il se dira qu’il a bien raison.

  8. Agaagla

    genma : pas moyen d’utiliser une framakey sur l’ordi du boulot ? 😉

  9. "en ne faisant pas d’efforts pour que les sites persos supportent ces vieux machins, les gens verront que l’affichage est moisi"

    Pour en avoir fait l’expérience, les utilisateurs IE6 qui tombe sur un site dont l’affichage n’est pas optimisé pour leur navigateur n’incrimine que très rarement IE6, mais plutôt le site en question…

  10. trucmalapulumulphe

    je suis tenté, parfois, de pas faire du portage copie conforme vers IE, mais de refaire la gueule du site sur le mode chirurgien plastique fou, sauf qu’il y a un client derrière. Si au moins tous les webmasters amateurs pouvaient faire ça avec les site persos, non seulement ça ferait rire mais ça écoeurerait définitivement les amateurs de IE6.
    Autrement il y a blueprintcss comme antidote musclé à IE.

  11. "D’un point de vue commercial, il peut être difficile de résister à un client qui insiste pour que son site soit rétrocompatible avec une technologie préhistorique, mais il faut au moins le rendre conscient des coûts supplémentaires importants induits par son exigence"

    finalement c’est comme avec la vente liée ordi/système d’exploitation : l’opacité empêche l’émergence de solutions plus performantes et/ou moins chères car le consommateur/client n’est pas informé qu’il a le choix

  12. tiens au boulot on a IE6 j’avais pas noté (j’ai installé Firefox sur mon poste) !

    le rendu du site du bonhomme est à peu près équivalent même si l’espace entre les billets est plus grand sinon j’ai pas vu de gros défauts sous IE6 si ça trouve ça passe mieux qu’avec IE7!

  13. antistress > L’objectif n’est pas de faire que ça ne passe pas sous IE6. Simplement de sire que s’il y a un problème, tant pis.

    C’est ce que je fais dans le monde extra-pro. En mode pro, la compatibilité IE6 est facturée. De base, j’essaye d’assurer la compatibilité IE7, mais parfois, j’opte pour le mode dégradé (cad moins de fonctionnalité sous IE7).

  14. Hybrid Son Of Oxayotl

    Le type a quand même l’air d’être un sacré capitaliste ultra-libéral :

    http://chrisberryonthe.net/2009/04/

    http://chrisberryonthe.net/2009/02/

  15. La domination de IE sur le marché… ET le fait que Firefox soit présenté quasi-systématiquement comme l’alternative à choisir, posent un problème.

    Les sites Web sont maintenant écrits pour fonctionner avec IE et avec FF, le reste on s’en fout. Ils ne sont donc en général pas conformes aux standards, mais conformes à "un compromis IE-FF."

    En conséquence, les utilisateurs d’autres navigateurs Web sont parfois emmerdés. Des exemples?
    http://covoiturage42.fr (A regarder avec autre chose que FF ou IE ;))
    Bon je vous l’accorde, celui-là est collector.

    Mais sans aller chercher aussi loin, on peut citer les applications Web de Google, y compris Gmail, qui grognent en voyant arriver Konqueror et conseillent d’utiliser un "navigateur pris en charge".

    L’interface de chat du SAV de HP est pas mal aussi: avec Konqueror ça marche pas, avec Epiphany non plus, avec Konqueror qui prend le user agent de FF ça marche pas, avec Konqueror qui prend le user agent de IE ça marche.

    Et en cas de problème, les webmasters n’ont qu’une seule réponse, presque un mot d’ordre:
    "Votre navigateur n’est pas pris en charge. Utilisez Firefox" (il est gratuit, standard, libre, multiplateforme, gna gna..)
    S’ils disaient "Votre navigateur n’est pas pris en charge. utilisez Internet Explorer." je suppose que ça ferait hurler tout le monde.
    Mais quand il s’agit de faire installer FF, boarf, pas grave.
    Certes, c’est moins grave, car FF est libre et multiplateforme.

    Mais ceux qui comptaient sur Firefox pour faire respecter les standards du Web sont cruellement déçus: les standards ne sont pas plus respectés hier que aujourd’hui. C’est juste que maintenant, on teste sur FF et IE les sites, au lieu de les tester sur IE uniquement. Et tant pis pour les autres.

  16. Hybrid Son Of Oxayotl

    «Les sites Web sont maintenant écrits pour fonctionner avec IE et avec FF, le reste on s’en fout.»
    En même temps, il y a quatre moteurs de rendu, sur le marché : celui d’Internet Explorer, Gecko, Khtml/Webkit et Presto, celui d’Opera. Je pense que pas mal de webmestres testent aussi pour Safari, et que Google prévoit que ces sites soient compatibles avec Chrome, donc le seul perdant, c’est Opera. Ce qui reste dommageable. Mais ce qui est fondamentalement pourri, c’est la discrimination basée sur le user-agent string.

  17. Ptigrouick

    "Une partie des utilisateurs d’IE6 sont des utilisateurs qui surfent depuis leur lieu de travail avec un poste sur lequel ils n’ont aucun droit."

    Je bosse dans un organisme de recherche public et je fais partie de "l’équipe informatique" de mon unité. Nous laissons une grande liberté à nos utilisateurs, notamment en ce qui concerne l’installation de logiciels. Hé bien je peux vous dire qu’il m’est arrivé de proposer d’installer et d’utiliser Firefox à la place de IE et j’ai eu quelquefois une réponse du genre : "j’en veux pas de ton renard orange à la place de mon E bleu, je veux juste que ta page s’affiche correctement". Donc en gros, c’était à moi de modifier la page de notre site pour que ça s’affiche correctement chez le fainéant qui ne veut même pas faire l’effort d’utiliser le "bon" navigateur. Je précise que j’étais même prêt à l’installer moi-même et à expliquer les petites différences avec IE…

    Tout ça pour dire que dans certains cas il n’y a vraiment rien que l’on puisse faire, si c’est tous se dépêcher de rendre le web totalement inutilisable avec IE. C’est le plus grand service que l’on puisse rendre à des andouilles certifiées Micro$oft qui ne veulent faire aucun effort.

  18. Lu sur bashfr :

    – A quoi sert IE?
    – A télécharger Firefox.

  19. http://covoiturage42.fr/

    non non non, une intro en shockwave !!!! plutot que de mettre un p##?##tain de faire le test du nav, ils devraient mettre un lien textuel sur la page d’accueil a moins qu’il n’y en ait pas pour cause de flash programming non interoperable w3c ??!

  20. @J:

    le problème ce n’est pas cette intro en Flash qui pue, surtout que du Flash y’en a pas sur le site, donc ne pas avoir Flash n’est pas vraiment handicapant sur ce site.

    Le problème, je te laisse le découvrir en allant sur ce site avec n’importe quel navigateur Web, sauf Firefox et IE. Essaie par exemple avec Opera, Konqueror, Epiphany, Arora, w3m, links, Dillo, wget, telnet..

  21. ben justement j’y suis alle avec dillo !
    et parce que justement ils ont prefere mettre un lien test nav plutot que de se conformer au w3c, que ca ne marche pas !!! sous dillo…

    l’affichage du source montre que l’intro est en flash, qu’il n’y a pas de lien sur leur page d’accueil, qu’il y a juste ce lien test nav !!

    une page interoperable w3c doit s’afficher correctement sur tous les nav compatibles meme si la mise en page css/css2 n’y est pas conforme, c’est le contenu qui importe !!

  22. @ Grunt
    il y a mieux ! essaie par exemple avec IE8… X-D

  23. http://covoiturage42.fr/accueil.php

    j’ai utilise ffx pour passer leur intro, et avoir cette page d’accueil qui elle s’affiche bien avec dillo !!
    les programmeurs de ce site n’ont non seulement pas reflechi une seconde mais n’ont meme pas teste leur logique avec un nav textuel !!!

  24. C’est quoi Internet Explorer… connaît pas… 😉

    J’ai connu un Internet Explorer 3 … puis 4 …
    Mais ils ont arrêté après, non ? XD

  25. Pour les entreprises ayant des applications marchant sous IE6, pourquoi elles n’utilisent pas l’extension IE tab de FF ? Résultat pour le web: FF, pour les applications nécessitant IE, l’extension fait tourner IE6 dans FF. On peut faire alors un passage en douceur sur quelques années, il suffit de donner la liste des sites intranet nécessitant IE6.
    Après je suis d’accord avec Grunt et Hybrid Son Of Oxayotl, c’est les règles du W3C, qu’il faut respecter pas celle de FF qui est des fois le laboratoire de ces futures règles (les -moz-***). Dommages la balises audio et video ne sont qu’en version brouillon 🙁

  26. Ça ne choque personne ces deux phrases :

    « Ceux qui se souviennent de l’époque qui a précédé MS-DOS et Microsoft Office se rappelleront l’absence totale de standard qui rendait virtuellement impossible l’échange de documents avec quiconque n’utilisait pas le même système que vous. Je maintiens que leur monopole dans ce domaine a produit des effets bénéfiques pour tous. »

    D’abord c’est toujours plus ou moins d’actualité (aucune suite bureautique n’est 100% compatible avec celle de MS) et donc on ne peut pas échanger avec quiconque sans risque de surprise, notamment parce que MS Office ne sait pas générer de PDF et ne publie pas ses formats de fichier. Ensuite il nous explique que le monopole c’est bien alors que justement au sujet d’IE il va nous dire plus loin que c’est mal !!!

    Mon dieu, les standards, les standards, il n’y a que ça de vrai, mais des standards ouverts. C’est aussi ce qu’il nous dit plus bas en citant le W3C :

    « En publiant des standards ouverts (non propriétaires) pour les langages et les protocoles du Web, le W3C ambitionne d’éviter la fragmentation du marché et la balkanisation du Web »

    Il suffit de remplacer les mots qui vont bien pour s’attaquer au sujet de la bureautique, ou de n’importe quelle autre utilisation de l’informatique d’ailleurs. En bref, l’article a manqué de généraliser son raisonnement et d’en tirer la seule conclusion qui s’impose : l’informatique enferme ses utilisateurs dans ses outils et formats fermés, ce qui a pour conséquence perte de temps et perte d’argent pour tous les utilisateurs quels qu’ils soient. Ouch !

  27. > « S’accomoder »

    N’écrit-on pas « s’accommoder » ?

  28. Internet Explorer : un casse-tête pour les designers Web

    Framablog publie la traduction d’un billet de Chris Berry sous le titre : Internet Explorer : un casse-tête pour les designers Web. Il y reprend des vérités bien connues des designers Web, notamment sur l’histoire des navigateurs Web, et……

  29. Grunt a dit :

    "La domination de IE sur le marché… ET le fait que Firefox soit présenté quasi-systématiquement comme l’alternative à choisir, posent un problème.
    Les sites Web sont maintenant écrits pour fonctionner avec IE et avec FF […] En conséquence, les utilisateurs d’autres navigateurs Web sont parfois emmerdés."

    Je ne suis pas d’accord : un butineur basé sur WebKit serait inutilisable aujourd’hui s’il n’y a avait pas eu Firefox.
    Firefox a permis à WebKit d’émerger beaucoup plus facilement.
    Au final l’apport de Firefox est largement positif (même si anéfé "fonctionne avec Firefox" n’égale pas "conforme aux standards" in fine)

  30. @antistress:
    Oui, on peut utiliser Webkit ou alors IE, maintenant? Avant on ne pouvait utiliser QUE IE.
    Donc, c’est un progrès.
    ça serait mieux de pouvoir utiliser n’importe quel navigateur… et c’est le reproche que je fais aux webmasters: conseiller systématiquement Firefox et ne tester leurs sites que sur Firefox et IE.

  31. Merci pour cette traduction. Je cherchais justement un texte qui explique ça en français.

    J’ai une proposition pour faire diminuer IE sur les ordis persos. Si vous avez un site web (ou un blog), vous pouvez détecter le navigateur de l’usager. Si c’est IE (ou IE6), la page qui s’affiche propose au lecteur d’installer autre chose.

    http://www.guideduvin.com/meurs-ie

    Ce code HTML ou PHP pour pousser IE vers la sortie est déjà en place sur certains sites. Il n’alourdit pas le chargement des pages.

    Copiez-le et adaptez-le !

  32. Antistress > "Firefox a permis à WebKit d’émerger beaucoup plus facilement"
    Carrément pas. C’est d’une part Konqueror qui a fourni le code de base, ensuite Apple qui s’est bougé, et enfin Microsoft puisqu’ils ont montré par a+b à Apple qu’il valait mieux ne pas leur faire confiance.

    Sinon concernant l’article "Ce dessin de Martin Vidberg illustre bien la situation actuelle des navigateurs."
    Pas vraiment, car Safari est bien devant Opera et Chrome. Chrome est même un peu devant Opera, et vu le temps depuis lequel ce dernier existe, c’est plutôt à lui que je mettrais des rames. Mais bon, en gros le dessin est assez juste.

  33. @Félicien Breton:
    La discrimination, c’est pas gentil, que ce soit contre IE ou contre un autre navigateur.

    Développer son site Web en tenant compte uniquement des standards c’est bien mieux: à charge pour l’internaute d’avoir un navigateur correct. Et si il apprécie l’affichage que donne IE, c’est son choix..
    Il suffirait juste de virer ces "IE hacks" qu’on trouve à foison dans les pages Web et dans les feuilles de style.
    Framasoft pourrait montrer l’exemple?
    Avec un message informatif: "Ce site respecte scrupuleusement les standards. S’il s’affiche mal, c’est votre navigateur qui fonctionne mal, nous vous conseillons de le mettre à jour et d’en changer."
    Point final.

  34. L'origine du mal

    " En effet si Internet Explorer ne s’était pas retrouvé d’office dans tous les ordinateurs sous Windows (obligeant toute substitution à un acte engagé de téléchargement), nous n’en serions pas là. "

    J’aurais pas fait le même constat de départ.
    En effet, on est quand même bien content de trouver un navigateur dans un système, ça fait partie des applications de bases; le problème serait plutôt:

    Si Windows ne s’était pas retrouvé d’office dans tous les ordinateurs, nous n’en serions pas là.

  35. @kenny (& Grunt)
    J’ai peut être pas été clair.
    Kenny, je vois pas ce que l’historique de WebKit vient faire ici. Aujourd’hui c’est WebKit que tu retrouves dans KDE, GNOME, Xfce et MacOS.
    Ce que je veux dire c’est que WebKit a, selon mon expérience, une moins bonne tolérance que Firefox aux sites pas hyper-conformes aux standards.
    Et que si Firefox ne l’avait pas précédé, obligeant les dev web a revoir un minimum leur code qui était largement orienté IE, WebKit rencontrerait beaucoup d’incompatibilités sur le Web et les devs de WebKit devraient consacrer beaucoup de temps à rendre leur moteur "tolérant".
    Or une grande part de ce travail n’est pas nécessaire aujourd’hui du fait du chemin tracé par Firefox.

  36. @Grunt,
    Souvent l’internaute sous IE n’a rien choisi.
    Nos deux messages sont très similaires. Le mien comporte en plus un lien vers une alternative (Firefox).
    La discrimination que je pratique se fait à l’affichage : le message n’est vu que par les mauvais navigateurs. En effet je ne vois aucune raison d’importuner les usagers sans IE.
    Soyons gentils avec les gens, pas forcément avec les firmes…

  37. @Félicien Breton:
    Tant que tu ne refuses pas l’accès, tout va bien ;+)

    Mais si, l’utilisateur de IE a choisi. Il a choisi d’accepter le CLUF de Windows, il a choisi de ne pas s’informer avant d’acheter, il a choisi de prendre le premier navigateur qui lui tombe sous la main.

  38. Il n’y a qu’IE6 qui soit un "mauvais" navigateur. IE7 et IE8 sont des navigateurs corrects, même si ils ne sont pas "en avance" ni véritablement innovant par rapport aux autres navigateurs. Quand IE6 est sorti, c’était (de loin) le meilleur navigateur. Les sites demandaient d’utiliser IE, pas NetScape, surtout pas NetScape. Les temps ont changé, contrairement aux gens qui ont gardé le même navigateur…

    S’il était possible de supprimer totalement IE6 du marché, Microsoft serait "remis à flot", mais le problème est que les gens ne peuvent/veulent/savent pas mettre à jour leur navigateur. IE6 marche, pourquoi prendre le risque de changer ?

    Après, c’est au développeur web de s’adapter. Quand dans quelques années, des gens utiliseront toujours FireFox 2, qui déjà aujourd’hui est limite, (parce que leur version de Windows ne supportera pas FireFox 3, parce qu’ils ne savent pas comment installer une mise à jour, …) que ferons-nous ?

    Et bien si cela concerne 5% des gens, on se débrouillera pour qu’ils puissent voir le site quand même, même si on râlera sur eux… Idem pour IE8 quand IE9 ou 10 sera sorti…

  39. @FremyCompany:
    Pourquoi ce serait au webmaster de modifier son site pour s’adapter à un mauvais navigateur?
    Si tu es myope, tu demandes aux gens d’écrire plus gros, ou bien tu mets tes lunettes? Tu mets tes lunettes.

    Sur le Web, c’est pareil: je ne vois pas pourquoi se "débrouiller" pour que 5% de la population qui utilise une technologie dépassée puisse avoir accès à une information.
    C’est un raisonnement commercialement juste si ces 5% rapportent de l’argent à l’éditeur du site, mais c’est tout.

    Pourquoi se faire chier pendant des heures et ralentir le développement du Web à cause d’une poignée de gens qui ont envie d’utiliser un navigateur techniquement mauvais?

  40. En même temps le web a été conçu pour transporter de l’information, donc en grande partie du texte, pas la mise en forme.
    Donc que l’utilisateur se ramène avec IE6 ou tout autre navigateur peu moderne, il aura accès à l’essentiel. Si tant est que le concepteur du site n’a pas rempli sa page avec un tas de script inutiles et requérant des plugins propriétaires disponibles sous un nombre limité de configurations.
    Mais à ce moment là, ce n’est plus vraiment un site web..

    (oui, faut bien chipoter de temps en temps :p)

  41. @Ju,
    Ce n’est pas chipoter. Le web c’est premièrement que tout navigateur puisse lire (le contenu). La mise en forme est secondaire.
    Pour que tous aient accès à l’info on évite Flash et on sert ce qu’on peut, même à IE6 ou Lynx.
    Moins de développement, plus de lecteurs ;-|

  42. Comme dans toutes les discussions sur les navigateurs et leur compatibilité avec les standards, 90% des intervenants sont pour les navigateurs "alternatifs".
    Désolé de vous "agresser", mais sur mon site, comme sur la plus grande partie des sites grand public, vous ne représentez que 20%.

    Votre comportement anti Microsoft, plus précisément anti MS Internet Explorer et plus particulièrement la version 6, prouve au moins deux choses :
    – Vous avez en grande partie raison et cette discussion en est la preuve : Microsoft ne respecte pas les standards qu’elle n’a pas elle-même mis en place.
    – La deuxième chose, et c’est là que je suis prêt à partir en croisade contre les anti-tout (MS, FF, IE, …) : vous ne respectez même pas le visiteur qui vous fait l’honneur de venir sur votre site et vous permets de gagner votre vie, d’augmenter votre audience et votre notoriété ou simplement de vous exprimer face à un auditoire !

    Si votre invité veut venir chez vous en 2CV ou en 207, il doit être libre de choisir lui-même. Mais au fait, vous n’iriez tout de même pas à lui refuser le couvert sous prétexte qu’il est venu avec sa femme, qu’elle est plus belle que la vôtre et que vous êtes jaloux ??