Oubliez Framaforms-le-logiciel, faites de la place à Yakforms !

Temps de lecture 9 min

image_pdfimage_print

Après plusieurs années, Framasoft a décidé de ne plus prendre en charge les évolutions du logiciel Framaforms qui sert à vous offrir le service du même nom. Et pour que cesse la confusion entre le nom du logiciel et le nom du service Framaforms (qui reste ouvert, hein, ne vous inquiétez pas), on a décidé de donner un nouveau nom au logiciel : Yakforms. Petit retour sur ce qui a motivé cette décision.

À noter :
Découvrez la version en anglais de cet article réalisée par notre stagiaire Coraline

Framaforms, sa vie, son œuvre

Sorti officiellement le 5 octobre 2016 et présenté comme une alternative à Google Forms, Framaforms est un service en ligne qui permet à tou⋅tes les internautes de réaliser simplement des formulaires, par glisser-déposer d’éléments (champs textes, cases à cocher, menu déroulant, etc.), de les partager et d’analyser les réponses.

Contrairement à la majorité des services proposés dans le cadre de la campagne Dégooglisons Internet, celui-ci repose sur un logiciel développé en interne par l’un des salariés de l’association. Framasoft a toujours préféré proposer et mettre en valeur des logiciels libres déjà existants et disposant déjà d’une communauté, plutôt que de développer des solutions maison qu’il faut maintenir, faire évoluer, sans compter le support utilisateur à gérer. Mais aucun logiciel satisfaisant n’a été trouvé pour servir d’alternative à Google Forms : la plupart des logiciels libres existants n’étaient pas proposés comme services en ligne, ou lorsque c’était le cas, ils étaient assez complexes d’utilisation ou leurs tarifs étaient assez élevés.

Parfois, chez Framasoft, on doit faire des choix vraiment complexes 😀

C’est donc pyg, à l’époque directeur général de l’association, qui s’est chargé de développer un outil simple et facile d’utilisation. Au regard de ses compétences techniques, il a fait le choix d’une solution utilisant Drupal (un des logiciels libres de création de sites web les plus installés au monde) et le module Webform (qui permet la création de formulaires). N’hésitez pas à consulter son interview parue à l’époque pour parler de ses choix.

4 ans et demi plus tard, Framaforms est l’un des services les plus utilisés parmi ceux proposés par l’association. En 2020, framaforms.org c’est plus de 36 millions de pages vues (une augmentation de 250 % par rapport à 2019). Ne serait-ce que sur les douze derniers mois (mai 2020-avril 2021), presque 100 000 questionnaires ont été créés sur Framaforms et ils ont recueilli plus de 2 millions de réponses. Vous êtes plus de 1000 chaque semaine à créer plus de 3000 questionnaires. C’est vraiment impressionnant !

Parfois, on se demande pourquoi ce service rencontre un tel succès ! Bien sûr, on a fait de notre mieux pour le valoriser. Bien sûr, les internautes sont de plus en plus conscient·es de la nécessité de modifier leurs pratiques numériques afin de protéger leurs données personnelles. Bien sûr, on sait bien qu’il est de moins en moins répandu – et acceptable – de demander des informations sensibles, telles que l’identité de genre ou l’orientation sexuelle, via un Google Forms.

Mais il y a de fortes chances que la principale raison pour laquelle vous utilisez aujourd’hui Framaforms, c’est tout simplement parce qu’un jour, on vous a proposé de répondre à un questionnaire hébergé sur framaforms.org et qu’ainsi vous avez découvert l’outil. Les créateur·ices de formulaires deviennent indirectement auto-prescripteur·ices du service auprès de leur public. En répondant à un formulaire, vous avez une expérience active de l’outil et il est ainsi plus facile de passer le cap de devenir créateur·ice ensuite. Cela nous confirme que Framaforms est un outil qui a de l’avenir.

Le souci avec Framaforms

Cependant, Framaforms est un outil qui, depuis son développement en 2016, n’a que très peu évolué. Comme, vous pouvez le constater sur le dépôt git du logiciel, l’équipe a régulièrement fait les mises à jour de Drupal et des modules utilisés, amélioré les performances (notamment en passant à php7 et en changeant de machine) et corrigé les bugs identifiés, mais très peu de fonctionnalités ont été ajoutées (quelques-unes en 2017).

De plus, depuis 2016, Framasoft est devenu l’éditeur de nouveaux logiciels : PeerTube, puis Mobilizon. Avec Framadate et Framaforms, l’association se retrouve donc à gérer 4 logiciels différents, sans compter les très nombreuses contributions que notre association apporte à des projets existants. Et c’est beaucoup pour une petite structure comme la nôtre. Nous avons donc décidé que notre capacité de développement devait être mise en priorité sur PeerTube et Mobilizon, au détriment des deux autres outils.

Enfin, en raison de ses bases techniques, le logiciel Framaforms ne se prêtait pas à son installation par d’autres hébergeurs : le processus était ardu. Cela explique qu’il a très peu « essaimé », contrairement à d’autres logiciels qui ont rencontré un grand succès et sont actuellement portés par une large communauté. À ce jour, très peu d’instances sont installées, ce qui accroît la pression sur le service Framaforms, qui doit assumer la charge de la totalité des utilisateur⋅ices.

C’est l’une des principales raisons qui fait que nous avons accueilli Théo en stage de février à juillet 2020. Ses principales missions ont été :

  • améliorer le logiciel afin de le rendre plus fonctionnel ;
  • alléger la charge du support en participant activement à celui-ci ;
  • modifier le processus d’installation, afin de faciliter la multiplication des instances de Framaforms.

Théo a donc bûché dur sur de nouvelles fonctionnalités. Parmi les plus importantes : la mise en place d’un formulaire de contact direct, afin que les utilisateur⋅ices puissent directement contacter l’auteur·ice du formulaire sans passer par le support de Framasoft, la conception d’une page « Vue d’ensemble » qui permet aux administrateur⋅ices de Framaforms d’accéder facilement à un nombre de statistiques (nombre total de formulaires et d’utilisateur⋅ices, formulaires « abusifs », etc.) ou la suppression automatique des formulaires après une période d’expiration.

explications sur le formulaire de contact direct

Pour ce qui est du processus d’installation du logiciel, Théo a créé un profil d’installation Drupal pour Framaforms qui propose aux administrateur⋅ices d’instances les modules framaforms (enrichi) et webform sur lesquels repose le logiciel. L’installation de Framaforms se fait donc désormais directement via l’interface de Drupal plutôt qu’en manipulant des fichiers via un terminal. Le processus d’installation s’en trouve grandement simplifié, avec l’avantage notable qu’il se rapproche grandement du processus d’installation de Drupal.

Malgré ces améliorations, Framasoft est conscient que tant que le logiciel portera le même nom que le service associé, il y aura toujours une confusion qui laissera penser que c’est Framasoft qui a en charge le développement et la maintenance du logiciel.

Si nous n’envisageons pas la fermeture du service framaforms.org, nous ne souhaitons plus autant dédier d’énergie à l’évolution de cet outil. Du moins, nous ne souhaitons pas être les seuls à le faire et c’est pourquoi nous aimerions qu’une communauté de développement puisse émerger et s’emparer du logiciel Framaforms afin d’y apporter de nouvelles fonctionnalités.

Framaforms-le-logiciel est mort, vive Yakforms !

Faire émerger cette communauté est nécessaire afin de continuer à faire vivre le logiciel. Framaforms-le-logiciel a besoin, a minima, d’interventions sur des failles de sécurité et des bogues fonctionnels qui pourraient apparaître. Et ce logiciel mériterait aussi d’évoluer avec de nouvelles fonctionnalités, des améliorations d’interface et d’ergonomie, etc.

Afin de préparer ce projet de communauté autour du logiciel Framaforms, nous avons proposé à Théo de rejoindre l’équipe salariée pour quelques mois. Sa mission : travailler sur l’internationalisation (rendre le logiciel traduisible), permettre la customisation d’une instance (permettre aux administrateur⋅ices de paramétrer un certain nombre d’éléments tels que le nom de l’instance, sa mise en forme ou ses limitations), développer de nouvelles fonctionnalités (limitation du nombre de réponses par formulaire et du nombre de formulaires par compte) et créer un site web de présentation où tous les éléments concernant le logiciel seraient accessibles, que l’on soit simple utilisateur⋅ice, administrateur⋅ice ou développeur⋅se.

L’autre élément important pour nous a été de renommer le logiciel Framaforms afin d’éviter la confusion avec le service framaforms.org . Après de nombreux brainstorming internes, nous avons donc choisi le nom Yakforms pour remplacer Framaforms. Pourquoi Yakforms ? Et bien… c’est au final un choix qui relève à la fois d’une convergence de mauvais jeux de mots et de l’envie d’avoir une mascotte. Alors pourquoi un yak ? Le mystère reste entier, et nous nous engageons à inventer une réponse différente à chaque fois qu’on nous posera la question. Car la seule réponse qui compte, c’est celle que donnera la future communauté de développement qui se créera autour de ce logiciel (ou le copiera, ou le « forkera » pour lui offrir une toute nouvelle direction, et un nouveau nom).

Théo a aussi fait le nécessaire pour qu’une communauté puisse voir le jour autour de Yakforms. Pour cela, il a pris le temps de réfléchir aux différents espaces en ligne qui permettraient à une communauté d’échanger et de s’entraider. Il a créé une catégorie dédiée sur le forum Framacolibri et réalisé un site web qui vous présente le logiciel, ses principales fonctionnalités, comment installer une instance et comment contribuer à son développement.

Découvrez le nouveau site web de présentation de Yakforms !
http://yakforms.org/

On espère que vous serez nombreu⋅ses à le consulter pour en savoir plus sur les principales fonctionnalités, découvrir comment l’installer ou participer à son évolution. Car sans vous, ce logiciel n’évoluera pas. Rejoindre la communauté Yakforms, c’est participer à l’amélioration du logiciel : faire évaluer son code, repenser son ergonomie, traduire ses interfaces ou encore documenter son utilisation.

Emparez-vous de Yakforms ! Installez-le, traduisez-le, forkez-le, remettez-le en question ou proposez des retours d’expérience sur le forum, etc. En libérant ce projet du contrôle de Framasoft, nous espérons qu’une communauté diverse et forte saura s’en emparer et le mener plus loin que nous ne le pourrions. Yakforms est entre vos mains, et nous avons hâte de voir ce que vous allez en faire !

Et un grand merci à la #TeamMemes pour sa créativité !

Suivre framasoft:

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur framasoft.org

15 Responses

  1. Simon

    Bonjour,

    Super initiative ! Et ce petit lifting est très sympa.

    Petite question : Yakform est basé sur Drupal 7 qui est vieillissant. Et même si cette version fait de la résistance, elle ne sera plus maintenue d’ici 1 ou 2 ans.

    Drupal 8 et maintenant stable, Drupal 9 est même déjà sorti. Et la nouvelle version de Webform est vraiment chouette.
    Envisagez-vous un portage/une refonte ?

    Bon en fait je me rends compte que, Framasoft ne voulant plus être considéré comme l’unique mainteneur de Yakform, c’est peut-être pas le bon endroit pour poser cette question 🙂

    Merci pour tout votre travail !

    • pyg

      Bonjour Simon,
      La question est légitime, et y répondre ici fait quand même sens, donc je me lance 🙂

      Yakforms repose en partie sur le module « webform » : https://www.drupal.org/project/webform
      Ce module existe bien dans Drupal 8 (et 9), mais a été complètement réécrit. Ce qui rend une migration non triviale.
      Par ailleurs, Yakforms/Framaforms utilise pas mal d’autres modules, comme https://www.drupal.org/project/form_builder qui, lui, n’est pas dispo pour D8/D9. (liste complète des modules ici non-core : https://framagit.org/yakforms/yakforms/-/tree/master/sites/all/modules )

      Théo a fait un gros travail qui permet d’externaliser un peu de code dans le module https://framagit.org/yakforms/yakforms/-/blob/master/sites/all/modules/yakforms/yakforms.module mais il demeure que Yakforms est aujourd’hui très lié à Drupal 7.

      J’en reviens à ta question : une migration ou un portage est-il possible ? Oui, évidemment. Est-ce réalisable en un temps limité et relativement court ? Je n’en suis pas sûr.

      On avait la chance de pouvoir prendre Théo en CDD pour quelques mois, et on s’est posé la question de « Où mettre cette énergie ? ».
      On a choisi entre « essayer de développer un nouveau logiciel, basé sur D8/D9/whatever. Point barre (sans migration de centaines de milliers de formulaires, de comptes, etc) », ou « Faciliter l’installation, stabiliser l’existant, l’améliorer tout en conservant les données (les formulaires, les comptes, la doc, etc), et impulser une nouvelle communauté 100% libre ».

      On a choisi la seconde solution. Ce n’était pas un choix facile. Et maintenant que les améliorations sont faites, c’est certain que la premiere option paraît comme « plus évidente ». Mais je (à titre perso hein) pense que c’est un trompe l’œil. Car si on avait retenu le fait de refondre à 100%, on avait quand même de vrais risques :
      1. le fait que le « nouveau » logiciel ne soit pas terminé dans les temps (ou qu’il reste des bugs importants). Framasoft se serait retrouvée, à la fin du contrat de Théo, avec un logiciel nouveau, non testé/validé par une large communauté, et qu’il aurait donc fallu « pousser » (et porter). Alors que là, avec les améliorations actuelles, on **sait** que ça tient parfaitement.
      2. le fait d’avoir une grosse pression sur le support : nouveau logiciel, nouvelles habitudes, potentiellement nouvelle UX (qui n’est clairement pas le cas fort de Yakforms, on en convient parfaitement), et donc nouvelles questions sur le support.
      3. On aurait pas eu le temps/l’énergie d’accompagner une nouvelle communauté sur un logiciel 100% neuf (qui aurait d’autant plus pensé : « C’est Framasoft qui l’a fait, c’est Framasoft qui l’assume »). Là, on a encore un mois de Théo pour faire le suivi et mettre le pied à l’étrier à qui le souhaitera.

      Dit autrement, on avait des contraintes fortes en temps salarié, et on a choisi de monter une marche qu’on savait pouvoir monter plutôt que de se fixer l’objectif d’une marche plus haute, sur laquelle on risquait de buter, et de se retrouver au point de départ.

      Les bonnes nouvelles (quand même !)
      1. Framaforms.org vient de faire un petit bond en avant en termes d’UX (« Je ne dirai pas que c’est génial, je dirais que c’est mieux qu’avant » © Notre Proutident-Bien-Aimé)
      2. Il y a maintenant une invitation claire à construire une communauté autour de Yakforms. Ca marchera. Ou pas. Mais la possibilité est bien plus accessible qu’avant !
      3. la fin du support de Drupal 7 (prévue le 22 novembre 2022) ne signifie pas l’arrêt brutal de tous les sites avec Drupal 7 du jour au lendemain. Des entreprises continueront sans doute à proposer du support de sécurité. On a donc encore un peu de temps devant nous.
      4. la migration vers du Drupal 8 ou 9 (ou un portage en Symfony/Django/Rust/Brainfuck/Whatever) est tout à fait faisable. Juste, elle ne dépend plus de Framasoft. Le temps et l’énergie requis pour ce travail seront à mettre en œuvre par d’autres volontaires. Et on trouve ça très bien !

      (Notez que Théo va bientôt chercher un emploi, donc si vous voulez faire des propositions, laissez vos coordonnées en commentaires 🙂 )

      J’espère avoir répondu à ta question 🙂

      • Simon

        Merci pour la réponse.

        Je comprends parfaitement votre démarche.
        Effectivement une refonte ça n’est pas si simple que ça et en un temps limité, ça n’aurait sans doute pas aboutie.

        Je précise que je ne voulais surtout pas faire mon yakafokon… 😉

        Bonne journée

        • pyg

          T’inquiète je ne l’ai pas pris comme un yakafokon, c’est surtout que ta question est tout à fait logique, et que d’autres vont nous la poser. On aura du coup une source pour la réponse vers laquelle on pourra pointer.

  2. Lucie

    Bonjour et bravo pour votre travail 😉

    Suis-je obligée d’installer « Yakforms » sur mon ordinateur pour accéder aux réponses des formulaires déjà crée sur Framaform?

    J’avoue que je suis un peu perdue et pressée par le temps.

    Merci d’avance et belle journée,

    Lucie

    • Pouhiou

      Bonjour Lucie.

      La réponse à votre question est : pas du tout !

      Il vous suffit de continuer à utiliser Framaforms comme vous l’avez toujours fait (vous verrez simplement des améliorations qui risquent de changer un peu la place de certains boutons et de certains liens, mais dans l’ensemble ça devrait être pour le meilleur).

      En fait, lorsqu’on parle du logiciel Yakforms, c’est pour désigner le logiciel que Framasoft nous a installé sur ses serveur pour créer framaforms (et que le ministère des affaires étrangères a installé sur son serveur pour héberger en toute autonomie son outil de formulaire !)

      Bref, c’est un logiciel qui n’est pas utilisé par des personnes comme vous et moi, qui répondons à des formulaires et en créons à notre tour. Le logiciel Yakforms est utilisé par des personnes spécialisées, des hébergeurs de services (et administratrices de systèmes et réseaux) pour proposer leur propre site de formulaire, sans forcément dépendre de Framasoft.

      EDIT : j’ai ajouté la méthode pour retrouver vos formulaires dans les changements esthétique de Framaforms ici : https://framablog.org/2021/05/25/oubliez-framaforms-le-logiciel-faites-de-la-place-a-yakforms/#comment-87704

  3. Bruzac

    Bonjour,

    Je découvre ce changement avec quelques inquiétudes car j’ai besoin d’accéder aux réponses de mes formulaires et je ne sais pas comment faire. J’ai essayé d’installer Yakforms mais je n’y comprends rien, je ne suis pas du tout informaticienne. Quelles sont les solutions pour pouvoir récupérer mes anciennes données rapidement?
    Merci

    • Pouhiou

      Bonjour Bruzac !

      Comme je l’ai répondu un commentaire plus haut, rien ne change pour vous, et vous n’avez pas besoin d’installer Yakforms : https://framablog.org/2021/05/25/oubliez-framaforms-le-logiciel-faites-de-la-place-a-yakforms/#comment-87703

      Si vous ne retrouvez pas vos formulaires, c’est juste parce que l’esthétique du site a changé. Pour les retrouver, il vous suffit donc de :

      1. aller sur https://framaforms.org/
      2. cliquer sur « se connecter » en haut à droite, et rentrer votre identifiant + mot de passe Framaforms (voici où devrait se trouver le bouton « se connecter » https://asso.framasoft.org/pic/6qERkvBh/NoUt8kWQ.png )
      3. vous devriez arriver sur la page de votre compte, avec un lien à cliquer « accéder à mes formulaires » (si le lien n’apparaît pas, essayez de maintenir la touche ctrl et appuyez sur la touche F5 pour rafraîchir la page en vidant le cache de votre appareil)
      4. une fois connecté·e, vous devriez voir votre pseudonyme affiché en haut à droite sur toutes les pages du site Framaforms. Si vous cliquez dessus, un menu déroulant vous proposera de d’accéder à votre compte, vos formulaires, etc.

      J’espère que cela vous aura aidé, pour toute question support, n’hésitez pas à contacter nos membres sur https://contact.framasoft.org.

      Edit 13h25 : un bug d’affichage cache le bouton « Se connecter » sur certains écrans. Si c’est votre cas, merci d’utiliser le lien https://framaforms.org/user pour vous connecter le temps que nous identifions et réparons le bug en question (et pour participer à la discussion sur notre forum c’est ici https://framacolibri.org/t/framafroms-hs-vs-yakforms/12111 ).

      Edit 15h00 : a priori, et grâce à toutes les personnes qui ont pris le temps de nous décrire le problème (merci à elles !), le bug est désormais résolu. Si vous avez eu le bug d’affichage, pensez à aller sur https://framaforms.org, maintenir la touche ctrl et appuyer sur la touche F5 pour rafraîchir la page en vidant le cache de votre navigateur et charger la page avec les correctifs.

  4. adam

    comment récupérer les questionnaires sur framaform qui sont en cours ?
    merci

    Johnn

  5. Pouhiou

    Avis à toutes les personnes qui ne parviennent pas à se connecter :

    Il s’agit d’un bug d’affichage qui advient sur certains écrans (a priori selon leur résolution).

    Il est en train d’être analysé sur notre forum d’entraide afin de le réparer (vous pouvez participer à la conversation sur https://framacolibri.org/t/framafroms-hs-vs-yakforms/12111/)

    Edit : le bug a été résolu le 25 mai à 15h.

    En attendant, pour vous connecter et retrouver vos formulaires, vous pouvez utiliser le lien https://framaforms.org/user

    Désolé du dérangement !

    (je me permets de supprimer les commentaires faisant état du même problème afin de faire remonter celui-ci, mais un grand merci à toutes les personnes qui nous ont signalé et décrit le problème)

  6. Lorenzo Philippe

    Bonjour,

    Le problème est que ce mercredi 26 mai à la première heure j’ai urgemment besoin de me connecter au questionnaire que j’ai lancé sur framaforms et qu’aujourd’hui 25 mai à 23;01 je n’ai aucune idée où il se trouve !
    Help me !

    • Pouhiou

      Bonjour !

      Pour info, pour toute demande d’aide, le mieux c’est de passer par https://contact.framasoft.org, c’est là que vous trouverez du monde en capacité de vous aider (donc ça ira plus vite pour vous).

      Ce site peut parfois vous diriger vers notre forum d’entraide https://framacolibri.org, où le temps de réponse est encore plus rapide, car il y a plus de monde pour vous répondre (veillez juste à ne pas y publier des informations privées ou sensibles).

      Concernant votre questionnaire, il doit se trouver à la même adresse, et en allant sur Framaforms vous devriez pouvoir vous connecter et le retrouver. La méthode pour se connecter est décrite un commentaire plus haut : https://framablog.org/2021/05/25/oubliez-framaforms-le-logiciel-faites-de-la-place-a-yakforms/#comment-87704

      Il y a eu quelques bugs d’affichage hier, le 25 mai entre 11h et 15h mais a priori ils sont tous résolus (une résolution confirmée par plusieurs personnes).

      Si vous pensez être victime d’un autre bug (ça pourrait arriver) ou si tout simplement vous ne vous y retrouvez pas, n’hésitez pas à demander de l’aide sur https://contact.framasoft.org ou sur le forum https://framacolibri.org si votre besoin d’aide peut être expliqué publiquement.

      Bon courage à vous, Philippe !

  7. David

    Bonjour !
    Je vois que Framaform a beaucoup changé, sans doutes pour le mieux !
    J’identifie cependant un problème : le menu déroulant du bouton « mon compte » en haut a droite ne fonctionne pas. J’ai un macbook pro et j’ai essayé avec safari, firefox et chrome, rien n’y fait. C’est particulièrement embêtant car j’ai des formulaires créés sous deux identités différentes et je n’arrive pas à me déconnecter pour passer d’un compte à l’autre…

    • JosephK

      Apparemment c’est un problème spécifique aux Mac (mais normalement vous n’auriez pas du le rencontrer avec Chrome 🤔).
      J’ai appliqué un correctif.
      Est-ce que vous me confirmez que c’est bon de votre côté ?

  8. RastaPopoulos

    Et pour celleux qui utilisent déjà (encore ?) SPIP, n’oubliez pas qu’il y a le plugin Formidable, qui fait aussi tout cela et le café. Tout cela fonctionnant déjà sur la toute dernière version SPIP 4, avec une interface toute clean (version 5.0 du plugin), et donc fonctionnant sur PHP 7 et 8. 🙂

    Et oui je sais c’est pas encore pareil : un jour faudra aussi faire une distribution du même genre pour permettre de s’inscrire publiquement et laisser des inconnus gérer leurs propres forms. Mais c’est pas une chose si énorme à faire, tout le reste existant déjà (moult options, analyses statistiques des réponses, etc).

    https://git.spip.net/attachments/3a6042b9-1ebc-4568-8b1f-ed6a524e514c
    https://git.spip.net/attachments/f0358ee7-c900-4dbd-8a4c-abe0c5ca5bd6

    Bisous du libre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *