Dégooglisons saison 3 : 30 services alternatifs aux produits de Google & co

image_pdfimage_print

6 nouveaux services et une annonce majeure pour attaquer la 3e – et dernière – année de notre (modeste) plan de libération du monde… De moins en moins modeste : déjà trente services à ce jour !

Après Framinetest (qui montre que les libristes ont déjà répondu à l’édition « éducation » de Minecraft/Microsoft), Framemo (le petit outil pratique pour collaborer sur des idées), les mises à jour de Framacarte, Framacalc, Framapad, Framapic, Framasphère, Framemo, et d’autres… on aurait pu croire que notre été était déjà bien rempli.

Mais non. Il nous fallait fêter ces deux ans avec de nouveaux services. OK. Chiche !

2 ans : la route est de moins en moins longue…

Nous l’avions annoncé dès le départ : Dégooglisons Internet, c’est proposer une trentaine d’alternatives aux services de Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft sur trois ans. Une dizaine de services par an entre octobre 2014 et octobre 2017 (à une vache près, hein), afin de montrer que des alternatives libres et éthiques existent, et qu’on peut reprendre le pouvoir sur nos vies numériques.

D’emblée, nous pensions que c’était un but impossible. Alors on s’est dit qu’en visant les étoiles, on attendrait peut-être la lune… Que nous ferions de notre mieux, parlerions d’empouvoirement numérique et que ce serait déjà pas si mal. Sauf que… avec votre aide, vos dons, vos partages, vos participations et soutiens : nous sommes en train d’y arriver ! La mayonnaise prend, vous nous suivez dans cette belle aventure. Soyons francs : nous en sommes les premiers surpris-e-s. Et les dernièr-e-s à se plaindre, même si cela représente un travail monstrueux.

Maintenir et mettre à jour l’existant, l’améliorer, assurer les nombreuses demandes de support, d’interventions, et d’entretiens… cela laisse peu de temps pour tester, contribuer aux nouveaux services et les préparer ! Même pas peur, on va quand même le faire.

C’est qui les entreprises les plus riches… ?

Car les enjeux sont énormes : grâce à nos données, aux petits bouts de nos vies numériques (et de nos intimités) qu’ils récoltent, les GAFAM sont désormais le top cinq des entreprises les plus puissantes du monde. Ce ne serait rien si leur situation de monopoles n’imposait pas l’enfermement de nos communications, l’extraction de nos données et l’emprise sur nos comportements.

Voilà pourquoi, comme l’an dernier, nous avons décidé de vous proposer une semaine de dégooglisation. Afin de créer l’événement, six nouveaux services vont vous être présentés tout au long des prochains jours. Nous parlerons aussi de notre projet qui vise à essaimer cette initiative, recomposer des chaînes de confiance (transparentes et solidaires) et de ne pas mettre toutes vos données dans le même panier (même pas le nôtre).

Le sujet de la concentration des données et de la surveillance qu’elle permet est d’ailleurs au centre de toutes les attentions en ce moment, puisque c’est aujourd’hui, par un heureux hasard, que sort l’ouvrage de l’ami Tristan Nitot « Surveillance:// » chez C&F éditions.

Une semaine événement, l’avant-dernière donc, pour que vous puissiez en parler autour de vous, partager sur vos réseaux et sensibiliser votre entourage à cette hygiène de vie numérique qui nous semble essentielle à une société ouverte.

5 nouveautés, car la voie est de plus en plus libre !

Le Libre propose des alternatives aux services propriétaires des GAFAM. Tout comme les initiatives de l’agriculture biologique et/ou solidaire (les AMAP, le local, etc.) proposent des alternatives aux Hyper-MacDo-Monsanto-Bayer… Mais une alternative n’est pas un concurrent ni une copie carbone. Ce n’est en effet pas toujours aussi joli, facile ou confortable. Quand on se met au bio, il faut savoir renoncer aux fruits calibrés et brillants, aux tomates au mois de décembre ou au jambon bien rose sorti de l’emballage. Mais le goût et la saveur sont tellement meilleurs !

Pour les services Web, c’est un peu pareil. Vous n’y trouverez pas les mêmes choses, l’accès y est parfois plus rude, il y a des expérimentations qui ne sont pas tout à fait mûres : mais on sait pourquoi on choisit telle solution alternative plutôt que telle autre. Nous n’entendons donc rien révolutionner : nous voulons simplement montrer des outils qui existent, qui ont été développés par de formidables communautés, qui les mettent à libre disposition pour que vous puissiez reprendre le pouvoir sur vos vies numériques. En fait, nous montrons simplement qu’un autre Internet est possible, et qu’il ne tient qu’à vous de vous en emparer.

Nous savons que nos actions trouvent de l’écho auprès de vous. Il nous suffit de tenir un frama-stand quelque part pour recevoir des encouragements et des remerciements. Et ça, c’est bien mieux qu’un cocktail de vitamines !

 

Le travail de deux ans... et des poussières.
Le travail de deux ans… et des poussières.

Basta les promesses, soyons concrets ! Cette semaine, vous pourrez découvrir, tester et adopter :

  • Framalistes (lundi 03 octobre, aujourd’hui !) : cet outil qui repose sur le logiciel Sympa vous permettra de créer vos listes de diffusions, d’échanger des emails et de quitter Google Groups !
  • Framanotes (mar 04 octobre) : installez les applications Turtl, connectez-les à notre serveur pour créer, conserver et chiffrer vos notes, images, fichiers, marque-pages sur des tableaux… voire les partager avec d’autres ; et ainsi quitter en groupe Evernote !
  • Framaforms (mercredi 05 octobre) : basé sur Drupal et Webforms, il vous permettra de créer rapidement des formulaires pour votre doctorat, vos contributeurs ou votre site Web sans livrer les réponses des participants à Google Forms.
  • Framatalk (jeudi 06 Octobre) : avec Jitsi Meet installé sur nos serveurs, vous pourrez créer en deux clics une conversation audio ou vidéo, voire une conférence (si votre connexion le permet) et vous défaire peu à peu de Discord ou du Skype de Microsoft. L’affreux verbe « skaïper » deviendra enfin un mauvais souvenir.
  • Framagenda (vendredi 07 octobre) : nous avons amélioré pour vous le code de l’application « calendar » de ownCloud/Nextcloud, afin que vos agendas, contacts, rendez-vous, et plannings puissent être affichés, devenir publics, semi-publics ou complètement privés… Fini l’espionnage par Google/Apple/Microsoft Agenda.

MyFrama et les CHATONS : pas question de vous framasoftiser

Il est une demande qui nous revient régulièrement :

« Pourquoi ne pas créer un compte unifié Framasoft ? Comme chez Google (oui, hein, ça part pas au top), un seul compte qui permet de retrouver et de profiter de tous ses framachins ? »

C’est ce qui s’appelle du SSO (pour single sign on, car s’il n’y avait pas un peu d’anglais on s’ennuierait). Notre problème avec le SSO, le compte unifié, est multiple :

  • Cela crée une vulnérabilité, une cible parfaite à attaquer pour les malveillances publicitaires, frauduleuses ou étatiques (single point of failure – et après on arrête avec l’anglais ^^).
  • C’est techniquement hyper laborieux et coûteux à mettre en place (chaque service proposé par Framasoft utilisant des technologies et langages différents).
  • Tout ceci induirait un bond de croissance pour Framasoft, qui y perdrait son identité. D’une bande de potes qui fait de son mieux pour faire de l’éducation populaire et du libre, nous deviendrions un prestataire de services en mode « entreprise-clients »… et ce n’est carrément pas dans notre ADN ;)
  • Cela pourrait faire de l’ombre aux solutions vers lesquelles Dégooglisons Internet veut vous mener : des hébergements mutualisés et éthiques de services libres (CHATONS) et l’auto-hébergement (Yunohost / La Brique Inter.net, MyCozyCloud, Sandstorm…)
  • Enfin et surtout, nous deviendrions ce que nous combattons : un nouveau silo de données, une concentration de pouvoir informationnel.

myframa une solution à la saturation

MyFrama, c’est notre réponse au framabazar. Elle vous sera proposée le lundi 10 octobre. Basé sur Shaarli, il s’agit d’un récolteur/trieur d’adresses Web (à la Del.icio.us) que JosephK a bidouillé pour vous afin qu’il classe automatiquement les adresses de nos services que vous y ajouterez. Avec un seul compte, vous pourrez remettre une dose de cathédrale dans ce bazar et retrouver aisément les services que vous utilisez.

Et puis le mercredi 12 octobre marquera l’acte de naissance officiel du Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires : les CHATONS ! Annoncé en février dernier, c’est un nouveau travail sur le long terme que nous avons appelé de nos vœux, pour que vous puissiez trouver aisément un hébergement de services libres (dont du mail, oui oui) partageant la même éthique et proche de chez vous.

Les premiers CHATONS sont prêts à faire ronronner vos internetz, et nous serons fiers de nous ranger parmi eux, en tant que simple membre de ce collectif qui peut évoluer et être forké, comme un logiciel libre !

Framasoft grandit, mais pas trop (micro-bilan)

C’est peu connu, mais au moment où nous avons lancé Dégooglisons Internet, Framasoft était sur le point de fermer. Épuisement des membres, épuisement des ressources (nous n’avions plus de sous !)… nous avons préféré lancer un beau projet quitte à exploser en plein vol plutôt que de finir sur les rotules.

Extrait de la toute première conférence « Dégooglisons Internet », juillet 2014, aux RMLL de Montpellier.

Vous comprenez maintenant pourquoi nous avions du mal à croire qu’on y arriverait. Mais voilà : Dégooglisons Internet a re-mobilisé les énergies en interne, nous donnant un grand coup de fouet ! Ce projet vous a sans doute aussi parlé puisque vous nous avez soutenus, vous l’avez partagé, vous vous en êtes emparé au delà de nos plus folles espérances ! Plus encore, il a touché le grand public, il a été reçu cinq sur cinq en dehors de nos habituels cercles de libristes.

En deux ans, nous sommes passés de deux à cinq permanent-e-s (nous sommes en train de pérenniser et consolider les contrats les plus précaires) et venons de prendre en CDD Thomas, qui a passé son stage de fin d’études sur Framagenda. Nous avons aussi accueilli de nouveaux membres bénévoles, pleins d’énergie et d’idées, pour nous aider à encaisser le choc.

Ces énergies sont indispensables pour répondre à vos (légitimes) attentes et réussir à dégoogliser Internet. Pour autant, nous ne voulons pas devenir le little big brother des internets : notre (et votre) liberté tient aussi à ça. Voilà pourquoi l’association a décidé de modérer cette croissance afin de garder cette mentalité foutraque et enthousiaste qui fait qu’on peut décider d’ouvrir un Framinetest sur une blague et un coup de tête !

La joyeuse équipe se retrouvant sur Lyon pour pique-niquer et Dégoogliser ;)

Aujourd’hui, à un an du gong final, nous pensons que réaliser ce projet fou est réellement à notre portée, sans y perdre notre identité. C’eut été inimaginable sans votre aide, et nous en aurons encore grandement besoin toute cette année. La liberté, vous nous (et vous vous) l’offrez.

Alors, selon ce que vous pouvez faire, pensez à nous soutenir :

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur www.framasoft.org

58 Responses

  1. Bonjour,
    On va tenir un stand dans un salon informatique du côté de Lamballe (22) le 26 novembre. On pourrait compléter le stand par « Degooglisons internet » ou y faire une conf. Soit vous pouvez venir,soit on pourrait essayer de le faire nous même. C’est de la vulgarisation informatique,je pense que c’est typiquement le lieu. Avez-vous de la doc,des affiches ? Ou on prend ce qu’il y a sur le site ?

    • Bonjour !

      Nous avons des fichiers à imprimer, mais aussi des flyers, et parfois même des bénévoles qui viennent se déplacer.
      Le mieux serait de nous faire un petit mot directement sur https://contact/framasoft.org , comme ça nous pourrons voir tout cela avec vous.

      En attendant, tout ce que l’on propose est Libre (sous licence CC-BY-SA, sauf si une autre licence est précisée), donc n’hésitez pas à vous servir, par exemple sur https://degooglisons-internet.org/medias 😉

    • Marc Tapages

      Bravo pour toutes ces initiatives, et longue vie aux framatrucs !

  2. Bonjour,
    Juste un autre point de vu sur la « solution » SSO. Tous les Framatrucs sont vraiment de très bons outils que j’installe sur un serveur dédié que je gère pour une association afin des « décharger » les serveurs de Framasoft et d’être indépendant. Pouvoir disposer d’une authentification unique serait un réel avantage pour une structure associative. Il faudrait créer un service d’authentification unique afin que chacun puisse le mettre en place mais sans le mettre en production chez Framasoft 🙂

    • Regarde des solutions de portail SSO comme Vulture ou LemonLdap::NG. En disposant de ton propre serveur, c’est plus ‘simple’ à mettre en œuvre.

      • Dommage que je ne sois pas capable de faire ça tout seul ….

      • Pour le sso le seul truc complet qui puisse tout fédérer en s’adaptant aux différentes techniques ce serait wso2 Identity Server.
        C’est totalement open source et même la formation est disponible sur leur site wso2 training.

    • Bonjoour,
      Dans le même cas, je travaille dur et bénévolement pour faire entrer le libre dans un Centre Social et Culturel à Aix-en-Provence. Nous commençons à utiliser les outils Framasoft et d’autres logiciels libres (Linux pour le srveur web, Phenix por l’agenda partagé et Dolibarr pour l’ERP). A terme, nous envisageonsune journée « FramaDay » pour faire connaitre ces technologies et cet état d’esprit. Pourrions-nous nous rassembler pour créer un réseau social « social » ?

  3. J’ai vu qu’il y a pas mal de doc déjà sur le site. En faisant une aspiration du site ça devrait le faire (le Wifi risque fortement d’être saturé et de saboter la conf.)

  4. Vous êtes tous des légendes 😃

  5. Vous êtes magnifiques ! Merci pour tout ce que vous faites !

    Ce que j’aime particulièrement c’est qu’à chaque fois que vous mettez un service en ligne vous enrichissez par la même occasion le projet mère. Le thème Shaarli que vous avez réalisé est superbe 🙂 Bravo ! Longue vie aux C.H.A.T.O.N.S. !

  6. Je ne sais pas exactement où signaler ça, mais on dirait que les balises abbr sont ignorées par framanews (ou tiny tiny rss ?). Je lisais initialement ce contenu sur framanews et il manquait des bouts de texte. Après relecture il s’agit donc des OK, SSO, etc.

    Étrange…

  7. À la personne qui a laissé un commentaire parlant de Framagenda : ton commentaire était dans les spams… et j’ai malencontreusement supprimé ton commentaire avec les spams (alors que je ne voulais supprimer que les spams)

    Tu pourrais réécrire ton commentaire s’il-te-plaît ? Je suis vraiment désolé 🙁

    Je crois que tu demandais où se cachaient les sources de Framagenda ? On a édité la page d’accueil, il y a maintenant un lien direct vers les sources (https://github.com/nextcloud/calendar).

    • Merci bien 🙂 Quelle différence avec le version de base ?

      • Comment ça la version de base ? De nextcloud ? Bah rien, c’est une appli own/nextcloud, mais c’est notre stagiaire, Thomas Citharel, qui a développé ce qu’il faut dans l’application calendar (et dans le cœur d’owncloud si je ne dis pas de bêtises) pour qu’on puisse avoir du partage public des agendas… ce qui manquait à l’appli calendar pour avoir les mêmes fonctionnalités que google calendar (nonobstant l’intégration très poussée avec les contacts et les mails).

  8. comme dirait le chef des journalistes dans le grand détournement « bravo les gars » !
    continuez comme ça pour dégougueuliser le monde!

    bon, dommage pour le SSO, mais si ça peut vous permettre de faire plusse de services et de passer moins de temps a gérer les failles de sécu, tant pis.

    ah d’ailleurs j’ai tenté de faire adopter framapad à ma belle famille, ça aurait convenu si on pouvait inclure des images dedans. il faudrait y installer quelques plugins etherpad 😉

    • Le problème, c’est qu’avec des dizaines de milliers de pads par instance, l’installation d’un nouveau plugin est très critique (ça peut tout faire péter). On ne le fait donc qu’avec parcimonie et après de multiples tests ;).
      Donc à voir dans l’avenir, mais en attdant nous on insère tout simplement des liens Framapic dans nos pads : https://framapic.org

  9. Simplement merci. Cette zone de commentaire ne serait pas assez grande pour dire tout ce que j’ai sur le cœur…

  10. Vous êtes fantastiques ! C’est impressionnant, bravo !

  11. Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour votre travail ! Vous abattez une tâche titanesque et vous pouvez être fier de vous!

    Je viens de me créer un compte Framanotes* et je n’ai pas réussis à me connecter depuis l’application Android. Quelle adresse faut-il mettre pour le serveur ? En mettant « https://mes.framanotes.org » dans la petite case « Turtl server » (dans la partie « Advanced settings », juste sous le login, dans l’appli), ça ne marche pas. 🙁

    J’ai aussi essayé avec « https://framanotes.org » et « https://www.framanotes.org » et rien n’y fait. Je suis sûr que c’est tout con… 🙂

    (*j’ai déjà voulu m’installer une instance Turtl sans y parvenir, ça correspond à un besoin chez moi depuis longtemps, merci encore!)

  12. merci pour le boulot et le courage d’enfoncer les portes !!! encore un petit effort collégial et on pourra changer le slogan juste en « la voie est libre! » … 😀

  13. Colette Tron

    Félicitations
    Vous êtes les chevaliers non pas de l’apocalypse mais d’un combat historique !
    Et j’espére qu’il y aura des livres e cette’histoire trés bientot, numérique ou pas

  14. Colette Tron

    Félicitations
    Vous êtes les chevaliers non pas de l’apocalypse mais d’un combat historique !
    Et j’espére qu’il y aura des livres de cette’histoire trés bientot, numérique ou pas

  15. ensuite pensez à nous proposer des avions alternatifs à Airbus ou Boeing… pour votre plan (modeste) de libération du monde 😉
    ce sera beaucoup moins cher et compliqué que de faire une alternative aux 225 services de Google, fort de ses 25 000 ingénieurs, qui heureusement prennent du temps pour participer à la communauté Linux, FreeBSD, openBSD…

    juste pour info : http://www.webrankinfo.com/dossiers/google/chiffres-cles

  16. Ben… merci.
    Je suis épatée et j’ai hâte de découvrir et faire découvrir toutes les nouveautés.

  17. Félicitations. Jusqu’au bout. En espérant vous rejoindre un jour.

  18. Longue vie au framamachins!!!!! Je vais enfin me casser de google agenda. Merci pour le taf. je vous aime

  19. Bonjour,

    A quand les donations en bitcoins ?

    • Ce n’est pas prévu : comptablement, pour une asso reconnue d’intérêt générale (donc avec déduction fiscale en France), dont les comptes doivent être certifiés par un commissaire aux comptes, l’intégration des dons en bitcoin serait ajouter beaucoup de complexité (et donc de temps / énergie bénévoles / coût salariaux)… Bref, ce pourrait être contre-productif -_-.

  20. Je n’ai qu’un mot : merci. A peine Framanote mis en ligne je m’inscris, j’installe le client. Que voilà une solution qui m’était inconnue et qui va permettre de me débarrasser de mon compte Evernote.
    « libéré ! délivré !… »

  21. Belle initiative. Next step : rendre les outils un peu plus ergonomiques, histoire qu’on souhaite vraiment les partager autour de nous. Je cherche un remplaçant à Google Maps pour générer des cartes avec des itinéraires et les mettre sur mon blog de voyages.

    Je me suis un peu arraché les cheveux à faire ce boulot sur Framamap malheureusement… :/

    • Félicitations ! Je rebondis sur le commentaire précédent : maintenant que vous avez une impressionnante suite d’outils fonctionnels, quid de la partie ergonomie / design (tant des outils que de l’interface qui les rassemble) ? Avez-vous des ressources en interne sur ce point, ou avez-vous pris contact avec des personnes / écoles extérieures ? C’est un point crucial pour améliorer la diffusion de ces services. On en reparle si vous le voulez !

      • Ha ben voilà, on vous donne la main, vous voulez le bras ! 🙂
        La question est effectivement très importante, mais la réponse sera j’imagine un peu décevante : on fera du mieux qu’on pourra avec les moyen qu’on a (je rappelle qu’on a failli mettre la clé sous la porte il y a tout juste 2 ans). Oui, le design est important, mais non, on a pas de quoi le financer. Donc il faut compter sur les bonnes volontés.
        Pour ce qui est de travailler avec des écoles, on a déjà essayé, et le travail est tres tres inégal (= c’est la loterie), pas à cause du manque de compétences en design, mais à cause du manque de compétences transversales et d’une mauvaise compréhension du fonctionnement du libre (qui se rapproche d’une holocratie, alors que les étudiants attendent une « dictature » avec un chef qui va leur dire quoi faire et un collègue technicien qui va gérer la partie code, etc). On peut y perdre BEAUCOUP d’énergie (et on en a assez peu) pour un résultat proche du néant. Or, on ne peut pas se payer ce luxe.

        • J’ajoute aussi que nous ne développons pas directement les logiciels sur lesquels nous nous appuyons (même si on y contribue beaucoup). Pour la plupart, le travail sur le design serait à faire en amont sur le logiciel source (dans l’exemple de Ramen concernant Framacarte, il s’agirait surtout de bosser avec OpenStreetMap et les développeurs d’uMap).

          La « couche graphique » que Framasoft apporte a juste pour but d’homogénéiser tout ça. Et elle est réduite au minimum autant parce que nous n’avons pas d’expertise en design que parce qu’il faut que ça reste simple à maintenir à jour et à déployer sur la grande diversité technologique des services que nous proposons. (on pousse quand même le vice à déployer des css en javascript pour ça… ça en ferait hurler plus d’un 🙂 )

  22. Françoise Conil

    bonjour,

    Il y a un ‘s’ en trop dans l’url du « forum des bénévoles », la bonne adresse semble être https://framacolibri.org/

    Merci pour toutes vos initiatives

  23. Bringuier Jean-Luc

    Tout simplement bravo

  24. Bonjour
    Merci pour tout ce que vous faites
    Est ce qu’il y aura aussi un service web-mail ?

  25. Un immense merci en particulier pour Framatalk (tant pis pour le nom), qui arrive bien: Firefox Hello n’existe plus et était de toutes façons louche côté vie privée. Quant à Jitsi Meet, leur plateforme fait appel au cloud d’Amazon, alors ce n’est pas du tout une alternative à Framatalk.

    Je vais enfin pouvoir aider des gens à laisser tomber Skype ou autre (Whatsapp aussi?, j’y connais rien). Grâce à vous, le dernier obstacle à l’installation de GNU/Linux (libre pas avec Skype donc) a sauté. Encore merci!

  26. Bientôt des « FramaDays » dans les collectivités/groupes/Gull qui utilisent vos produits ??? Je suis partant pour organiser la première à Aix-en-Provence.

  27. Bien entendu 🙂
    Mais comme on ne peut pas être partout, je pense qu’il vaudrait mieux se rapprocher du projet https://chatons.org (qu’on annoncera mercredi prochain).
    C’est pas de la fausse modestie, on souhaite vraiment que ces problématiques soient portées localement (et ton initiative va dans ce sens 🙂 )

  28. Andréas Livet

    Merci Framasoft pour tout ce que vous faites, c’est vraiment génial de voir cet humble projet se réaliser et devenir de plus en plus important et utile !

    Vous faites fort avec les groups, talk et les formulaires, ce sont vraiment des besoins importants partagé par un bon nombre de groupes, associations etc. Je pense que les serveurs vont vite être pris d’assaut :).

    Étant développeur, ça me donne bougrement envie de filer un coup de main pour améliorer les services et les perfs aussi (pour vous éviter d’avoir à prendre de trop gros serveurs). Je suis sur d’autres projets pour l’instant mais qui sait, je participerai peut-être un jour.

    En attendant bravo à toutes l’équipe et encore merci !

    Andréas

  29. J’adore les Framatrucs.
    Franchement bravo pour ce que vous accomplissez.
    Continuons.

    Julien

  30. Dominique Hébert

    Je suis votre travail depuis plusieurs année et je vous tire mon chapeau pour l’opération « Dégooglisons l’internet »
    Dès que j’ai appris la sortie de Framaliste, je me suis empressé de le tester et d’en parler autour de moi et j’ai hâte de tester tous les autres services dont l’agenda et les contacts (j’ai été effaré de voir tout mes anciens contacts réapparaître comme suggestions sur linked in).
    Encore bravo et bon courage pour la suite
    Dominique

  31. C’est surprenant de voir que Framasoft a (encore) un compte Google+, non ?

  32. oui google+
    et toujours pas de service webmail
    surprenant en effet.

  33. Jean-Didier Boyé

    Bonsoir ! je viens de vous découvrir par France-info; vous êtes les framahéros comme j’aimerais en voir davantage dans ce pays qui comme beaucoup d’autres se soumettent au joug d’une culture gougueulisée à outrance. Je vais vous mettre dans mon blog ouileslangues que je tente laborieusement de construire ! Je vais continuer à vous découvrir. Tous mes vœux ! JDB de Nice

  34. Pour Google, je connais et utilise le moteur de recherche, les cartes et le traducteur. Mais cela n’exclue pas l’emploi d’Openstreetmap, et des traducteurs en ligne Systran et Apertium. Pour Apertium, étant l’un des rares développeurs francophones, c’est plutôt la version installée sur mes ordinateurs que j’utilise.

    Je connais depuis quelques années Framadate et l’ai utilisé plusieurs fois. Ça marche bien.
    Je n’ai découvert Framapad et Framacalc que cette année. Je les expérimente cet automne, l’un dans un cadre associatif pour corriger un livre diffusé sur le web, l’autre à titre professionnel pour doubler la RAM d’un parc informatique.
    Les 2 outils fonctionnent, les couleurs par intervenant dans Framapad, c’est bien, mais quelquefois, travailler en ligne manque de réactivité. En particulier, le scrolling est très lent et ce n’est pas la peine de songer à un aperçu avant impression. Dommage.

    Faisant partie d’une association qui fait ses réunions par internet (via Google Hangout) et utilise pas mal les services Google, j’étais intéressé par Framatalk. D’autant plus qu’au delà de 10 intervenants à une réunion Google, ça ne marche plus (on ne voit que les 10 derniers arrivés).

    J’avais fait un essai sur meet.jit.si durant l’été, mais à part se voir sur son propre ordinateur, je n’étais pas arrivé à grand chose.
    Et puis le 6 octobre, un peu par hasard au boulot, je découvre que Framatalk démarre aujourd’hui. Dans la foulée, je crée 2 comptes, un au nom d’une association, l’autre avec mon pseudo habituel.

    Dans la soirée, un belge connu via certains forums, membre de l’association pour laquelle j’ai créé l’un des compte framatalk et auteur du livre pour lequel j’ai fait le framapad me téléphone. Au bout d’un certains temps, il me propose de passer en conférence vidéo. J’en profite pour lui proposer de tester le framatalk.

    Nous nous connectons chacun sur le compte de l’association, nous voyons que nous sommes 2 connectés, mais chacun se contente de voir son image et il n’y a pas de communication entre nous.
    Finalement, on décide d’utiliser la salle de réunion Google. Avec son URL à rallonge qui ne signifie rien, aucun espoir de l’utiliser sur mon PC portable avec webcam intégré. Je reviendrai sur mon PC de bureau où l’URL est enregistrée et seul lui émettra de la vidéo. Mais en tout cas, le communication fonctionne.

    Je me suis demandé si Skype que vous voulez remplacer ne fonctionne pas sur un mode différent qui supposerait que chacun utilise sa propre URL. Mais là non plus ça ne donne rien.

    Bref, autant un collègue de boulot a fait un deuxième ficher Framacalc, autant pour l’association, je ne suis pas prêt de leur proposer Framatalk (le faire serait un excellent moyen de griller le produit). Dommage !

  35. Salut…
    Pour les services Framasoft, une extension Firefox serait super pour proposer en une seule icône tous ces sercices très pratiques…
    🙂

  36. à 55 ans je découvre « Frama-sur-tous-les-fronts » 😉 et fait seulement mes premiers pas sur le libre !
    Merci aux jeunes « doux-dingues » que vous êtes d’inscrire le rêve dans la réalité ! Longue vie, bon vent…

  37. Yves Mittelmann

    Je commence tout juste à m’intéresser à votre IMMENSE défi – vous en êtes déjà à la saison 3 ! – et vous remercie de cette belle initiative.
    Cela fait juste plaisir de voir tout ce « framabazar » et tout vos frama-bidules 🙂
    Nous allons donc tenter d’utiliser, changer nos habitudes, participer et donner… bonne continuation !

Laissez un commentaire