Fournisseurs d’emails, arrêtez de faire de la merde ! (#PasMonCaca)

Temps de lecture 9 min

image_pdfimage_print

Cet article fait écho à mon précédent article sur le pouvoir de nuisance des silos de mail.

Dans cet article, je pestais contre le pouvoir ahurissant que confère une grosse base d’utilisateurs à certains fournisseurs de mail (Gmail, Yahoo, etc).

En effet, il est quasiment impensable pour quiconque envoie des mails de passer outre leurs façons de faire, sous peine de se couper d’une grande partie des internautes.

Quand bien même on se conforme à leurs desiderata, quand bien même on met en place toutes les bonnes pratiques existantes, certains fournisseurs de mail ne font pas leur travail correctement…

Nota Bene : Framasoft n’est pas la seule structure à rencontrer les problèmes décrits ci-dessous. Des universités aux entreprises en passant par les google groups, on trouve des témoignages un peu partout sur le Web de mails qui n’arrivent pas à destination, et les administrateurs systèmes échangent souvent entre eux pour savoir si ça vient d’eux ou du serveur d’en face (vous aurez déjà deviné, d’après le titre de cet article, d’où vient généralement le problème).

“Postman.” par Alexander, William (1767-1816) licence CC0 1.0

Florilège

À tout seigneur, tout honneur, commençons par laposte.net.

laposte.net

La Poste avait tout pour fournir un service de mail propre et performant : son histoire dans les communications remonte à loin (on peut faire remonter sa généalogie au XVe siècle avec la première poste d’État de Louis XI) et si nous avons tous eu une lettre ou un colis qui s’est perdu dans les méandres des centres de tri, force est de constater que ça fonctionnait quand même très bien. En 2000, la Poste, encore entreprise publique, devait pouvoir fournir une adresse électronique à tous les Français⋅e⋅s.

Comment ne pas lui faire confiance ? Nous-mêmes, libristes avons, pendant longtemps, conseillé laposte.net à qui nous demandait un fournisseur de mail « propre », qui n’espionne pas les conversations, ne met pas de publicité…

Les choses ont bien changé.

Le prestataire de la Poste (ah bah oui, c’est un sous-traitant, vous n’imaginiez quand même pas que la Poste allait avoir des compétences en interne à l’heure des suppressions de postes de fonctionnaires ?) semble être, excusez le terme, un vrai branquignol : nous avons souvent des messages d’erreur comme 421 4.3.2 All server ports are busy (les serveurs ne sont pas correctement dimensionnés), 550 5.5.0 Service refuse. Veuillez essayer plus tard. service refused, please try later. LPN007_510 (« nope, on veut pas, revenez plus tard ») ou mon préféré, 451 4.7.1 Service unavailable – try again later (tout est vautré).

Ça fait des mois que les serveurs de laposte.net plantent régulièrement, avec en point d’orgue une panne qui a duré plusieurs jours en avril et une communication qui a mis plusieurs jours à arriver (un message pour dire qu’il y a un problème serait-il un aveu de faiblesse pour eux ?).

Résultat :

  • les mails s’accumulent sur nos serveurs, et comme on retente de les envoyer pendant quelques jours, eh bien ça ralentit le traitement des autres mails (bon, maintenant, j’ai mis en place des mailqueues séparées, mais ce n’est pas quelque chose que je devrais avoir à mettre en place !) ;
  • les utilisateurs ne reçoivent pas leurs mails de confirmation d’inscription à nos services ;
  • qui les utilisateurs contactent-ils ? Ah bah non, pas le support de la Poste, ce serait trop simple. Non, non, c’est nous. Et c’est usant. Non pas de vous répondre, mais le fait que ce soit 95 % du temps la faute à votre fournisseur de mail qui ne fait pas correctement son boulot.

Orange (wanadoo)

Ah, Orange. Tout un poème…

L’opérateur historique qui, lui aussi, a bénéficié de son aura d’ancien service public pour capter une grande majorité des internautes français lorsque vint l’heure de se choisir son premier FAI. Du coup, beaucoup de personnes ont encore une adresse wanadoo. Et comme Orange est le FAI majoritaire en France, encore plus de personnes ont une adresse orange.

J’avais déjà parlé dans mon précédent article de sa sale manie de ne pas accepter qu’on lui envoie trop de mails en une seule connexion. Imaginez un quidam qui refuse que son facteur lui apporte plus de trois lettres par tournée. Le facteur doit donc se représenter plusieurs fois s’il a plus de trois lettres à délivrer. C’est débile. Orange fait ça, mais pour le mail.

C’est le seul fournisseur que je connaisse qui impose ce genre de limite (qu’on ne vienne pas me dire que c’est pour lutter contre le spam : comment font les autres ? Hein ? Orange n’aurait pas les capacités financières et techniques de lutter plus proprement contre le spam ?).

Heureusement, ça se règle facilement, mais tout de même.

Et puis, de temps en temps, pouf, il rejette nos mails à coup de 550 5.2.0 Mail rejete. Mail rejected. ofr_506. Pourquoi ? Va savoir. Et ça se débloque tout seul au bout d’un temps.

Free

Après l’opérateur historique, voici celui qu’on surnomme le trublion du net. De temps en temps, celui-ci semble modifier les règles de son antispam, et nous voilà avec des mails 550 spam detected, quand bien même c’est le 300e mail quasi identique que nous envoyons de la journée. Et puis ça s’en va et ça revient.

Pareil avec 451 too many errors from your ip, ça bloque de temps en temps et ça repart comme c’est venu… alors qu’il s’agit majoritairement de mails de notification (framapiaf, framasphere, framagit…) et donc que les adresses ont été vérifiées ! Certes, il peut y avoir des erreurs, mais tellement peu dans le volume de mails que nous envoyons à Free… Ça arrive vraiment de façon aléatoire. Grmpf.

Facebook

On l’oublie, mais Facebook, en 2010, a proposé d’avoir une adresse mail @facebook.com (bon, ils ont arrêté les inscriptions en 2014, ce qui explique l’oubli). Et certaines personnes utilisent encore ces adresses.

Nos mails étaient bloqués de temps à autre avec un code 554 5.7.1 POL-P4 Connection refused, ce qui veut dire en gros « Revenez dans 24 ou 48 heures ». En soi, ce n’était pas forcément délirant, si jamais nous avions, pour une raison ou pour une autre, envoyé beaucoup de mails d’un coup à leurs serveurs. Mais depuis quelques semaines, il n’y a plus de déblocage : nos mails ne partent plus pour facebook.com, même en les faisant partir d’un autre serveur ou en diminuant la vitesse d’envoi.


Voilà pour les fournisseurs de mails qui font n’importe quoi avec leurs serveurs. Ils présentent tout de même l’avantage de nous permettre de comprendre pourquoi les destinataires n’ont pas reçu leurs mails, fût-ce pour de stupides raisons. Mais il y en a de plus vicieux…

Ceux qui n’amènent pas les mails à leurs destinataires (ou qui les cachent)

On ne les connaît pas bien, ce n’est que lorsque l’on nous contacte pour et que nous voyons que le mail est bien parti qu’on les repère : les fournisseurs de mails qui acceptent nos mails mais, pour une raison ou pour une autre, les envoient rejoindre le grand rien.

Eh oui, nos mails disparaissent parfois sur le serveur de votre fournisseur de messagerie. Vous ne les trouverez dans aucun dossier, pas même dans les spams.

Il s’agit le plus souvent de choix algorithmiques du fournisseur : l’antispam est vraiment sûr que ce message est frauduleux ? Bah, pas la peine d’embêter l’utilisateur, on le jette ! (ce qui est stupide car ne permettant pas la correction des faux positifs par les utilisateurs).

Encore mieux, Gmail. Comme expliqué dans notre FAQ, si vous recevez un mail identique à un que vous avez envoyé, comme un message à une framaliste à laquelle vous êtes inscrit, Gmail cachera le mail reçu de la liste. Vous l’avez envoyé, vous en connaissez le contenu, non ? Ah, vous vouliez voir quand le message arriverait, histoire d’être sûr qu’il a bien été traité par notre serveur de listes ? Pas de bol.

Ceux qui proposent une application pourrie

Les personnes qui utilisent l’application de mail Orange sur leur téléphone ont des soucis pour envoyer des messages à des framalistes. Après investigation, nous nous sommes rendus compte que l’application met l’adresse de la liste (enfin un dérivé, elle met l’adresse dédiée à la réexpédition des mails reçus par la liste) dans l’en-tête Sender.

Que cela veut-il dire et pourquoi est-ce un problème ? Cela fait croire que le mail provient du serveur des framalistes. Comme notre serveur n’est pas stupide, voyant un mail provenant soit-disant de lui-même mais passant par un serveur non-autorisé à envoyer des mails framalistes, celui-ci refuse le mail. Tout simplement. C’est une des techniques classiques de lutte contre le spam que d’agir ainsi.

“cow dung patties” par mary jane watson licence CC BY 2.0

Conclusion

Les problèmes face aux gros silos de mail sont nombreux, et sont loin d’être tous dus à une mauvaise configuration de votre serveur mail que vous chouchoutez vous-même (ou de ceux que nous configurons… Non vraiment, c’est pas nous qui pondons de telles bouses ! D’où ce joli hache-tague : c’est #PasMonCaca).

Je pense personnellement et sincèrement qu’il y a une part d’incompétence de la part de ces silos dans un certain nombre de cas. Si tout le monde jouait le jeu correctement, le mail ne serait pas aussi compliqué qu’aujourd’hui.

Que pouvez-vous faire ? Eh bien, à part changer de fournisseur de mail (connaissez-vous les CHATONS ?), vous pouvez contacter le support de votre fournisseur actuel, lui expliquer la situation et lui dire que ce n’est pas normal. Nous pouvons vous fournir, le cas échéant, les codes d’erreur retournés par son serveur pour les mails que nous vous envoyons. Peut-être qu’en étant suffisamment nombreux à râler, la situation évoluera.

Fun fact : combien des fournisseurs de mail évoqués dans cet article permettent de contacter leur serveur de mail en IPv6 ? Un seul — je vous laisse chercher lequel 😁

(Et si vous vous posez la question, oui, les serveurs de framasoft.org et framalistes.org sont accessibles en IPv6, comme toute l’infrastructure de Framasoft. Quand on veut, on peut.)

Image d’en-tête par barefootcollege, source.

Suivre Framasky:

adminSys

Debianeux convaincu, Perliste fou, administrateur système de métier, je passe mon temps à mettre les machines de Framasoft à jour ou à coder.

30 Responses

  1. Olivier Iffrig

    Ça m’étonne que vous ne parliez pas de Microsoft… Je crois que pour moi c’est toujours la pire expérience. J’auto-héberge mes mails, et il arrive régulièrement que mes destinataires @hotmail.com et consorts ne reçoivent rien, ou éventuellement un spam. Et moi je ne reçois absolument rien en retour.

    Pour Google et Yahoo, j’ai beaucoup moins de soucis depuis que j’ai mis en place DMARC sur mon serveur (et d’ailleurs, ils envoient les rapports, ce qui est pratique).

  2. Fan

    Question peut-être bête, mais sait-on jamais : n’y a-t-il pas une alternative aux mails ? S’il n’y en a pas, ne peut-on pas en créer une ?

  3. CgX

    Pour le coup des mails qui partent dans le grand /dev/null sans aucune notification, ça se faisait a un moment pour éviter le « backscatting » et se faire blacklister à cause des bounces dans le vide ! 🙁

  4. pimou

    Bonjour,

    J’ai depuis environ une année un compte chez posteo.de
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Posteo

    Service payant mais le coût est raisonnable. L’avantage est l’indépendance par rapport à l’émail lié au FAI. Je ne voulais bien sûr pas utiliser les yahoo, gmail, laposte,… Je ne regrette pas mon choix.

  5. Catherine BOCK

    Bonjour
    Pour l’instant j’utilise mailoo.org sans souci, mais ils vont malheureusement se faire racheter. Affaire à suivre…
    J’en profite pour remercier toute l’équipe de Framasoft pour leur excellent travail…
    Catherine B.

  6. Gilles

    Avec la poste , un autre truc crispant (en dehors des plantages de serveurs), c’est l’ajout (non pertinent) à l’objet de beaucoup de mail SPAM ou DKIM.

    Et bien sûr pas de hotline téléphonique pour remonter le problème

    • Framasky

      Le SPAM, c’est quelque chose de classique, ça permet à l’utilisateur de voir que l’antispam pense que c’est un spam. Le DKIM… c’est qq chose que j’ai oublié de mettre dans l’article ! Leur réponse (bah oui, on a eu une demande là-dessus, donc on les a contacté) : « Non mais c’est normal, c’est comme ça que ça fonctionne. ». Des branquignols, y a rien d’autre à dire.

  7. Osgo

    Le plus gros problème pour moi, ce sont les blacklists d’IPs centralisées.

    Les microsoft, yahoo, orange.fr, laposte et beaucoup d’autres, qui rassemblent des millions d’utilisateurs utilisent presque tous la même blacklist de chez Spamhaus qui est l’organisation la plus malfaisante à qui j’ai pu avoir affaire. J’ai pu observer cette organisation recourir à des actions absolument indignes pour arriver à ses fins (racket, extorsion..).

    Toute l’organisation fonctionne d’une manière complètement opaque avec des montages financiers aux quatres coins du monde tout en prétendant être une organisation à but non lucratif.

    Malgré ça, les fournisseurs de mails à la con continuent de les utiliser à l’inssu de leurs utilisateurs.

    Il est aussi parfois très décevant de s’apercevoir que des FAIs comme FDN utilise ce genre de trucs.

  8. Mathieu

    > Fun fact : combien des fournisseurs de mail évoqués dans cet article permettent de contacter leur serveur de mail en IPv6 ? Un seul — je vous laisse chercher lequel 😁

    Google … Et c’est le bordel : https://support.google.com/mail/answer/81126#authentication

    Chez nous on a fini par désactiver IPv6 pour les relay sortants (pas en entrée), parce qu’il n’y a pas que les GAFAM qui cassent les pieds avec IPv6. Par exemple, imaginons qu’un serveur posé sur un bureau dans un placard et installé sous Microsoft Server 2003 est la machine de réception des mails, machine appartenant – erreur de casting – à une banque d’affaires (si, si…) et « maintenue » par des ploucs, et c’est partit pour la rigolade.

    Au passage, vous ne parlez pas des desiderata de Yahoo, et pourtant Yahoo…

    • Framasky

      Et c’est le bordel : https://support.google.com/mail/answer/81126#authentication

      Pour ceux qui auraient la flemme de regarder :

      • L’adresse IP d’expédition doit comporter un enregistrement PTR (c’est-à-dire un enregistrement DNS inversé de cette adresse) et doit correspondre à l’adresse IP obtenue par la résolution DNS de transfert du nom d’hôte indiqué dans l’enregistrement PTR. Si ces conditions ne sont pas remplies, les messages correspondants sont marqués comme spam, voire rejetés.
      • Le domaine d’expédition doit réussir le contrôle SPF ou DKIM, faute de quoi les messages qui en proviennent peuvent être marqués comme spam.

      Je vois pas en quoi c’est le bordel et encore moins pourquoi c’est réservé à IPv6. Je préconise tout ça dans un commentaire précédent.

      • Mathieu

        En quoi c’est le bordel : bah parce que bien souvent ça ne suffit pas, et que le mail continue à être rejeté par Google en IPv6 sans donner d’autre raison, alors qu’il passe en IPv4 et qu’il est à 10/10 dans mail-tester (SPF, OK DKIM OK, DMARC déclarée, MX cohérents c’est à dire qui pointent pas vers des CNAME, reverse sur les MX, reverses qui résolvent bien les IP, reverse sur les smarthost, etc)…

        D’ailleurs, c’est parfois pas évident de régler les reverses IPv6 chez les prestataires de serveurs, chez Online par exemple on doit installer et configurer son propre reverse DNS.

        Chez Linode, sur les VPS, ils bloquent carrément le port 25 en IPv6 au motif que « si vous vous faites blacklister nous on se prend tout le /56 en blacklist donc on préfère pas vous laisser le faire pour votre IP individuelle » meh.

        TL;DR : on a désactivé le routing des mails en IPv6, à mon corps défendant, parce que ça nous prenait trop de temps à gérer les serveurs et/ou prestataires en face qui le gèrent pas correctement.

        Hors sujet : on a aussi eu plusieurs fois chez plusieurs prestataires des problèmes d’itinérance en IPv6 (route cassée au milieu), alors qu’on a jamais eu ça en IPv4, mais bon ça c’est le type qui fait le peering au milieu qui surveille pas ses routes.

        Je suis 100% pour un support IPv6 complet, mais la réalité de notre environnement (et ma hiérarchie qui râle pour un truc « qui sert à rien », s.i.c) nous a mené à ça.

        Je suis d’accord qu’il faut un reverse, des SPF et DKIM qui passent, et un respect des RFC (par exemple des adresses postmaster@ valides), j’avais fait un billet là dessus.

  9. Poipoi

    dur dur de contourner les géants du web, que ce soit en pro que en perso si on veut être reçu c’est clair qu’on est obligé de passer par eux …. vivement que ça change !

    Rien à voir avec l’article, mais les liens à gauche pour partager sur masto et diaspora fonctionnent pas 🙁

    • Framasky

      Celui pour mastodon fonctionne pour moi, mais diaspora*, non. D’après le code d’erreur, c’est à cause de la longueur de l’URL. En supprimant un bout du titre de l’article dans l’URL, ça fonctionne.

  10. John Doe

    Et sinon, à l’inverse, quels sont les fournisseurs ou tout « juste marche » ?

  11. Sylvie Parise

    dans votre florilège vous avez oubliez les adresses pro de l’education nationale en ac-…. C’est vraiment nul et c’est l’etat !

  12. Romain Brie

    Les erreurs 550, ce serait pas simplement du grey listing ?
    Perso je l’ai mis en place, et tout serveur n’apparaissant pas dans ma liste de référence se prend un 550 à la première connexion, c’est seulement lors de la seconde que le message est transmis.
    Le côté aléatoire est un peu surprenant, ça fait effectivement pas très homogène comme config et donc un peu amateur, mais bon…

    • Framasky

      Ça n’en est pas : le greylisting, normalement, c’est genre « Je te connais pas, donc tu vas devoir me renvoyer le mail dans qq minutes pour que je sois sûr que tu n’est pas un spammeur ». C’est 5/15 minutes de blocage, mais après on est sur whitelist et on peut envoyer sans être greylisté.

      Pour facebook, ainsi que pour free quand ça lui prend, leurs pages d’erreur (ils donnent une URL pour que tu puisse comprendre le problème) dit qu’on sera de nouveau autorisé dans 24h… sauf qu’on n’est jamais autorisé à leur envoyer des mails ! Pour la poste, y a pas de page d’erreur, mais c’est pareil : quand c’est 550, c’est cuit.

  13. cemoi

    mm perso je n’ai plus le temps de tenir mon propre serveur mail… mais chez gandi.net avec un nom de domaine (genre 10€/ans) t’as droit à 2 mails et le service va bien. Par contre c’ets limité à 2go par compte mail pour avoir plus faut payer un supplément.

  14. Vladimir Kroutchkov

    Je viens justement de changer (ce matin même, une heure avant d’écrire ce commentaire environ), de fournisseur mail, en ayant marre des histoires de piratage des données de Yahoo (sans compter les accusations de refourgue aux services américains… ->). Vous allez vous marrer, je suis passé chez e.mail.ru (oui, ru !). L’appli smartphone (beh oui, je m’excuse Richard S.) marche bien sans trop de publicités, pour l’interface navigateur sur l’ordi, bon faut comprendre le cyrillique mais les icônes veulent tout dire donc… Je dirai peut-être plus tard comment ça tourne.

    Ah oui, j’ai une adresse pro également. Je travaille pour une grosse taule multinationale américaine qui s’occupe beaucoup de pharmaceutique/cosmétique (non pas B. ni M.), avec leur propre nom de domaine etc etc. Devinez qui gère la partie mail (accès, interface, hébergement et tout le toutim) ? Indice: la fenêtre de lancement était en 95. Bouuuh…

  15. cameleon

    Ah laposte… Utilisateur fidèle depuis près de 20 ans maintenant, mais le coup des messages de confirmation d’abonnement qui n’arrivent pas m’excède… J’ai soumise la dernière en dâte au service support il y a quelques jours. La confirmation d’un abonnement au forum cbanque a en effet mis plusieurs heures à arriver (à la 3ème tentative).

    Voici l’en-tête anonymisé du message qui est enfin tombé dans ma boite, si il y en a qui savent le décrypter:

    Received: from lpn-prd-vrin013.laposte (LHLO lpn-prd-vrin013) (10.128.63.14)
    by lpn-prd-mstr038 with LMTP; Sat, 25 Aug 2018 17:55:05 +0200 (CEST)
    Received: from lpn-prd-vrin013 (localhost [127.0.0.1])
    by lpn-prd-vrin013 (Postfix) with ESMTP id A5E7B7183D0
    for ; Sat, 25 Aug 2018 17:53:45 +0200 (CEST)
    Received: from a4-6.smtp-out.eu-west-1.amazonses.com (a4-6.smtp-out.eu-west-1.amazonses.com [54.240.4.6])
    by lpn-prd-vrin013 (Postfix) with ESMTP id 1158E701B36
    for ; Sat, 25 Aug 2018 17:46:44 +0200 (CEST)
    DKIM-Signature: v=1; a=rsa-sha256; q=dns/txt; c=relaxed/simple;
    s=s573ukgzzneko34wh5rf5zgmb5j6pb4r; d=cbanque.com; t=1535176894;
    h=Message-ID:Date:Subject:From:To:MIME-Version:Content-Type;
    bh=FiBSYl1MrshM8YHqvUmXMjNsyO6NO9ZEiZPOkZlSdV4=;
    b=XKPxv7lgi75Mm/eRMkBl6bZ6bViGpKUmMJ/6OFkt0hGnksR99p2b+ZtMiJAFdIpv
    QrkHqt4gDornu3i+BSXdFRTGPxXlPJ+5oZCXKbw/IE41u2AYLJ9coczxgYcfN/CIhUn
    TWrYK5aj9Ebu8/2paUxxtXH6kaKinL0eIZR9dWCo=
    DKIM-Signature: v=1; a=rsa-sha256; q=dns/txt; c=relaxed/simple;
    s=uku4taia5b5tsbglxyj6zym32efj7xqv; d=amazonses.com; t=1535176894;
    h=Message-ID:Date:Subject:From:To:MIME-Version:Content-Type:Feedback-ID;
    bh=FiBSYl1MrshM8YHqvUmXMjNsyO6NO9ZEiZPOkZlSdV4=;
    b=D8awlPIPyExnSlzDuftTCFdeGG3Y52FVkvsWGaR/uKJTiOGgTWj4mm6awEYAPlWx
    5Jz1dEvNaCTZG22kLH1ND5CzEgspJj+YMHI1nPV6UVZXtqi23pezgtuCMpo5wI0iU+o
    b+tDiqFL8zGwgY43yZmuztLpJuuVkfITy4KkE6gg=
    Message-ID:
    Date: Sat, 25 Aug 2018 06:01:34 +0000
    Subject: Forum cBanque – Votre confirmation est requise
    From: Forum cBanque
    To: cameleon
    MIME-Version: 1.0
    Content-Type: multipart/alternative;
    boundary= »_=_swift_v4_1535176893_0b2b54a10823c202346099847416c9a6_=_ »
    X-To-Validate: 279fc089+x.yyy@laposte.net
    X-SES-Outgoing: 2018.08.25-54.240.4.6
    Feedback-ID: 1.eu-west-1.eMa6lJzDxRSojh1oUO5lAjGiV2O2UsDxqW2kR/YC5yA=:AmazonSES
    Lpn-Authentication-Results: helo=a4-6.smtp-out.eu-west-1.amazonses.com; spf=none smtp.mailfrom=010201656fac6699-3751ca67-63e2-43aa-aa8c-6f08e1d01cab-000000@eu-west-1.amazonses.com; dkim=pass header.d=cbanque.com; dmarc=pass D=cbanque.com alignspf=fail aligndkim=pass
    X-VR-FullState: 0
    X-VR-Score: 0
    X-VR-Cause-1: gggruggvucftvghtrhhoucdtuddrgedtjedrfeejgdekjecutefuodetggdotefrodftvfcurfhrohhf
    X-VR-Cause-2: ihhlvgemucfntefrqffuvffgpdggtfgfnhhsuhgsshgtrhhisggvnecuuegrihhlohhuthemucehtddt
    X-VR-Cause-3: necunecujfgurhepkfffuffhvfggtgesrgdtrehttddtjeenucfhrhhomhephfhorhhumhcutgeurghn
    X-VR-Cause-4: qhhuvgcuoehfohhruhhmsegtsggrnhhquhgvrdgtohhmqeenucffohhmrghinheptggsrghnqhhuvgdr
    X-VR-Cause-5: tghomhenucfkphepheegrddvgedtrdegrdeinecurfgrrhgrmhepmhhouggvpehsmhhtphdpihhnvght
    X-VR-Cause-6: peehgedrvdegtddrgedriedphhgvlhhopegrgedqiedrshhmthhpqdhouhhtrdgvuhdqfigvshhtqddu
    X-VR-Cause-7: rdgrmhgriihonhhsvghsrdgtohhmpdhmrghilhhfrhhomheptddutddvtdduieehiehfrggtieeileel
    X-VR-Cause-8: qdefjeehudgtrgeijedqieefvgdvqdegfegrrgdqrggrkegtqdeifhdtkegvudgutddutggrsgdqtddt
    X-VR-Cause-9: tddttddtsegvuhdqfigvshhtqddurdgrmhgriihonhhsvghsrdgtohhmpdhrtghpthhtohepvhdrphhl
    X-VR-Cause-10: rghinhhfoheslhgrphhoshhtvgdrnhgvthenucevlhhushhtvghrufhiiigvpedt
    X-VR-AvState: No
    X-VR-State: 0
    ….

  16. Goalgauth

    Bonjour,
    pour ma part je suis ravi de netcourrier (net-c): aucun souci, en plus c’est français, respectueux de la vie privée, et top pour les comptes familles.

  17. Marc BREUILLOT

    Bonjour, et merci pour les explications ci-dessus. SVP, je ne trouve pas de FAI qui puisse (ou veuille bien) me fournir un service de Reverse DNS pour mon serveur de mail perso qui est à la maison, et afin de me faire déblacklisté chez SORBS. Est ce que l’un de nos FAI français est capable de fournir un service d’enregistrement PTR correct ? Merci pour votre aide.

    • Framasky

      Oui, mais sans doute pas un des 4 gros (Orange, Free, Bouygues, SFR). Je pense que n’importe quel FAI associatif de la FFDN (https://www.ffdn.org/) pourra te faire un enregistrement reverse sur les IPs qu’ils t’alloueront (au pluriel, parce que généralement ces FAI fournissent aussi l’IPv6).

      • Marc BREUILLOT

        Merci @Framasky, je suis en ile de France, sur le réseau fibre, et j’ai l’impression que ces FAI alternatifs ne sont pas encore présents dans ma région sur ce réseau. Est-ce que tu penses que l’un d’eux saurait me raccorder afin de quitter mon opérateur actuel ?

        • Framasky

          Pas sûr qu’ils pourront te raccorder sur la fibre. Tu pourrais leur prendre un VPN et l’utiliser sur ton serveur de mail (seul ton serveur aura une IP du FAI alternatif) ou au niveau de ton réseau mais ça demande d’acheter un routeur qui fera client VPN, et tu risques de voir une baisse de débit (ces machines n’étant pas faites (manque de puissance) pour faire du VPN avec un gros débit — c’est ce que je fais et ça baisse le débit de façon notable). Ou alors tu mets un pc avec de la patate entre le machin qui réceptionne la fibre et un routeur à toi : c’est le pc avec de la patate qui fera client VPN (mais ça commence à faire pas mal d’investissement et de bidouille).

          Je te conseille, pour aller au plus simple, de mettre le client VPN sur ton serveur mail.

Laissez un commentaire