Merci de nous avoir donné les moyens de continuer !

Classé dans : Contributopia, Framasoft | 7

Temps de lecture 5 min

image_pdfimage_print

Le 21 novembre dernier, à l’occasion de l’annonce du projet Framatube, nous avons lancé un appel aux dons : il nous manquait 90 000 € pour boucler notre budget 2018, sachant que notre principale ressource (90 % de notre budget), ce sont vos dons.

Mer-ci !

Aujourd’hui, nous avons atteint cette somme, alors nous voulons prendre le temps de vous dire, tout simplement : merci.

Soutenir et contribuer à nos actions

Chez Framasoft, nous voyons vraiment notre petite association (qui, rappelons-le, est et reste une bande de potes) comme un lieu d’expérimentation concrète des libertés numériques. Y’a des idées qui nous tentent, alors on se lance, et cela nous permet de nous rendre compte si l’idée parle et si sa réalisation est possible, reproductible, dans quelles limites et avec quels moyens.

Vos dons nous soutiennent en cela : nous vous racontons ce que nous faisons, nous annonçons ce que nous allons faire (par exemple avec notre feuille de route pour les trois années à venir : Contributopia). Si vous voulez nous voir avancer dans cette voie, une des manières (et pas la seule !) de nous soutenir et de contribuer, c’est de nous donner de l’argent. Considérer vos dons comme autant de contributions est quelque chose d’assez inhabituel, en fait.

Merci à Aryeom, du projet Ze Marmott pour cette bien belle illustration !

Aujourd’hui, dans la culture des financements participatifs (crowdfundings) où tout don est soumis à une contrepartie, on essaie de transformer la personne qui donne en une espèce de consommatrice, de « client-roi » qui aurait le droit d’afficher des caprices (« je donne si vous faites ceci ou ne faites plus cela », « je donne donc vous devez répondre oui à ma demande », etc.). Cela crée l’illusion de décider sur des détails, mais aucunement le pouvoir de participer à la production commune, ni de s’en emparer après coup.

Ce fonctionnement-là ne nous parle pas. Vos dons sont parmi les indices qui nous indiquent si nous tenons la barre vers le bon cap. Visiblement, affirmer que Dégoogliser c’est bien mais ça ne suffit pas, aller explorer les outils numériques des mondes de Contributopia, c’est un chemin que vous avez envie de parcourir avec nous. Mine de rien, savoir que nos envies résonnent avec les vôtres, voir votre enthousiasme, cela fait chaud au cœur, alors merci de votre confiance.

À quoi va servir votre argent ?

Alors nous avons déjà détaillé cela dans notre dernière newsletter, donc on peut vous dire que, dans les grandes lignes, nous allons continuer. Pour 2018, cela signifie :

Contribuons ensemble vers cette Contributopia.
Illustration de David Revoy – Licence : CC-By 4.0

Ça fait court, dit comme ça, mais mine de rien, nous allons avoir une année bien remplie, et des projets qui vont vous demander, régulièrement, d’intervenir et de vous en emparer si vous désirez que cela avance.

De fait, si nous avons atteint les moyens nécessaires pour accomplir ces actions en 2018, il n’est pas trop tard pour donner : nombreux sont les projets que nous avons budgetés de manière raisonnée, et qui seraient accélérés par des fonds supplémentaires. On pense, notamment, à l’avancement de Framatube après mars 2018 : plus nous dépasserons la barre fixée, mieux nous pourrons accompagner ce projet après ce lancement.

Essaimer c’est aimer

Ce n’est pas pour rien que l’on dit « copier, c’est aimer » : les projets libres sont des communs, et ils ne s’épanouissent que si chacun et chacune d’entre nous les cultivons. Par exemple, grâce à vous, nous avons pu accomplir de bien belles choses en 2017 :

Dégooglisons Internet, vu par Péhä (CC-By)

Encore une fois, un immense merci à toutes les personnes qui nous ont soutenus cette année (et aussi à celles qui ont soutenu d’autres associations comme, par exemple, La Quadrature du Net, Nos Oignons  ou l’April).

Et si ce n’est pas encore le cas : n’hésitez pas ! Rappelons que 100€ de dons en 2017 vous permettront de déduire 66€ de vos impôts en 2018… une belle manière de contribuer à nos actions en utilisant vos… contributions :) !
Soutenez Framasoft

Toute l’équipe de Framasoft vous envoie plein de datalove, et vous souhaite de belles fêtes, dans le partage et la chaleur commune.

Suivre framasoft:

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur framasoft.org

7 Responses

  1. Ty kayn

    awww yiss! félicitations les cocos pour ce gros boulot !
    si vous avez besoin d’un devis front end sachant faire du Angular 4+ je pourrai vous filer un coup de main un de ces jours.
    hâte d’installer une instance de peertube sur un serveur tiens. go go go!

  2. Marc

    Merci surtout à vous !
    Les rêves peuvent devenir réalité… Faut juste se bouger le *** xD

  3. domnine milliex

    je préfère faire le nécessaire pour que ma banque vous fasse un virement mensuels de 5 euros
    car passer par ma carte bancaire me complique la vie. C’est le seul moyen que j’ai pour tenter de réguler mon budget quotidien.
    Donc il y a de fortes chances que cela ne démarre qu’en janvier 2018
    Bien a vous

  4. libre fan

    Incroyable mais vrai ! Bravo à toute l’équipe !

    Vous parlez de la refonte de la page https://degooglisons-internet.org Mais votre carte très rigolote de la Gaule envahie semble avoir disparu, je l’ai récupérée dans un slide d’une de vos conf. Vous craignez les représailles des maniaques du copyright?

    Merci beaucoup pour l’initiative Framasite qui nous invite à participer activement au lieu d’utiliser simplement, et merci de votre choix de Grav qui est original et intéressant à explorer.

    Je viens de m’apercevoir que Google Translate est utilisé par plein de gens, et des assoc’. Ça va être dur, voire mission impossible, de détourner les gens de cette solution de facilité (l’horreur des textes traduits par Google !) ou cette compulsion à voir ce qui se cache derrière des caractères koréens, par ex. Je vais essayer de faire ma part dans un contexte simple car je n’ai jamais même pensé à utiliser ce service GAFAM et je me débrouille autrement. Et comment faisaient les gens avant ce service GAFAM?

    Bonnes aventures en liberté !

Laissez un commentaire