MyFrama : vos favoris (et Framasofteries) partout, avec vous, rien qu’à vous !

image_pdfimage_print

Imaginez une alternative à tous les favoris que vous confiez à Google Chrome ; qui vous permettrait en même temps de vous y retrouver parmi tous les frama-services que l’on propose…

Le Libre nous a donné les briques pour le faire, alors nous avons retroussé nos manches pour vous présenter MyFrama !

Un del.ico.us fourre-tout numérique pour vos marque-pages et favoris !

Avant toute autre chose, MyFrama est un service de bookmarking (de marque-pages) basé sur le logiciel libre Shaarli (créé par SebSauvage ^^)

Vous voyez tous ces onglets que vous gardez ouverts, parce qu’il y a là une recette que vous n’avez pas encore pris le temps d’essayer, un article de blog à lire ou le site d’un artisan que vous voulez garder… ? Vous vous souvenez de toutes ces fois où vous étiez sur l’ordinateur de Tata Jeannine, et que vous n’avez pas pu retrouver ce site si pratique qui est toujours en favori dans vos marque-pages… ? Si ces deux exemples vous ont arraché un petit sourire, c’est que MyFrama peut vous servir.

Le principe est simple : vous vous créez un compte, vous vous y connectez et vous avez désormais un fourre-tout numérique accessible d’où vous le souhaitez. Dans ce fourre-tout, vous mettez des liens, des adresses web, des URL. Vous pouvez le faire directement en ligne (en les copiant/collant sur votre compte my.framasoft.org), en utilisant le marque-page dynamique (un bouton que vous aurez glissé-déposé sur la barre de favoris de votre navigateur) ou encore depuis une application android (shaarlier, aussi disponible sur le Google PlayStore).

Lorsque vous ajoutez un lien à votre MyFrama, vous pouvez lui donner un titre, une description, des étiquettes (des tags), afin de le retrouver aisément et de vous souvenir de ce dont ça parle. Et voilà, la puissance du logiciel Shaarli permet à MyFrama d’être une alternative à Del.ico.us (pour les vétéran-ne-s du web) et aux favoris de votre compte Google Chrome (le service « Google Favoris »)…

… Mais ce n’est pas tout.

 

anim_myframa

MyFrama : ne perdez plus vos Frama – pads, – dates, – calcs, etc.

Comme nous l’avons expliqué en lançant la 3e année de notre campagne : nous ne souhaitons pas, à court ou moyen terme, créer de « Compte Framasoft » comme vous pourriez avoir un compte Google, ou Apple, ou Microsoft… Ce serait trop compliqué (beaucoup de technologies et langages disparates), trop risqué (cela créerait un seul endroit où « tout peut péter »… ou bien peut être piraté) mais surtout ce serait à l’inverse de ce que nous prônons : re-décentraliser les usages du Web, afin que vos vies numériques ne soient plus jamais enfermées dans des silos de données.

Franchement, entre nous : on ne va pas dégoogliser internet pour le framasoftiser, hein ;) ? Notre but secret est atteint (pour notre plus grande joie) quand vous quittez fièrement un service Framasoft. Parce que cela veut dire que vous l’avez tellement aimé que vous avez décidé de l’installer pour vous-même (ou d’utiliser le serveur d’un CHATON, d’un ami, de votre asso, collectif, entreprise, etc.). Bref : nous vous souhaitons, à vous et vos données, la plus grande indépendance numérique.

Tout cela, c’est bien joli. Mais pour autant, on ne répond pas à un besoin que, en attendant, vous nous exprimez régulièrement.

« Comment je fais pour retrouver tous les Frama-bidules que j’utilise ? ? ? »

La réponse, c’est le nouveau bouton violet “MyFrama” que vous avez vu apparaître dans la “framanav” la barre de menu qui se trouve en haut de chacun de nos sites web. Lorsque vous êtes sur un Framapad (ou date, ou calc, ou autre…) il vous suffit de cliquer sur ce bouton pour que non seulement ledit pad s’ajoute dans votre compte MyFrama, mais qu’en plus il soit automatiquement classé sous l’étiquette “Pad”, afin que vous puissiez le retrouver (avec tous ses camarades) en un clic…

myframa-comme-ca

… Et ce n’est pas tout.

Triez tout Internet si vous le voulez (mais c’est long)

Le logiciel Shaarli ne proposait pas cette option de tri automatique. Quelque chose qui permette de reconnaître qu’il y ait « framapad.org » dans l’adresse web et donc qui attribue à cette adresse l’étiquette “pad”. Qu’à cela ne tienne, JosephK, notre codeur tout terrain, a écouté la grande loi du Yakafokon et passé quelques heures sur son clavier pour développer un nouveau plugin qui permette exactement cela sur Shaarli.

Du coup, ce tri automatique ne sert pas qu’aux services Framasoft ! En effet, vous pouvez tout à fait (et facilement) le paramétrer pour qu’il reconnaisse, étiquette et trie automatiquement les “nextinpact”, “linuxfr”, “numerama” ou “korben” (ceci sont des exemples totalement pris au hasard :p) qui se trouvent dans les liens que vous ajouterez à votre fourre-tout numérique !

internet-c-long

Et si vous avez déjà un Shaarli sur votre serveur, pas de soucis : le plugin « tags_advanced » est libre, il vous suffit de l’ajouter à votre instance, voire de l’améliorer si le cœur vous en dit ! Quand on utilise du Libre, on finit toujours par en vouloir plus et donc par apporter sa pierre, sa contribution. C’est ça le cercle vertueux !

Mouais, mais concrètement, je fais comment pour utiliser MyFrama ?

OK, allons-y étape par étape. La première, c’est de se créer son compte ! Vous allez sur my.framasoft.org, et vous cliquez sur « Créer un compte » pour entrer vos informations :

myframa-creation-de-compteVoilà, votre compte est créé, il vous suffit de taper votre mot de passe une seconde fois pour vous y connecter (par contre ne cochez la case « rester connecté » que si vous êtes sur votre ordinateur perso). Notez que votre nom d’utilisateur est passé en « tout en minuscules » (beaucoup plus facile à retenir ^^)

myframa-connection

Vous arrivez donc sur votre compte MyFrama, où nous vous avons pré-rempli quelques filtres et liens pour l’exemple. Regardons cela ensemble :

myframa-complet
cliquez sur l’image si vous voulez l’agrandir, les numéros de ces cadres vont nous servir tout au long de l’article

1) la barre d’outils

Elle vous permet de :

  • rechercher un lien parmi vos favoris ;
  • régler l’affichage des liens ;
  • obtenir le flux RSS de vos liens ;
  • gérer vos paramètres ;
  • se déconnecter de MyFrama.

2) ajouter des liens

Il y a plusieurs moyens d’ajouter des adresses web dans votre MyFrama.

Le premier est de la copier puis la coller dans la grande barre en haut de de l’accueil (cadre 2).

Le deuxième est d’aller dans vos paramètres (bouton ) pour ajouter un des boutons suivants à votre navigateur préféré :

Yapluka suivre ce qui est écrit ^^ !
Yapluka suivre ce qui est écrit ^^ !

shaarlier-sur-androidLe dernier c’est d’utiliser une application sur votre mobile.

Pour Android, vous avez l’application Shaarlier, qui est disponible sur le magasin libre Fdroid et sur le Playstore de Google. Pensez à préciser :

  • L’url de votre shaarli : https://my.framasoft.org/u/votrepseudo
  • Pseudo : en minuscule
  • Mot de passe (sans se tromper ^^)
  • Le nom du compte : répétez votre pseudo en minuscule…

Voici le résultat sous vos yeux ébaubis.

 

3) 4) et 5) lorsque vous ajoutez un lien

Un lien est une adresse web (URL), et afin de la retrouver plus facilement dans votre fourre-tout, vous pouvez en préciser :

  • Le titre (cadre 3)
  • La description (cadre 4)
  • Des étiquettes (les « tags », cadre 5)
  • Et si vous voulez qu’il soit privé ou public.

myframa-ajout-lien

6) des filtres automatiques pour retrouver vos services Framasoft

On vient de partager un Framapad avec vous ? Vous voulez mettre de côté le Framadate de votre prochaine réunion d’équipe ? Pas de soucis : allez sur la page en question, et cliquez sur le bouton violet MyFrama dans la Framanav (la barre tout en haut)

Encore une fois : juste comme ça ;)
Encore une fois : juste comme ça ;)

Nous avons pré-réglé des filtres automatiques pour que votre compte MyFrama reconnaisse automatiquement les adresses « framapad.org » ou « framadate.org » etc. et leur attribue une étiquette correspondante. Une fois dans votre compte, il vous suffit de cliquer sur le bon tag (cadre 6) pour y retrouver vos liens !

7) des filtres que vous pouvez modifier à loisir

Bien entendu, vous restez libre de gérer le tri automatique de vos favoris !

Pour cela :

  • rendez-vous dans les paramètres des tags (bouton en bas à droite)
  • indiquez l’étiquette que vous voulez dans la colonne « Nom » (ici korben)
  • et éventuellement le motif que MyFrama doit repérer pour trier automatiquement (ici korben.info)
  • déterminez l’ordre avec les flèches de gauche
  • cochez/décochez les options à droite (page d’accueil/lien privé)

myframa-filtres

Et voilà, vous n’avez plus qu’à vous créer votre petit fourre-tout du web avec MyFrama !

Pour aller plus loin :

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur www.framasoft.org

15 Responses

  1. Et ben, O_O
    Jusqu’ici, j’utilisais MyPad, pour référencer / lister / archiver les framapad*date*calc.

    À voir si mon utilisation aura besoin de MyFrama, mais en tout cas bravo et merci !

  2. Eh bien, il en a fait du chemin le petit shaarli. C’est Seb qui doit être content.

    • J’avoue que ça me fait plaisir. Surtout qu’au début, c’était vraiment un petit truc bricolé dans mon coin pour résoudre un problème précis, juste pour moi (un «scratch-an-itch» typique). Je suis heureux que ça rende service à autant de gens, et de voir tout ce qui s’est monté autour.

  3. C’est bien chouette tout ça ! Et un truc qui me botte pas mal, c’est ce plugin pour les tags ! Par contre, j’ai essayé de l’utilisé, et il n’apparaît pas. Je me suis demandé s’il ne fonctionne qu’avec le thème frama, ou alors simplement qu’il ne fonctionne pas avec le thème Material… Mais c’est de l’ordre du détail, je vais bien finir par trouver.

    Et en fait, il y a un autre truc qui me botte bien, c’est que du coup shaarli commence à être prêt pour être utilisé en institution, genre une université, ou une grande bibliothèque…

    • J’ai essayé de coder tout ça de manière modulaire pour que ça puisse passer partout mais la liste des tags en colonne sur l’accueil implique forcément un thème compatible (pour les filtres par contre ça devrait marcher). Or pour le moment y a que MyFrama qui gère ça bien. Forcément.

      J’ai fait au plus vite pour répondre à nos besoins (initialement l’objectif c’était surtout que chacun puisse classer facilement tous ses framatrucs éparpillés) donc y a des dépendances à jQuery/Bootstrap, un plugin d’internationalisation pondu à l’arrache sur le même principe que Shinterest (avec prise en charge des plugins en plus) et beaucoup de glu pour automatiser la création de compte et l’intégration à la Framanav.

      Sur le tutoriel du jardin , à l’étape 2, j’explique comment obtenir un Shaarli mono-utilisateur comme sur MyFrama avec juste les plugin tags_advanced, i18n et le thème frama.

      • Ok, merci pour cet éclaircissement. C’était donc bien un peu ce que je m’étais imaginé. Quoi qu’il en soit, un plugin pour une meilleure gestion des tags sera certainment utile à pas mal de monde et celui-là ouvre la voie ! Merci. 🙂

  4. C’est diablement pratique, merci beaucoup ! Je viens d’ajouter un petit filtre automatique pour les framateam, très intuitif et facile à faire.

  5. Génial, c’est top et ça va permettre de proposer autre chose aux élèves que le grand DoubleG et les autres, ouf !
    Toujours pour nos petites têtes blondes (et même pour ceux qui sont plutôt imageovores), existe-t-il un moyen d’ajouter une petite image illustrant le lien ?

    J’imagine bien que ce n’était pas le but mais ça ferait un outil chouette pour leur proposer autre chose que ScoopIt, Netvibes and co tout en leur permettant de faire un peu de veille.

    Merci et bravo pour tout ce travail !

    • Normalement, par défaut le plugin markdown est activé donc si vous voulez ajouter des images il suffit d’utiliser la syntaxe : ![](http://lien_vers_votre_image.jpg)

      Pour certains sites contenant des images comme Flickr par exemple, un aperçu est automatiquement ajouté (on les retrouve ensuite sur le « Mur d’image » (en haut à gauche).

      Concernant l’alternative à ScoopIt, c’est exactement le rôle du « Journal » (en haut à gauche aussi ; par contre, le markdown n’est pas pris en compte dans le Journal il me semble)

      Beaucoup d’utilisateurs de Shaarli se servent justement de ce logiciel comme outil de veille, de prise de notes ou de microblog.

      C’est entre autre pour sa polyvalence et sa simplicité d’utilisation que j’ai choisi de m’appuyer dessus pour développer MyFrama (et ça évitait de réinventer la roue aussi).

      • Bonjour,

        Je me lance dans la « culture de mon jardin », j’ai donc commencé par tenter d’installer myframa sur mon instance (NAS Synology). J’ai réussi à installer correctement shaarli, puis j’ai téléchargé myframa.git et j’ai suivi les instructions du framaCloud.
        Mais lorsque j’active les plugins i18n ou tags_advanced (ou les deux), ça ne fonctionne plus, j’obtiens une page blanche. Quand j’édite le fichier de config manuellement pour supprimer les « plugins enabled » tout refonctionne correctement…
        N’y aurait-il pas quelques dépendances dans ces plugins à aller chercher ailleurs ?

        Merci pour tout ces outils !

        remich

        • Est-ce qu’ils sont bien activés dans le bon ordre ? i18n en premier ? (il y a eu quelques retouches depuis la rédaction du tutoriel (qui a été testé en même temps) mais normalement rien censé chamboulé le fonctionnement de base)

          Qu’est-ce qu’indiquent les logs ?

  6. hmm… je saisis pas trop pourquoi framasoft lance un truc basé sur shaarli alors qu’il y a déjà framabag (basé sur wallabag) qui accompli un but similaire…

    • Les 2 services n’ont pas les même objectifs :
      * Framabag met des articles de côté en enlevant la mise en forme pour une lecture ultérieure (et éventuellement hors-ligne).
      * MyFrama met uniquement les url des articles mais aussi des applications web et autres éléments de page web (prenant en compte les ancres et paramètres de l’url) de côté pour les avoir rapidement sous le coude et surtout dans l’optique que l’utilisateur puisse classer tout le Framabordel.

      Il est par exemple tout à fait inutile de stocker dans Framabag le lien de modification de son vote à un sondage Framadate, celui d’une Framacarte ou encore le lien de suppression de son fichier uploadé sur Framadrop.
      Par contre, on voulait pouvoir les « marquer » et récupérer en 2 ou 3 clics avec MyFrama.

      Après on pourrait se poser aussi la question de l’intérêt d’un Framanotes aussi… il y a forcément beaucoup de points communs entre tous nos services. L’important c’est que chacun s’y retrouve dans ses usages.

  7. Moi j’y connais absolument rien en codage, mais je vous dis un GRAND MERCI de m’aider à quitter google!! Vous assurez! 🙂

  8. Bonjour,
    Merci pour cet outil. Est-ce qu’on peut créer un compte collectif pour partager un même framabazar ? (faire du social bookmarking en quelque sorte 🙂 …)

Laissez un commentaire