C’est facile de leur dire merci…

Classé dans : Non classé | 4

Temps de lecture 2 min

image_pdfimage_print

Hep ! — et si on remerciait une fois de temps en temps celles et ceux qui, dans les coulisses le plus souvent, créent, développent et maintiennent les logiciels et services qu’on utilise ?

Comme Moshe Zadka auquel nous empruntons les suggestions ci-dessous, vous utilisez chaque jour des logiciels de bonne qualité développés et maintenus par des gens qui ne demandent pas de paiement, qui respectent vos libertés et qui sont généreux de leur temps et de leur énergie. Alors on va dire que c’est la saison des remerciements. Voici dix façons parmi d’autres de le faire :

10 façons de remercier les responsables de logiciels libres et open source

Comment exprimer votre gratitude.

d’après Moshe Zadka, article original paru sur opensource.com

deux mains (une noire une blanche) tiennent un globe terrestre
image par opensource.com

Le plus simple : en parler

1. Envoyez un courriel de remerciement aux développeurs. Soyez précis – expliquez-leur à quoi vous utilisez leur logiciel et en quoi il vous a été utile.

2. Utilisez votre plateforme de médias sociaux préférée et faites passer le mot.

3. Rédigez un billet de blog à propos de votre logiciel favori.

Donner de l’argent

4. Si vos projets préférés acceptent les dons, envoyez de l’argent.

5. Si vous êtes employé par une entreprise qui utilise des logiciels libres, voyez si vous pouvez convaincre la direction de parrainer certains des projets.

6. Offrez d’égaler les dons jusqu’à concurrence d’un montant déterminé. C’est incroyable ce que l’émulation peut faire !

groupe de rock qui beugle "mutt not dead / Gopher forever" dans un concert de soutien

 

Donner du temps

7. Aidez à la révision des correctifs (les développeurs et développeuses appellent ça des patches, hein).

8. Aidez à créer ou améliorer la documentation, à la traduire, au tri des bogues, etc.

9. Répondez aux questions des utilisateurs et utilisatrices sur l’IRC, les listes de diffusion et autres forums d’entraide.

10. Bonus : si comme moi, vous avez à un moment donné eu des mots déplacés (euphémisme) pour d’autres personnes dans la communauté, engagez-vous à faire mieux : communiquez avec bienveillance et ouverture. La meilleure façon de remercier est de faire de la communauté libre et open source un lieu où les gens se sentent à l’aise pour communiquer.

 

À propos de l’auteur

Moshe Zadka est impliqué dans la communauté Linux depuis 1998, en participant à des install parties Linux. Il programme en Python depuis 1999, et a contribué à l’interpréteur Python de base. Moshe a été un DevOps/SRE bien avant que ces termes n’existent, se souciant profondément de la fiabilité des logiciels, de la reproductibilité et d’autres choses semblables. Il a travaillé dans des entreprises aussi petites que trois personnes et aussi grandes que des dizaines de milliers – généralement quelque part où le logiciel rencontre l’administration système…

Creative Commons License

Suivre Goofy:

je lis des livres et mange des nouilles.

4 Responses

  1. Frédéric Urbain

    Eh ben moi je voudrais en profiter pour remercier un gars modeste et discret qui a relu, corrigé, traduit voire produit une bonne part de l’Internet francophone.
    Merci Goofy !

  2. NSACloudBackup

    Merci les gars vous êtes des modèles et votre travail est top.

    Concernant la contribution au logiciel libre je dirai que c’est souvent difficile de trouver comment aider. Un truc tout con mais je n’ai aucune idée de comment on fait un « git merge » ni comment on ce sert de Github ou de Gitlab (je ne parle même pas de Git tout court alors que je suis admin réseau passionné et que j’adore apprendre – mais Git c’est vraiment trop compliqué) alors que je serai capable de traduire de bêtes phrases dans des projets qui en auraient besoins (même si mon orthographe est loin d’être irréprochable).
    La contribution demande bien souvent des compétences largement supérieurs au travail à effectuer malheureusement (et je suis loin d’être le seul dans ce cas).

Laissez un commentaire