Ce que Google sait de vous… parce que vous le lui donnez

Classé dans : Dégooglisons Internet, G.A.F.A.M. | 16
image_pdfimage_print

Le bref article traduit ci-dessous ne fait que réunir et rassembler commodément des liens vers des ressources qui ne sont nullement secrètes. C’est au contraire tout à fait ouvertement que Google met à votre disposition ce qu’il sait de vous, il vous suffit de rechercher dans les paramètres de votre compte Google (mmmh car vous en avez encore un n’est-ce pas  ?).

Vous vous demandez sans doute alors pourquoi un article du Framablog vous invite à cliquer sur les liens… Google, alors que nous sommes engagés dans une campagne à long terme pour vous inciter à vous déprendre de son emprise. Disons que c’est une façon rapide et frappante de prendre conscience de ce que nous sommes devenus pour cette entreprise  : des données monnayables. C’est aussi une façon de découvrir que non seulement vous pouvez désactiver les fonctionnalités les plus intrusives, mais que vous pouvez même récupérer toutes les données que vous avez généreusement données à Google (voyez le 6e lien) avant de supprimer votre compte  !

Faites connaître autour de vous ces quelques liens, en particulier à ceux qui par simple ignorance ou par indifférence ne voient pas pourquoi ils devraient s’efforcer de renoncer peu à peu à Google, à ses pompes et à ses œuvres (oui je sais, Amazon, Apple, Facebook et d’autres sont sur les rangs aussi mais ils ne perdent rien pour attendre).

Article original sur le blog de Cloudfender 6 links that will show you what Google knows about you

Six liens qui vont vous montrer ce que Google sait de vous

Vous voulez savoir tout ce que Google sait sur vous  ? Voici 6 liens qui vont vous montrer certaines des données que Google possède sur vous.

1. Découvrez comment Google vous voit

Google tente de créer un profil de base de vous, selon votre âge, votre sexe, vos centres d’intérêt. C’est avec ces données que Google vous «  sert  » des annonces pertinentes. Vous pouvez examiner la façon dont Google vous voit ici  :

https://www.google.com/ads/preferences/

2. Découvrez l’historique de votre géolocalisation

Si vous utilisez Android, votre appareil mobile peut envoyer à Google des informations de géolocalisation et de vitesse de déplacement d’un point à l’autre. Vous pouvez voir l’historique complet de vos «  positions  » et les exporter ici  :

https://maps.google.com/locationhistory

3. Découvrez l’intégralité de votre historique de recherches Google

Google enregistre jusqu’à la moindre recherche que vous faites. Par-dessus le marché, Google enregistre toutes les pubs Google sur lesquelles vous avez cliqué. L’historique est à votre disposition ici  :

https://history.google.com

4. Découvrez tous les appareils qui ont accédé à votre compte Google

Si vous craignez que quelqu’un d’autre ait pu utiliser votre compte, vous pouvez trouver la liste de tous les appareils qui ont accédé à votre compte Google, leur adresse IP et leur emplacement approximatif  :

https://security.google.com/settings/security/activity

5. Découvrez toutes les applications et les extensions qui ont accès à vos données Google

Ceci est une liste de toutes les applications qui ont tout type d’accès à vos données. Vous pouvez voir le type exact de permissions accordées à l’application et révoquer l’accès à vos données en suivant ce lien  :

https://security.google.com/settings/security/permissions

6. Exportez l’ensemble de vos données de Google

Google vous permet d’exporter toutes vos données  : marque-pages, courriels, contacts, fichiers du «  Drive  », informations de votre profil, vos vidéos YouTube, vos photos et encore davantage  :

https://www.google.com/takeout

desactiverAnnonces.png

Tiens et ces options, vous les aviez repérées aussi, vous  ?

captureSupprimerGooglePlus.png

Bon ça c’est fait. Par petites étapes, on va finir par y arriver  !

Goofy

je lis des livres et mange des nouilles.

16 Responses

  1. SgtPépère

    Et surtout, ne pas cliquer sur tous les boutons activer si on n’a aucune info de base.

    Parce que, en cliquant sur les différents liens, et en ne voyant rien, on serait bien tentés d’activer les services pour voir ce que Google cache. Ce qui serait une erreur, non ?

  2. Oh, je me suis fait supprimer mon commentaire précédent.

    J’y disais:

    J’ai demandé à Google Takeout de me créer des archives pour rappatrier des données. Ils m’ont envoyé les liens par email, ils ne fonctionnent pas.

    Je voulais donc rajouter:

    Je réessaie aujourd’hui, il faut en fait passer par le lien « général » (et non par le lien direct vers les 2 archives fournies dans le mail). Et là ça fonctionne.

  3. Intéressant tous ces liens, merci. 😉

    Ceci étant dis pour moi c’est le néant google ne trouve rien.

  4. Marie-Odile

    Bonjour,
    Tous ces trucs-là c’est vrai aussi pour tous les élèves à qui on a créé des comptes Google docs, Google drive, Google machin, pour faciliter la communication ?
    Google sait tout sur eux depuis leur entrée en 6ème ?
    Non, mais ce n’est pas vrai, n’est-ce pas ?

  5. AucuneImportance

    Page intéressante.

    Il serait intéressant de compléter (commentaires?) chaque point pour indiquer comment éliminer ou atténuer la collecte d’information.

    On aurait au final, un kit de « nettoyage google »…

    Je commence (sans garantir l’efficacité totale hein):

    Premier point :

    * installer ghostery et autre bloqueurs (adblock évidemment) ??

  6. C’est en effet intéressant pour les gens.

    Donc, ils peuvent rapatrier leurs infos. Mais à mon avis, il restera toujours une copie chez Google (sur leurs serveurs) que les gens ne peuvent pas supprimer. Je me trompe peut-être.
    Je ne pense pas que le droit français de rectification ou de suppression des données par l’intéressé (loi informatique et liberté) soit applicable chez Google et les autres. C’est déjà du vent chez nous.

  7. Clément

    Bonjour,
    En effet page intéressante car je n’avais pas « connaissance » d’un des liens présenté.

    Pour ma part, j’utilise Firefox en continu sans compte google perso. Dans mon travail, je dois en avoir un. Ce que je fais, c’est que mon compte est ouvert (gmail, agenda…) mais dans chromium (je ne voulais pas chrome). Ce qui limite grandement les traces puisque tout le reste passe par Firefox.

    Ce n’est pas très pratique mais au moins, j’ai limité la récup d’info.

    Bonne soirée.

  8. Karl-Groucho D.

    Ah ah ! Le zinzin, signé Gogol, me demande mon @dresse Mél. Non mais ça va pas ?
    De toute manière, je n’use de Gogol que quasi « contraint et forcé ». Normalement, boycott.

    Pour les recherches, Startpage.

    K.-G. D.

  9. J’ai sorti un vieil ordi sur lequel je n’avais pas installé mes trucs anti-pub habituels (parce que sinon Google ne sait rien). Alors…

    Centres d’intérêt
    Alimentation et boissons -> non
    Banque -> non
    Films d’action et d’aventure -> oui
    Finance -> non
    Humour -> oui
    Hygiène et articles de toilette -> non
    Industrie musicale -> non
    Informatique et électronique -> oui
    Jeux d’aventure -> non
    Jeux de tir -> non
    Jeux vidéo et informatiques -> non
    Jouets -> non
    Livres et littérature -> non
    Marketing et publicité -> non
    Musique est-asiatique -> non
    Musique pop -> non
    Rap et hip-hop -> non
    Reggaetón -> non, je ne sais même pas ce que c’est
    Rock -> non
    Réseaux sociaux -> non
    Smartphones -> non
    Soins du visage et du corps -> non
    Vidéo en ligne -> non
    Vélos et accessoires -> un tout petit peu
    Émissions de télé-réalité -> non

    Intéressant qu’il n’y ait pas de porno dans la liste. Il faudra que je la montre à ma copine. Elle va se marrer.
    Est-ce que pour vous Google trouve mieux vos centres d’intérêt ?

    P.S.: c’est pas parce que je cherche « figue bien épilée » que je cherche de la bouffe ou des produits de soins du corps.

  10. Je rebondis sur les compte Google à l’Education Nationale … il doit y avoir déclaration préalable à la CNIL pour tout fichier et dérivés associant le nom d’un élève à un quelconque renseignement …
    Utiliser un compte google en classe est une solution aberrante car tous les établissements sont censé être dotés d’un ENT avec adresse mel. Si ce n’est pas le cas, contacter le service informatique du rectorat concerné qui devra faire le nécessaire … ne serait-ce qu’un squirelmail local.

    Cdlt
    Gildas

  11. -> Installer Ghostery <-
    Google n’a visiblement pas connaissance de mes centres d’intérêt depuis que j’ai installé cet add-on.

    Me reste plus qu’à avoir un truc du genre sur mon téléphone, Google m’a assez bien cerné à partir de lui…

  12. je suis complétement ignare en Internet et découvre par hasard framablog par ce que je dois prendre un rdv avec Framadate. Question idiote: actuellement je peux utiliser quoi à la place de Google pour faire des recherches/requêtes internet ?

  13. électronLIBRE

    excellente publication que vous avez faite là ! J’ai pu recadrer un peu tout et surtout modifier encore mon mot de passe puisqu’il semblerait qu’il y ait eu une tentative de connexion par un appareil inconnu … Du coup, je surveillerai d’un peu plus près le point 4 🙂
    Merci à vous !

  14. emeraude

    yan, tu peux essayer ixquick ou duckduckgo. (celui que j’utilise quotidiennement, et qui propose des fonctionnalites vraiment tres interessantes)

  15. yan : Duckduckgo (http://ddg.gg) est très bien et a des fonctionnalités pratiques (ex.: !wfr {mot-clés} fait une recherche directement sur Wikipédia français). Si tu cherches un logiciel libre, en revanche, tu peux utiliser Searx (http://searx.me) qui est un meta-moteur que Framasoft prévoit installer de son côté pour aider à dégoogliser interner. En gros, ça te donne des résultats tirés de Google et d’autres moteurs de recherche, sans que tu sois en contact direct avec eux. Comme tes recherches sont confondues avec celles de tous les autres utilisateurs de searx, ça permet d’éviter de se faire profiler.

    Duckduckgo et searx ont tous deux comme principe de ne pas tracker leurs utilisateurs, mais dans le cas de searx, on peut vérifier s’ils tiennent leur promesse en vérifiant le code source 🙂

    En passant, attend-toi dans les deux cas à perdre les avantages du profile que Google t’as soigneusement tracé : les résultats de tes recherches seront en fonction de ce que tu tapes plutôt qu’en fonction de qui tu es, ce qui peut donner des résultats moins précis que ce que tu avais avant.

  16. Très bonne liste, très instructive!

    Et on pourrait également citer Google +, qui souhaitait obtenir de ses inscrits des informations démographiques ou autres…. Il est connu que google envie facebook pour la base de données que celui-ci a obtenu et a tenté de développer la sienne, tant bien que mal, car pour le moment Google + ne décolle pas vraiment… enfin à part quand Google « oblige » ses inscrits sur gmail à obtenir un compte Google+…

    De plus, sous prétexte de vouloir donner des résultats de recherches plus pertinents et géolicalisés aux internautes, Google pousse les entreprises à notifier leur adresse afin que celles-ci puissent apparaitre dans les premiers résultats de recherches.

    En bref, Google veut tout savoir et fera tout pour l’obtenir!